Navigation – Plan du site
Lectures

Antoine CHAR (dir.) (2010), La quête du sens à l’heure du Web 2.0. Rencontre avec des journalistes du « Devoir »

Québec, Presses de l’Université du Québec, Coll. « Communication »
Christine Leteinturier
Référence(s) :

Antoine CHAR (dir.) (2010), La quête du sens à l’heure du Web 2.0, rencontres avec les journalistes du « Devoir », Québec, Presses de l’Université du Québec, Coll. « Communication »

Texte intégral

1À l’occasion du centième anniversaire de la création du quotidien montréalais Le Devoir, devant les participants à un colloque, une rencontre entre la direction et les journalistes du quotidien a permis à ceux-ci de rendre compte de leurs expériences d’apprentissage, de confrontation et d’appropriation du Web sous le questionnement critique des utilisateurs et des lecteurs.

2Les principaux sujets abordés — partage de l’information, instantanéité, gratuité mais aussi trop plein, absence de repères, moindre fiabilité — sont les thèmes classiques autour desquels tournent les débats quand on cherche à comprendre l’influence d’Internet et du Web sur les pratiques journalistiques. L’éclairage par le vécu de journalistes d’une rédaction reconnue pour sa compétence permet de dépasser les clichés à l’emporte-pièce pour rappeler que, même dans cet espace ouvert et supposé « démocratique » qu’est le Web, le fait d’avoir accès à l’information ne suffit pas à en construire le sens ni à la comprendre, ce qui empêche ensuite de pouvoir en faire un usage pertinent.

3Le lecteur internaute, s’il contribue désormais à la production de l’information, ou tout au moins au débat sur les événements, doit faire un travail de repérage, de filtrage, d’évaluation beaucoup plus important du fait des quantités disponibles. Surfer n’est ni lire ni zapper et voir une page n’est pas lire un texte. Cet ensemble hétérogène qu’est le Web 2.0, constamment renouvelé et donc toujours instable, est de qualité très inégale. Sur tous ces points, l’expertise du journaliste, associée à celle de blogueurs vigilants, est indispensable.

4C’est sur la redéfinition de cette expertise journaliste que le regard des rédacteurs du Devoir est intéressant. Certes, les éléments fondateurs du travail du journaliste restent nécessaires et doivent être rappelés constamment : vérifier, trier, hiérarchiser (J. Boileau, B. Descoteaux). L’enquête reste une pratique exigeante qui ne peut être réduite à la juxtaposition des éléments trouvés sur le Web. Mais la « paresse » des journalistes (F. Desjardins), les routines (R.-Y. Carignan) ne sont plus de mise sous la double contrainte de la disparition de la périodicité de la production et du regard, critique, des internautes. Ceux-ci doivent être pris en compte par les journalistes, qui doivent désormais établir de nouvelles relations avec eux (L.-M. Gervais). La participation aux réseaux sociaux est importante, mais elle ne doit pas faire oublier que, aujourd’hui, la finalité principale de ces réseaux est de servir de support au marketing viral des grandes marques, très loin des échanges régulés d’information d’actualité (B. Myles) !

5Et cela permet de revenir à deux questions clés, toujours sans réponse, abordées dans le débat final. Quel serait le « bon » modèle économique pour la presse écrite sur le Web mais aussi sur le papier, dans un contexte très mouvant où la gratuité montre ses limites ? Quel sera l’avenir de l’information sur le réseau si les grands médias « classiques », en particulier les grands quotidiens, aujourd’hui principaux fournisseurs des informations qui circulent sur le Web, sont voués à disparaître, à l’instar de ce qui s’est passé de façon très brutale aux États-Unis depuis 2005 ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christine Leteinturier, « Antoine CHAR (dir.) (2010), La quête du sens à l’heure du Web 2.0. Rencontre avec des journalistes du « Devoir » », Communication [En ligne], Vol. 29/2 | 2012, mis en ligne le 06 septembre 2013, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/communication/2614

Haut de page

Auteur

Christine Leteinturier

Christine Leteinturier est maître de conférences à l’Université Panthéon-Assas (Paris 2). Courriel : Christine.Leteinturier@u-paris2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • OpenEdition Journals