Navigation – Plan du site

Le projet

Comicalités publie des études portant sur la bande dessinée, l’illustration, le dessin de presse, la caricature, le dessin animé, le cinéma d’animation, voire le jeu vidéo… Il s’agit d’appréhender la spécificité et l'évolution de leurs modes d’expression, de production et de réception afin de cerner en quoi ceux-ci concourent à la création d'une « culture graphique ».

Comicalités : quel projet ?

Notre revue entend permettre à des chercheurs de cerner les tenants et aboutissants d’un mode de création se proposant de construire une signification en disposant des lignes et des courbes sur une surface plane. La bande dessinée y occupe une place de choix et nous entendons la concevoir comme un objet en perpétuel devenir, susceptible d’emprunter des formes extrêmement variées tant au niveau de ses propositions esthétiques que de ses dispositifs médiatiques.

Publication résolument scientifique, organisée autour d’un directeur de la publication, d’un comité scientifique et d’un comité de lecture, Comicalités est née d’un constat.

  • L’intérêt des chercheurs pour la bande dessinée et la « culture graphique » est réel. L’audience d’un outil de veille scientifique comme Les Carnets de la bande dessinée, que nous avons créés en décembre 2009, s’est ainsi stabilisée entre 1600 et 1800 visiteurs uniques par mois alors que des revues généralistes reconnues comme Communication et langage, Hermes ou encore Mots (qui a consacré un numéro entier à la caricature) n’hésitent pas à aborder des thèmes relevant directement de la « culture graphique ».

  • Ce réel enthousiasme n’est pas pour autant structuré au sein de l’université, et plus largement de la recherche française : aucun centre de recherche ne mène à l’heure actuelle de programmes ambitieux concernant le neuvième art, état de fait d’autant plus étrange que les travaux de nombreux théoriciens (Pierre Couperie, Pierre Fresnault-Deruelle, Thierry Groensteen…) ont depuis longtemps franchi les frontières. Il semble bien qu’un lien ne se soit pas fait entre des recherches en plein essor dans les deux dernières décennies et les institutions qui seraient à même de les stimuler.

Ce manque de points de ralliement entre chercheurs s’explique sans doute en partie par le manque de revues spécialisées, les fameux Cahiers de la bande dessinée n’ayant pour seul successeur que Neuvième Art : une revue comme Comicalités nous semble donc pouvoir prendre toute sa place dans l’actuel paysage français des publications scientifiques.

Comicalités : quel positionnement ?

Comicalités entend entretenir des relations avec d’autres publications scientifiques comme Neuvième Art, European Comic Art, Studies in Comics ou Image [&] Narrative afin de participer efficacement à la construction d’un champ scientifique émergent.

Elle entend appréhender la « culture graphique » et la bande dessinée comme un objet culturel et ainsi poser des problèmes rarement abordés.

  • La place de la bande dessinée au sein des pratiques de lecture, et plus largement des pratiques culturelles de certains groupes sociaux. Pourraient ainsi être envisagés des espaces scientifiques comme : « bande dessinée et adolescence », « bande dessinée et culture de l’enfance », « la bande dessinée : un art populaire ? », « la lecture de bande dessinée : quelles compétences ? », etc.

  • La construction et l’évolution de son système éditorial, ce afin de poser le problème des pouvoirs, acteurs et objets qui le constituent. Nous avons ainsi d’ores et déjà envisagé des appels à communication comme : « Le roman graphique : quelle identité ? », « Édition indépendante, édition dépendante ? », « (A suivre) : histoire d’une collection » etc.

  • Le rapport de la bande dessinée à l’environnement médiatique dans lequel elle opère et l’étude des différentes formes qu’engendre son inscription dans la presse, le livre ou le numérique. Seront ainsi proposés : « La bande dessinée : un art du livre ? », « Le strip : du journal à l’écran », « L’album de bande dessinée »…

  • Les relations qu’entretient la bande dessinée avec d’autres formes de création, tant au niveau des méthodes que des finalités de celles-ci. Semblable problème pourrait déboucher sur des appels à communication comme : « La couleur en bande dessinée », « La littérature : horizon du neuvième art ? », « Bande dessinée et dessin animé », etc.

À travers ces axes, Comicalités s’inscrit dans le champ des « études culturelles » et constitue un espace empreint d’hospitalité pour des chercheurs issus de la sociologie, de l’histoire, de l’anthropologie culturelle, des sciences de l’information et de la communication…

Comicalités : quel mode de fonctionnement ?

Comicalités est une publication résolument numérique : elle entend utiliser toutes les ressources qu’offrent les nouvelles technologies afin de s'inscrire dans un champ scientifique qui n’est pas pleinement structuré et dont l’approche peut se heurter à de nombreux obstacles (documentation peu abondante hors de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image, faiblesse du nombre d’essais critiques disponibles, difficulté d’accès aux œuvres publiées hormis les « nouveautés »…).

Il nous semble en effet nécessaire de donner à des chercheurs, travaillant sur des objets peut-être connexes, les moyens et le temps nécessaire à l’élaboration d’une réflexion et nous avons donc adopté le dispositif de publication suivant.

  • Mode de publication continue. Nous avons souhaité que Comicalités s’organise autour de « thématiques », c’est-à-dire des rubriques contenant des articles répondant à un appel à communication donné. Celui-ci est valable pour une durée indéterminée : la publication des articles est uniquement limitée par le processus d'évaluation, et nous espérons que les premiers travaux que nous diffuserons fourniront à d’autres chercheurs un appui scientifique.

  • Administration d'un blog scientifique. Comicalités fonctionne en étroite relation avec les Carnets de la bande dessinée, que nous avons créés en décembre 2009. Les appels à communication y sont annoncés (ainsi que sur Calenda et Fabula) et surtout précisés : les responsables des « thématiques » se voient en effet crée un accès et sont invités à lancer régulièrement des appels à textes plus précis, en indiquant clairement les champs de recherche qui ne sont pas encore couverts par les propositions d'ores et déjà avalisées.

  • Animation d’un réseau scientifique. Afin de tirer le meilleur parti de son mode de fonctionnement, Comicalités a souhaité se doter d’une newsletter annonçant les dernières parutions et les appels à communication. Bi-mensuelle, celle-ci nous semble permettre l’émergence d’une communauté scientifique dont les statistiques des Carnets de la bande dessinée démontrent l’existence (85,8 % des connexions provenant en septembre de marque-pages dynamiques ou non). Nous envisageons également de créer une liste de discussion électronique et de contribuer à tout effort visant à agréger les travaux de revues traitant dans le monde entier d’objets proches des nôtres.

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo Université Paris 13 | Villetaneuse - Bobigny - Saint-Denis
  • OpenEdition Journals