Navigation – Plan du site

Les réactions de la communauté citadine de Hô Chi Minh-Ville aux inondations et à la fièvre hémorragique virale

The reactions of Ho Chi Minh City community to floods and viral hemorrhagic fever
Gia Trân Pham, Quang Viet Ngan Nguyen, Thị Thu Thuy Chau et Thi Thu Trang Ngo
p. 33-50

Résumés

Hô Chi Minh-Ville est une mégapole du Vietnam qui a connu un processus d’urbanisation rapide et anarchique au même titre que les autres mégapoles des pays en développement. L’augmentation du nombre de migrants ruraux qui viennent à Hô Chi Minh-Ville a mis la pression sur les services en charge de la gestion urbaine en général, de celle des infrastructures, et tout particulièrement de celle du système de drainage de la ville. Ceci a pour conséquence l’apparition d’inondations en ville dont les effets sont néfastes pour la santé des habitants, en particulier la prolifération des moustiques qui sont les vecteurs de la fièvre hémorragique virale. Notre recherche vise à explorer la perception qu’ont les gens de la relation de cause à effet qui peut exister entre les inondations et la dengue. Nos études ont porté sur trois districts périodiquement inondés représentant trois zones affectées différemment par l’urbanisation à Hô Chi Minh-Ville. Nous avons réalisé 458 questionnaires et 18 entretiens multiples semi-directifs de ménages touchés par la dengue. Questionnaires et entretiens nous ont également aidés à appréhender la perception que peuvent avoir les habitants de la gravité de la dengue et de leur sensibilité à celle-ci, ainsi que leur comportement face aux mesures de prévention mises en œuvre dans les trois zones étudiées.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Urbanisation, inondations et fièvre hémorragique virale à Hô Chi Minh-Ville
La vulnérabilité des habitants en zone inondée
Conclusions et recommandations
Conclusions
Recommandations

Aperçu du début du texte

Parmi les pays en développement, le Vietnam est l’un des plus touchés par des inondations fréquentes (Few & Pham, 2007), en particulier dans les villes. Quoique théoriquement très encadré par l’État et les collectivités territoriales et strictement contenu dans les limites territoriales qu’ils définissent, le potentiel de croissance urbaine est extrêmement élevé dans les grandes agglomérations parce qu’il se développe au-delà, en parallèle de façon spontanée, en réponse aux besoins des populations qui viennent de la campagne pour travailler dans les zones industrielles. Hô Chi Minh-Ville est représentative de ces processus qui affectent les mégalopoles de l’Asie du Sud-Est. En 2012, officiellement sa population était estimée à 7,8 millions d’habitants. Cependant, les statistiques officielles sont très imprécises. Par exemple, selon une estimation de 1998, la population totale de la ville aurait déjà été de 7,5 millions de personnes alors que les données officielles mentionnaient seu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gia Trân Pham, Quang Viet Ngan Nguyen, Thị Thu Thuy Chau et Thi Thu Trang Ngo, « Les réactions de la communauté citadine de Hô Chi Minh-Ville aux inondations et à la fièvre hémorragique virale », Les Cahiers d’Outre-Mer, 269 | 2015, 33-50.

Référence électronique

Gia Trân Pham, Quang Viet Ngan Nguyen, Thị Thu Thuy Chau et Thi Thu Trang Ngo, « Les réactions de la communauté citadine de Hô Chi Minh-Ville aux inondations et à la fièvre hémorragique virale », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 269 | Janvier-Mars 2015, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/com/7319 ; DOI : 10.4000/com.7319

Haut de page

Auteurs

Gia Trân Pham

Enseignant-chercheur, directeur du département de géographie, Université des sciences sociales et humaines, 12 rue Dinh Tien Hoang, Arr.1, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam.

Quang Viet Ngan Nguyen

Enseignant-chercheur, département de géographie, Université des sciences sociales et humaines, 12 rue Dinh Tien Hoang, Arr.1, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam.

Thị Thu Thuy Chau

Enseignant-chercheur, Université des sciences sociales et humaines, 12 rue Dinh Tien Hoang, Arr.1, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam.

Thi Thu Trang Ngo

Enseignant-chercheur, Université des sciences sociales et humaines, 12 rue Dinh Tien Hoang, Arr.1, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam ; mél : thutrangnt@hcmussh.edu.vn ou ngothutrang1980@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals