Navigation – Plan du site

Les Cahiers d’Outre-Mer changent…

Bernard Calas
p. 465-466

À compter du numéro 273, les Cahiers d’Outre-Mer tournent une page de leur histoire en abandonnant la parution trimestrielle pour une parution semestrielle, passant de quatre numéros d’une centaine de pages comme c’était la règle depuis soixante ans à deux numéros de deux cents pages chacun par an.

Chaque numéro de la nouvelle formule sera consacré à une thématique, décidée en comité de rédaction et donnant lieu à la publication d’un appel à contribution diffusé sur le site Calenda et les autres vecteurs de la communication scientifique.

Les prochaines thématiques prévues sont :

  • N° 273 Coexistence des mondes ruraux et des agricultures

  • N° 274 Prier aux Suds

  • N° 275 Géopolitique du riz

Le dossier thématique constitué de sept à dix articles de 15 à 20 pages chacun environ sera suivi d’un espace consacré aux varias (deux ou trois par numéro) permettant ainsi la publication au fil de l’eau d’articles et de comptes rendus de recherche. Le comité de rédaction invite donc ses lecteurs à lui faire parvenir des articles quelle que soit leur thématique pour nourrir ces varia.

En outre, une série de nouvelles rubriques sera introduite à partir du numéro 273 : « L’entretien de COM », « le dîner de COM », « l’atlas de COM », « COM en parle » ou « COM a vu ». Ces rubriques ne seront pas exhaustives à chaque numéro.

Pourquoi un tel changement ?

Cette décision fait suite au constat que des numéros thématiques conséquents avaient les faveurs des lecteurs comme des comités d’évaluation scientifique. Aussi le comité de rédaction a-t-il décidé d’aller dans ce sens. De plus, le passage à deux numéros offrira la possibilité de numéros thématiques plus épais donc plus approfondis sur des thèmes larges et ouverts aux enjeux du monde contemporain, tout en conservant une approche de terrain sensible aux paysages et aux acteurs locaux, ce qui a toujours constitué l’essence de la revue. La nécessité intellectuelle d’articuler des problématiques globales à de nombreuses enquêtes locales, a donc déterminé le choix éditorial du comité de rédaction.

  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals