Skip to navigation – Site map
Portraits

Rolande Trempé (1916-2016)

Michelle Perrot
p. 273-277

Excerpt

First lines

Ma première rencontre avec Rolande date du printemps 1955, à Bordeaux, au congrès des sociétés savantes, que nos maîtres respectifs – Jacques Godechot, Ernest Labrousse – nous incitaient à fréquenter pour promouvoir l’histoire économique et sociale. Elle parlait des archives de Carmaux, moi, d’une grève des ouvriers métallurgistes de Torteron (Cher). Nous avons immédiatement sympathisé et beaucoup ri : le rire était pour Rolande un mode de communication.

Notre dernière rencontre eut lieu le 15 mars 2016 au bistrot de la rue du Théâtre où elle prenait ses repas, et qui se préparait à fêter ses cent ans le 31 mai suivant. « Il faut que je tienne jusque-là », me disait-elle sans angoisse particulière. Entre les deux, il y en eut bien d’autres, à Toulouse, Paris, Montpalach, sa « bergerie » de l’Aveyron, ou ailleurs, avec beaucoup de complicité, de collaboration, autour du Mouvement Social qu’à la demande de Jean Maitron nous avions rejoint, autour du groupe international d’histoire soc...

Top of page

References

Bibliographical reference

Michelle Perrot, « Rolande Trempé (1916-2016) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 44 | 2016, 44 | 2016, 273-277.

Electronic reference

Michelle Perrot, « Rolande Trempé (1916-2016) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 44 | 2016, Online since 01 December 2019, connection on 12 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/clio/13335 ; DOI : 10.4000/clio.13335

Top of page

About the author

Michelle Perrot

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page