Navigation – Plan du site
Dossier

L’intelligence du social dans les organisations

Jacques Bonnet
p. 63-74

Résumés

Traiter d’intelligence du social consiste à s’intéresser à ces postures, ces habiletés, ces modes et ces logiques d’intervention individuelles et collectives qui nourrissent, facilitent et rendent fécondes les interactions sociales dans les organisations. Mais l’héritage issu des modèles de la modernité industrielle rend-il possible cette prise en compte du social en faveur d’organisations communicantes ? Les notions et les pratiques de participation, de coopération, de disponibilité et d’accessibilité de l’information, de valorisation, d’altérité, de prise en compte de la différence, de négociation, et d’autres, sont approchées ici en tant que clés de lecture du vivre et agir ensemble au sein des organisations.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Trois grandes thématiques de recherche
Pourquoi faire de l’intelligence du social un axe de recherche ?
Des questionnements multiples

Aperçu du début du texte

Je voudrais tout d’abord préciser les orientations de recherche de l’équipe de recherche Cimeos/Cosmos que je dirige à l’Université de Bourgogne et qui a pu bénéficier, depuis de nombreuses années, du riche et fécond support d’expression scientifique constitué par la revue Communication & Organisation. Pour l’équipe Cosmos, l’analyse et la modélisation des processus et des formes communicationnels appellent la mise en dialogue de ces trois angles de lecture que sont les organisations, les territoires et les savoirs. L’équipe propose ainsi une recherche incarnée et contextualisée susceptible d’éclairer les changements sociotechniques, socio-économiques et culturels en cours.

Trois grandes thématiques de recherche

Les organisations (entreprises, administrations, collectivités territoriales, associations, réseaux…) et leur communication sont appréhendées d’un point de vue contextuel et processuel. Les mutations organisationnelles sont étudiées non d’un point de vue structurel ou gestionn...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Bonnet, « L’intelligence du social dans les organisations », Communication et organisation, 47 | 2015, 63-74.

Référence électronique

Jacques Bonnet, « L’intelligence du social dans les organisations », Communication et organisation [En ligne], 47 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/4897 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4897

Haut de page

Auteur

Jacques Bonnet

Professeur émérite en sciences de l’information et de la communication, Agrosup Dijon/Cimeos (EA 4177) Université de Bourgogne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals