Navigation – Plan du site

Les organisations utopiennes : du rêve à la réalité...

Céline Bryon-Portet et Daniel Keller
p. 5-10

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

La notion d’utopie a connu un formidable succès depuis 1516, date à laquelle Thomas More publia son célèbre ouvrage, dépeignant le gouvernement et le mode de vie des habitants d’une île imaginaire, baptisée Utopia. Nombreux furent les auteurs qui emboitèrent le pas de l’écrivain anglais et offrirent au public des récits décrivant des sociétés parfaites : Francis Bacon (La Nouvelle Atlantide), Tommaso Campanella (La Cité du Soleil), Étienne Cabet (Voyage en Icarie), et tant d’autres, se plurent ainsi à exploiter l’ambiguïté du néologisme forgé par More à partir du grec latinisé « u-topia », lequel renvoie autant à un « ou topos », c’est-à-dire un « lieu de nulle part » ou un « lieu qui n’existe pas », qu’à un « eu topos », un « lieu de bonheur ». Si bien que le mot « utopie » en vint à désigner, dans le langage courant, un idéal inaccessible, et qu’au regard de cette nature chimérique, il prit une connotation parfois négative.

Pourtant, l’utopie ne demeura pas longtemps dans le giron ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Bryon-Portet et Daniel Keller, « Les organisations utopiennes : du rêve à la réalité... », Communication et organisation, 48 | 2015, 5-10.

Référence électronique

Céline Bryon-Portet et Daniel Keller, « Les organisations utopiennes : du rêve à la réalité... », Communication et organisation [En ligne], 48 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/5032

Haut de page

Auteurs

Céline Bryon-Portet

Articles du même auteur

Daniel Keller

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals