Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de recherches

Le lien social en mouvement : Regard ethno-sociologique sur un centre de remise en forme, une autre logique d’être ensemble

Rapport de recherche présenté en vue de l’obtention du D.E.A. Sciences du Mouvement Humain : option « processus psychologiques et sociaux ».
Audrey Ernst

Résumés

L’étude vise à observer et à analyser la création et le développement des relations sociales dans un contexte particulier. Les centres de remise en forme ont envahi notre paysage quotidien mais restent méconnus dans leur dimension sociale. L’objectif est de montrer que les caractéristiques de cette pratique sportive, les comportements et la façon de pratiquer de ses membres, font émerger des formes liens sociaux différents de ceux observés dans les sports traditionnels. L’étude d’un groupe de pratiquantes d’un centre de remise en forme tel que Carcassonne Olympique a permis de cerner comment se développent des rapports interindividuels dans cet espace méconnu et dans la quotidienneté de ce lieu de vie. Un travail ethno-sociologique est réalisé avec plusieurs outils méthodologiques : une enquête de terrain, des observations et des entretiens semi-directifs. Les résultats mettent en avant une autre logique d’être ensemble où l’individualité et le souci de soi sont renforcés malgré la pratique collective. La notion de temps et la fréquentation des lieux en dehors de la pratique sont des indicateurs pertinents. Serait-ce un exemple pour nos sociétés actuelles, aurions-nous compris comment partager des espaces communs en toute liberté ?

The aim of this study was to observe and to analyse the creation and the development of social relations in a singular context. Fitness clubs invaded our daily environment but remain ignored in their social dimensions. The purpose was to show that the characteristics of this activity, the behaviours and the way of members’ practice determine the emergence of another form of social link which does not seem possible in the traditional sports. Studying a group of members in a fitness club such as Carcassonne Olympique, allows to understand how social link is actually created here and now. An ethno-sociological work was realised with several methodological tools : a field investigation, observations and semi-directing interviews. Results emphasised another way to being together, where individuality and the self-concern are reinforced despite collective practice. The time and the ratio of frequentation out of practising are good indicators. Would this be an example for our current societies, would we understand how to share common spaces with complete freedom ?

Haut de page

Notes de la rédaction

Sous la direction de Christian Bromberger (PR.), IDEMEC (Aix-en-provence) et la co-direction de Charles Pigeassou (HDR.), équipe Corps et culture.

Pour citer cet article

Référence électronique

Audrey Ernst, « Le lien social en mouvement : Regard ethno-sociologique sur un centre de remise en forme, une autre logique d’être ensemble », Corps et culture [En ligne], Numéro 5 |  2000, mis en ligne le 15 octobre 2007, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/corpsetculture/748

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page