Navigation – Plan du site
Atlas de COM

Marie-Galante (Guadeloupe) : le blues du rhum

Marie Redon
p. 271-276

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

« Un Pays agricole et rural »
« Marie-Galante : l’île authentique »
Le coût de la double insularité

Aperçu du début du texte

Les 158 km² de l’île de Marie-Galante émergent au sud-est de l’archipel de Guadeloupe. « La galette » est un vaste plateau calcaire composé de deux parties (Les Bas au Nord et Les Hauts au Sud, culminant à 204 m) et de trois communes : Grand-Bourg, Saint-Louis et Capesterre. Sa situation géographique de double insularité ou d’hyperinsularité par rapport aux îles du papillon guadeloupéen (Basse-Terre et Grande-Terre) lui confère un caractère spatialement marginal, à des milliers de kilomètres de la métropole, à près d’une heure de bateau de Pointe-à-Pitre.

Si, dans sa magistrale thèse sur la Guadeloupe, Guy Lasserre y comptait environ 16 000 habitants dans les années 1960, il ne restait plus que 11 172 Marie-Galantais en 2013 ; marquée par l’exode massif de ses jeunes vers la Guadeloupe continentale et la métropole (taux moyen de -1,2 %/an depuis 2008), l’île est « à l’agonie » d’après le romancier Bernard Leclaire. Cette décroissance est révélatrice de la dynamique du système spatial...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Redon, « Marie-Galante (Guadeloupe) : le blues du rhum », Les Cahiers d’Outre-Mer, 273 | 2016, 271-276.

Référence électronique

Marie Redon, « Marie-Galante (Guadeloupe) : le blues du rhum », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 273 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 10 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/com/7768 ; DOI : 10.4000/com.7768

Haut de page

Auteur

Marie Redon

Maître de conférences en Géographie, Université Paris 13-Nord, mredon@yahoo.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals