Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Anthony Amicelle

« Deux attitudes face au monde » : La criminologie à l’épreuve des illégalismes financiers

« Two Attitudes towards the World ». Criminology in face of Financial Illegalisms
p. 65-98

Résumés

L’œuvre de Michel Foucault occupe une place singulière dans le champ de la criminologie. Qu’il ait été (dé)considéré comme une source de division entre criminologues ou convoqué comme instance de légitimation d’une « autre » criminologie, l’auteur de Surveiller et punir a souvent été érigé en figure de rupture au sein de cette tradition de recherche. Le présent article vise tout d’abord à préciser cette idée de rupture sur le plan conceptuel et ce, en partant de la notion d’illégalismes forgée au début des années 1970. Il s’agit ainsi de rappeler la valeur heuristique de cette notion, ainsi que des propositions théoriques et méthodologiques qui l’accompagnent, pour étudier les dynamiques à l’œuvre entre délinquance financière et contrôle social. Dans ce cadre, une série de travaux portant respectivement sur la criminalité d’affaires, le rapport social à l’impôt et l’argent sale est discutée pour souligner la fécondité de la réflexion foucaldienne dans ce domaine. L’articulation de ces travaux permet in fine de saisir le sens des multiples changements opérés en France dans la gestion des illégalismes économiques et financiers au cours des dernières décennies. Il en ressort un processus soutenu de conversion et d’adaptation des modes de différenciation entre illégalismes, (re)produisant de l’inégalité de traitement selon les situations et les catégories de populations concernées.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Michel Foucault et le concept d’illégalismes
L’économie des illégalismes
La gestion différentielle des illégalismes
Le concept d’illégalismes pour étudier la criminalité d’affaires
La tension stratégique entre illégalismes et délinquance
De l’impunité pénale au système différentiel de régulation des illégalismes
Une problématique foucaldienne revisitée
La sphère judiciaire au sein de l’univers bureaucratique
La gestion différentielle entre illégalismes fiscaux
Illégalismes de biens, illégalismes de droits et argent sale
Un instrument de régulation contre toutes les formes de délinquance financière ?
La gestion différentielle des illégalismes fiscaux
Le scandale Cahuzac
Plus propre que l’argent sale ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

« Du côté francophone, c’est Surveiller et punir qui a donc fait charnière. Michel Foucault était ici à l’époque, à Montréal, où il avait quelques amis. Il avait la paix pour écrire ce livre. Nous nous sommes rencontrés, nous sommes sortis deux ou trois fois, une fois avec ma femme, je pense, et une fois seuls, manger ici dans le quartier, bavardant. Et comme je suis un bavard incorrigible, je parlais un peu plus que lui. Je commentais ce qu’il écrivait et je faisais un tour d’horizon de la discipline. Après la deuxième ou troisième sortie, très gentiment, il a dit : “Écoutez, j’éprouve beaucoup de plaisir à vous écouter, à échanger avec vous, mais si vous permettez, on en restera là. Je suis ici pour terminer un livre. Mon temps est extrêmement limité et, surtout, je veux prouver une thèse”. Il m’a dit ça littéralement. “Et à vous écouter je ne terminerai jamais parce qu’il y a ceci, il y a cela, il y a autre chose ; moi, je n’ai pas le temps de courir tous ces lièvres, je n’ai pas...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 94/95/96, été/automne/hiver 2014, p. 65-98

Référence électronique

Anthony Amicelle, « « Deux attitudes face au monde » : La criminologie à l’épreuve des illégalismes financiers », Cultures & Conflits [En ligne], 94-95-96 | été-automne-hiver 2014, mis en ligne le 20 février 2016, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/conflits/18890 ; DOI : 10.4000/conflits.18890

Haut de page

Auteur

Anthony Amicelle

Anthony Amicelle est professeur adjoint au sein de l’École de criminologie de l’Université de Montréal, rattaché au Centre international de criminologie comparée (CICC) et au Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page