Navigation – Plan du site
Analyses

La posture de l’avocat dans le discours des relations publiques

Thierry Libaert
p. 139-148

Résumés

L’article examine le recours rhétorique à la fonction d’avocat par les professionnels des relations publiques. Il montre que ce discours s’insère dans un contexte de communication sensible qui entre en contradiction avec la posture générale des relations publiques. L’auteur observe que si certains éléments peuvent légitimer cette comparaison entre les deux fonctions, les divergences prédominent et rendent peu crédible le rapprochement de la posture de l’avocat et du professionnel des relations publiques.

Haut de page

Notes de la rédaction

L’auteur remercie particulièrement Bernard Dagenais (Université Laval, Québec), Jordi Xifra (Université Pompeu Fabra, Barcelone), Andrea Catellani (Université catholique de Louvain) et François Allard-Huver (ESA, Angers) pour les précieux conseils apportés à la rédaction de cet article.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contextualisation
La légitimité apparente de la posture de l’avocat dans le discours des relations publiques
Des différences majeures réduisent la crédibilité de ce discours
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

- C’est quoi tout ça ?
- C’est mon boulot, je suis lobbyiste.
- Je sais, mais tu as fait des études pour ça ?
- Non, j’ai appris sur le tas.
- Alors, n’importe qui peut le faire ?
- Non, ça demande une morale flexible que la plupart des gens n’ont pas.
- Et j’ai une morale flexible, moi ?
- Bon et bien imagine que tu es un avocat, et qu’on te demande de défendre un meurtrier, pire que ça, un assassin d’enfant. La loi dit que tout individu a droit à un procès équitable. Tu le défendrais ?
- Je sais pas, je pense que toute personne a le droit d’être défendue.
- Ouais, et bien les multinationales aussi.

Contextualisation

Le recours à la posture de l’avocat est fréquemment utilisé dans le champ des relations publiques. Dans son ouvrage fondateur Crystallizing public opinion paru en 1923, Edward Bernays écrit ainsi que « le travail du conseil en relations publiques est quelque peu semblable à celui de l’avocat, il conseille son client et tâche de résoudre les affaires dont il fait l’obj...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Libaert, « La posture de l’avocat dans le discours des relations publiques », Communication et organisation, 50 | 2016, 139-148.

Référence électronique

Thierry Libaert, « La posture de l’avocat dans le discours des relations publiques », Communication et organisation [En ligne], 50 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/5395 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5395

Haut de page

Auteur

Thierry Libaert

L’auteur remercie particulièrement Bernard Dagenais (Université Laval, Québec), Jordi Xifra (Université Pompeu Fabra, Barcelone), Andrea Catellani (Université catholique de Louvain) et François Allard-Huver (ESA, Angers) pour les précieux conseils apportés à la rédaction de cet article.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals