Navigation – Plan du site

Caste dominante et territoire en Andhra Pradesh : trajectoires socio-spatiales des Kamma

Dominant caste and territory in Andhra Pradesh. Kammas’ socio-spatial trajectories
Dalal Benbabaali
p. 241-260

Résumés

La prise en compte du territoire, tel que ce concept a été élaboré par la géographie sociale, est essentielle pour comprendre les changements d’échelle et de nature de la dominance de caste dans l’Inde contemporaine. Pour le montrer, cet article s’appuie sur l’étude des trajectoires socio-spatiales des Kamma, caste dominante originaire de l’Andhra côtier où ses membres continuent de posséder l’essentiel des terres, même s’ils ont migré en grand nombre vers l’intérieur et le Sud de la péninsule indienne, dans les nouvelles zones irriguées et les villes. Ils occupent désormais des positions clés dans la vie politique et économique de l’Andhra Pradesh, ce qui leur confère une certaine hégémonie. Celle-ci est toutefois menacée par la résistance croissante des Dalit à l’oppression de caste et de classe, tandis que la domination culturelle des Kamma, longtemps contestée dans le Telangana, est désormais remise en cause par la création de ce nouvel État.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La dimension territoriale de la dominance de caste : brève revue de la littérature
L’émergence des Kamma comme caste dominante : aperçu historique
Une caste mobile de paysans-soldats à l’époque médiévale
Une caste agraire bénéficiaire du développement régional sous l’empire britannique
Expansion territoriale et montée en puissance des Kamma depuis l’Indépendance
Mobilisation dalit et mouvement pour le Telangana : vers un déclin de la dominance kamma ?
Le mouvement dalit d’Andhra Pradesh contre l’oppression de caste des Kamma
Le mouvement du Telangana et la contestation de l’hégémonie kamma

Aperçu du début du texte

Dans l’abondante littérature consacrée à la caste, le concept de territoire a été peu exploré. Selon Guy Di Méo (1998, p. 107),

le territoire témoigne d’une appropriation à la fois économique, idéologique et politique (sociale donc) de l’espace par des groupes qui se donnent une représentation particulière d’eux-mêmes, de leur histoire, de leur singularité.

Dans le contexte indien, ces « groupes » peuvent être des castes endogames cherchant à asseoir leur domination grâce au contrôle d’un territoire. Les castes dominantes, dont la caractéristique principale consiste en la propriété de la terre, ont réussi plus que les autres dans leurs tentatives d’appropriation de l’espace. Selon l’anthropologue M.N. Srinivas,

pour qu’une caste soit dominante, elle doit posséder une part substantielle de la terre arable disponible localement, être numériquement importante et occuper une position élevée dans la hiérarchie locale (Srinivas, 1967, p. 10).

Cette définition classique ne suffit plus à analys...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dalal Benbabaali, « Caste dominante et territoire en Andhra Pradesh : trajectoires socio-spatiales des Kamma », Les Cahiers d’Outre-Mer, 267 | 2014, 241-260.

Référence électronique

Dalal Benbabaali, « Caste dominante et territoire en Andhra Pradesh : trajectoires socio-spatiales des Kamma », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 267 | Juillet-Septembre, mis en ligne le 01 juillet 2017, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/com/7202 ; DOI : 10.4000/com.7202

Haut de page

Auteur

Dalal Benbabaali

Post-doctorante à la London School of Economics, Houghton St, London WC2A 2AE, Royaume-Uni ; mél : d.benbabaali@lse.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals