Navigation – Plan du site

20 | 2017
L’hégémonie à l’ère du tout numérique

Hegemony in the digital Era

Ce dossier spécial de la revue Communiquer se veut le prolongement de la conférence de l’Association internationale des études et recherches sur l’information (AIERI – International association for media and communication research, IAMCR) qui s’est tenue à Montréal, à l’été 2015. Le thème général de cette conférence était la relation parfois trouble qu’entretiennent l’hégémonie, la résistance et la communication. En effet, alors que le 21e siècle voit entre autres le commerce électronique, la numérisation des contenus informationnels et les réseaux socionumériques prendre une importance spectaculaire dans les économies capitalistes, le thème de l’hégémonie semble s’imposer de lui-même. Ce numéro démontre que la notion d’hégémonie offre des clés pertinentes pour comprendre les processus à l’œuvre dans un environnement culturel et médiatique en changement. Au fil du temps, la notion d’hégémonie s’est chargée de nouvelles significations qui autorisent un point de vue différent sur notre quotidien. Intégrant les critiques des penseurs posthégémoniques et certaines relectures par les études culturelles et les théories politiques contemporaines, les décryptages rendus possibles par l’hégémonie permettent de voir comment celle-ci demeure un espace de domination, de consentement et de résistance, une stratégie et un état de fait, un phénomène vécu dans notre intimité, mais qui se déploie à une échelle insoupçonnée. Il est à prévoir qu’avec la mondialisation et la rapidité des mutations technologiques actuelles, son déploiement se poursuivra : la notion d’hégémonie est en quelque sorte loin d’être arrivée à destination.

  • Logo UQAM - Université du Québec à Montréal
  • OpenEdition Journals