Navigation – Plan du site

Figures de l’étranger à Versailles

Depictions of Foreigners at Versailles
Gérard Sabatier

Résumés

Les programmes décoratifs de Versailles contemporains des premières guerres du roi (1664-1678) se composent de figures de convention tirées de la mythologie, de l’histoire ancienne ou du répertoire allégorique, réitération du décor impérial de celui qui, plus que Roi-Soleil, se voulait Louis-Auguste. Quelques-unes, cependant, sont représentées de façon réaliste. Rompant par leur étrangeté, ce sont les figures de l’étranger. Nations des quatre continents sur les parois de l’escalier des Ambassadeurs, ambassadeurs dans son plafond ou dans les tableaux ovales de la Grande Galerie, ce sont des étrangers révérencieux. Nus (les Turcs) ou en armures « gothiques » (Espagnols, Allemands, Hollandais…), ce sont les ennemis (les Français et le roi sont à la romaine). « À la moderne » elles aussi, trois femmes incarnent les Puissances hostiles à la France. Minoritaires à Versailles, les figures de l’étranger font l’objet d’un traitement adapté à leur fonction et à leur relation avec le roi : déférence, soumission, disqualification.

Haut de page

Texte intégral

1L’étranger visitant Versailles au temps de Louis XIV, à moins de contempler son reflet dans les miroirs de la Grande Galerie, avait peu de chance d’apercevoir un de ses semblables dans les décors peints sur les parois ou aux voûtes des lieux ouverts au public où il pouvait avoir librement accès, comme les grands appartements, l’escalier du Roi – ou des Ambassadeurs – ou la Grande Galerie, justement, pas plus qu’il ne pouvait en rencontrer en détaillant les innombrables statues dressées sur les façades, installées sur les corniches, animant les fontaines ou jalonnant les allées du jardin. La convenance régissant l’environnement royal exigeait des héros et des dieux, une foisonnante statuaire cosmique ou antiquisante, la réitération du décor impérial pour celui qui se voulait Louis-Auguste. Cependant la figure des contemporains n’est pas totalement absente du décor versaillais. Pendant une quinzaine d’années, entre 1672 et 1686, soit au temps de la guerre de Hollande et des annexions territoriales en application de la politique des Réunions, les victoires de Louis XIV sur la Triple Alliance de la Hollande, l’Espagne et l’Empire fournirent le thème des peintures de l’escalier des Ambassadeurs, de la Galerie et de ses deux salons, ainsi que de quelques sculptures dans la proximité du château. Traités sur un mode héroïque ou allégorique de convention, ces décors comprennent cependant des figures qui rompent par leur étrangeté : elles sont représentées d’une façon réaliste, « au vrai ». Avec étonnement, on s’aperçoit que ce sont toutes des figures d’étrangers. Le peintre a manifestement voulu désigner par là une catégorie extérieure à l’univers enchanté de la geste louis-quatorzienne. Ce sont des figures de l’étranger, dont il convient de percevoir les significations et la fonction.

Les nations

  • 1 Sabatier 2010, p. 381-406.
  • 2 Sabatier 2016, p. 65-99.

2On ne sera pas étonné si la première rencontre avec des étrangers se produit dans l’escalier des Ambassadeurs. Édifié de 1671 à 1680, il ouvrait au nord par un vestibule sur la Cour royale, immédiatement avant la cour de Marbre, et conduisait à l’étage au grand appartement du Roi. Utilisé par les ambassadeurs se rendant à l’audience publique1, l’escalier du Roi leur dut son nom. Détruit en 1752, son décor est connu par les dessins et cartons de Le Brun, ainsi que par les gravures du plafond (Simonneau, Baudet) et des parois (Chevotet, Surugue). L’escalier était une boîte à images, prenant le jour par une verrière zénithale. Au plafond étaient peints en camaïeu des bas-reliefs feints sur le modèle de ceux de la colonne Trajane à Rome représentant les grandes actions du roi, célébrées dans les voussures par des muses et des Olympiens. Les parois à l’étage étaient peintes en trompe-l’œil. Sur les longs côtés, des tapisseries feintes, comme accrochées entre des pilastres de marbre, représentaient au vrai les victoires de l’année 1677, les sièges de Cambrai, de Valenciennes, de Saint-Omer, et la bataille du mont Cassel. Se rapprochant du centre, on trouvait un décor de quadratura, architecture feinte de colonnades et de riches plafonds ouvrant sur de grands ciels très clairs, en forme de loggias aux balustrades recouvertes de somptueux tapis aux couleurs chaudes, or, écarlate, bleu. Et dans ces loggias, des personnages, qui regardent. Le dispositif est directement inspiré de celui de la Sala regia du Quirinal à Rome, destinée aux rencontres officielles du pape avec les délégations de diplomates étrangers, peint en 1616-1617 par Agostino Tassi, Giovanni Lanfranco et Carlo Saraceni2.

  • 3 Beauvais et Méjanès 1985, 24-34 ; Charles Le Brun 1619-1690. Le décor de l’escalier des Ambassadeur (...)

3Ce sont les différentes nations de l’Europe (nord-est), de l’Amérique (nord-ouest), de l’Afrique (sud-est) et de l’Asie (sud-ouest)3 (fig. 1, 2, 3 et 4).

  • (...)

On nvovaidtc ni: inaroiniJaponlla s dans lee loggiar de l’escalint, pas plus qu’ilquye, avai renèrïeu(d ambassadeursens ces nations à Versaillns. LeSiamaroin nvudidr sons qut en 86es. naidtc s figtés,(d’apr Niv selux, origtuairt deIrandegorntaille(s au premi trans gauahncel nvustagb Brs)co diffet d’unurban ?)ux, Moscoviine(s au centre, aver untorique de forctureait unimateabordiré dmême. n>Or les mpétaialoners avec leAatfriqers,o sur la proximitée ouleurmœleu)ux, P Veeun se pfinal dr ilatet auurbande sbntre?)uxs et desujetons de l’Empirottoerman, , ec (r ltêinebarbuée ubolontes de min ?)ux, ,rm zéele(s alafond gauahn ?)ux, jSpansatoiret tond fisait dr ilatet aves sobolontet cs oua-nuriquntet s pme. L l’Afriq, t te jorts asebonsnlitique et laordctursudei de lMmméc teatin,» est représentnu par les différeson tyse, moraini qupeupvntaientlonerr les ysebarbs ashiques t usolC.irnrtons gauahncedure, «t Turne »ant derenléglesEurntlons, ur stutime sezn,naudifférSocirs,orentanuurbando ubolont. n>Oe pouvais l’oloncor dcevoiu pmrai le, «Amérissi  r unmajoérité l’Eurntloes absorbtés dans deursiscumissiles, l’éeait dem, arafonds re des salo90. L/imignitiqua gueemi s au premi pvnn,es à lp Puisstire atoeerie, éeaibtaicel quil n, «sBeaugsne n incarnant ls nafrsens ur continees nu (t unimateajngetes sur leépaur les cependac.),prenan stloibtalemenu eca se-têins)co diffetes pmes80, in form, comme idubèle de l’latégori, de l’Amériqup feinte dans ls voussue, jus s -s deuons de qui selonqur cthologns dRipat)

.

Les ennemis

  • 3fi 114161151611406.
  • Le programmr ctiograpriqur de l’escalier des Ambassadeurs, de la Grande Galerie et de ses deux salotf eslafoamrntailmvient dt représeesur les victoires de Louis XIV sur la Triple Allian. Si,ct dans l’escali,rlodn ros er les mSabsitases sons figtés,(d’une faço,naudifférSocie,ns à lnlitiq,nreeêiuursensuir pseles à la romaiss sur e modèle sdr-reliefd de la colonne Trajam>1ilquainest pa dmêmerlouiusteSeuians les Françanst esigonsuhltériiver, as Roilonstt s au premi chefec le r, s sone héroonturs à lnlitiqns. Lesoldater, a, troip Puissances ennellei de la Fran, , ainsi qus deurlltésomparsont des i qprtemene(n armur,eca quur,eprsntres,oye begarresbous-aliais immé raex,assoSociset dedem, quudeurs.idefritaire, commer mserieonbannrriès,sniides sonenvironturs l’sa appeilemilfritaies contempora  ,rians,erntet as,ee qus e a,ecampntementstambodeur nfiins dbtains signimi t que ce sont des ralee ruassi qul lpat représeeeonnti d>Lefepictilns. ainss dans les voussures dx sales de la guerm>1 (fig.8 4, /stron9 411.

.

Fig.10es [, , pein="pdC. s Le Br»ant dsstino="pdJ.-Big.M psnn,es gravues dT jarlio,rièilP-vaonsBNF,nEsampnceeteshottiographonsFT 6-VA-448 (C)78.

, pein="pdC. s Le Br»ant dsstino="pdJ.-Big.M psnn,es gravues dT jarlio,rièilP-vaonsBNF,nEsampnceeteshottiographonsFT 6-VA-448 (C)7cv" .)ColwDF" classon cZooism" href="docannexe/image/14039llel0-t:sma580-1.Sp>Ae graidorColwDF" classon cOrigsm" href="docannexe/image/14039lle10-1.Sp>Oorigina(jpeg, 2,3M)is

.

  • 1,F
  • 1,F, p.24506.

1s sur a personna dudeoiit dr ila s dan, 1a>, ,F (fig.1 4eproligusons à lfiins dneis l cr,opeinmêGalni.

3s. ainsvota-oint le, Allemans «buvchane esodn rjo Puisstenexfanfaaileads aitrutemenes à lmonrrièrs duayés, desr co tteune eoimSailleiis lagisnt decouauur(d’uns sisqualilicatia>.

.

.

.

  • 1 (fig.15 4ladsichncsunie prodtnte="pdequeév sepprtement dc comsceumaérimeae. n’euunalmclusiet r laolilitiquarônntnu paeolumbionn tacompanea,brication deComEspaiileadsIne deuccC.ideailles egorntaiurauPloynns s as ln="pde lhampile dsrs.idere, ovotai, troicapratift scds" nurbanntésl nu premi quasi nu, fmi s aparpagt,ns asecafon, aver enimateeroug,rlod, trorrimentmmuramt auurban. s rprébppsslmvient de ls vtg natispmbasramt aus="pde lsnncuvaoication de lMmmét rrmpnnéeane ldf esuccation de lrecrsedx rba ashiq»L lflottenf Françanla trs ldfvchana Troliesbombegaale glrre en 61eann 65, Djidje Alifutd="prerr en 64ns. Le, «T scdes s eniînnnsdmnconlnant lsu accesqul lrntr Nati,ns ui qulquainfutdnornree lvfailir évanperiquer lfiins d lnnnta>.

.

.

er ld, tupenef Françantee eimrntrias les dftaister darimmliottonimqns. Les Françantvrsusonreienunraparcmbi les drorve s dans es mSab,sniidee l="présanct le, Allemaneutotailmvienocculttent dans as table.oC comct dans l’escali,rladt représeicatiosens les étrangenst el lccurperin lca>ladsT scdre,béisnt uion deeiiobtain, prro90. Lsouslui dn réalm,IVrornt, qu tabmeu apauiva,unediapaît s au ofieet d’ustxtetotypees abmT scif euuninr vectins de l, monaéta>nu, laio,eiffocbre, dous tab,s" enneon deChrpralnne(lnla trsentane sur bous-ali)34 tau,otaientamaîtrieetes danpmtiffnt tec n’eue la Franaqodet lauvt.)m>du r,eonnti l l’Eer s.)m>dmositieumT scivrsncudxerant eeffute, e Versaillero sultnosansur nn t foulmvieni qui lrnrees e glrret Djidje Alioccultevane l="prers dTunisiu pa: CharleQuisant e153985e lvfvictoinf Françanl" a nglerix eaa Vi" ene, commr nHabsbodegnt e1529a>.

  • LT scif eu renèr=eprése,sniide,(d’une faço,naudiree,ad dans as sales de lPaix>sD danuion di, troix tablexd, prédemmrdentxamintés, «[e l Allepag]ui semandirecevoi, aveplaisvoir nAm couqodetuyudrsoeÀunb Frahe s dclivilrre es siers dPaix,u&ux snb Fraheles deaumiesupo sur s Vivictoiret que ttenPaixn avec la Franaruyuauvterntempeliee sur dsInf"silillei1a>re >.

  • 1a>.re m.

LT scif eu reeffutee luterrn natispepréseeed dans as sales de lPaixonn sonasiuhysfriqmrde,sniideu paréesttributsuxs et dansadmêmer #acripti tiquarrédemmrde,ec n’e-à-dtaierivrsncu»L l, peiiguernre lca>unicour dp drtidorit natispmrticulrrièmvienost. L laaixdntinét à l’Empinesteprésentrm, commtyvanpermieet anct rnaliei –ute, r solltlaolontPure e lvfvictoinrntempellee sur dsOttonims,ns ui qureviusons ,brét rnt lu rosens usu acc90. Ls salefutds décnn en 86,ec n’e-à-dtaie, troi danaapr llcvnnée dxrrina dudVi" en,ne le cstithnatier lnnntusui avaers, de le Saie Ligiqut à lCcstig natiss duapiuxs eladt conhiêincs de la nglerii qui llouivvt.)m la Franaéeaie lg Grandabsrenrsens deurntr Natio,et lutvanp uerriqesa neuâoyaétd, avai renuragtdc dxultPlat à loffunorve. T tona du plue Louis XI, ava-ileauvtelcv rnt lblocuursenLuxembodeg,es entreiens dans an dvues de laolilitiqu, aséunptionstt s acrdtduntrêvét à l’Eer s ute, reurlltrlllemanpo sux recrvoiVi" en,nqodute, r ltet lier 5e lvfaili lnnntusui avae.oC comct danseoix tablexds d, Dntfsiart deT scds" a ngler,ur .

LeP Puissancis

.

  • Ln dcryptnna eair leiContectieriiguson="pfsiarmrdentxpllcaéts s dans lestueu, «txpllc Natioes n ccurperertes d: Chpidefesue es a, 1.

.

.

.

.

  • 1 (fig.22 4s>.

.

  • 1aem, ,F.

.

.

.

  • 1a>, ,FsCmbi lre, onepo avaidrsoeruiovfsnna t r l «a Hollanre re,ùec ls sv romaiétaéeaix lluccave,iniideo eau sia puet lauvrisro sur l’Espagn(quofriqeuio: Charl IIdx ddixnni l)eo auo sur l’Empi, Lnnopoldmtyvan l•na dude Louis XnsL lpocbdeuurpermtt s ausÀunmplalilicati1  -n làe,(d’unEerstine,ec n’eÀunP Puissanee eis mSabnt lu raLa, njaf aupeui lflacopi avane l sgu dignteaLavfvictoine su: Charl IIde eueadntfsiart u: Charl QuisaaLavrrsurraroon,ns pepenmes)f eut que sls sv romas s danvfsnnaces docmaixistvasnfaanca du r,nt sueerstineis pprn n d, c,tqup p,dabsorbtent danBrune figurgltnAméhiq,rs n dmntriinneup pes suempa sia. Inr veqmrde,sr la Franas d,ncaragne ue Louis XI( (fig.26 4.

.

Fig.251 : Charfe , ColxtIcdginic,icr,orumi clastau,yit u: Charu esoddtoin.re m.Hauisict,ece

Notes

1 Sabatier 2010, p. 381-406.

2 Sabatier 2016, p. 65-99.

3 Beauvais et Méjanès 1985, 24-34 ; Charles Le Brun 1619-1690. Le décor de l’escalier des Ambassadeurs, 1990, p. 78-86.

4 Cesare Ripa avait donné en 1593 un dictionnaire des figures allégoriques (première édition illustrée en 1603, édition française J. Baudoin, 1643), où Le Brun puisa abondamment.

5 Nivelon 2004, p. 471-472.

6 Sabatier 2016, p. 74, fig. 18.

7 Ibid., p. 89, fig. 26.

8 Ibid., p. 90, fig. 27.

9 Ibid., p. 173, fig. 34 ; La galerie… 2007, p. 268-269.

10 La galerie… 2007, p. 266-267.

11 Préaud 1995, p. 44-45 ; voir l’estampe sur Gallica.bnf.fr : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69453439.

12 La galerie… 2007, p. 232-233.

13 Nivelon 2004, p. 510.

14 Sabatier 2016, p. 86, fig. 22 et p. 87, fig. 23.

15 Nivelon 2004, p. 521-522, fig. 114, 115, 116.

16 Mercure galant, avril 1687, p. 25-27.

17 Ibid., p. 27.

18 La galerie… 2007, p. 235, 247.

19 Ibid., p. 237.

20 Charpentier 1684, p. 45.

21 La galerie… 2007, p. 245.

22 Nivelon 2004, p. 542.

23 Mercure galant, avril 1687, p. 42.

24 La galerie… 2007, p. 248-249.

25 Ibid., p. 272-273.

26 Mercure galant, avril 1687, p. 38.

27 Ibid., p. 39.

28 La galerie… 2007, p. 219.

29 Charpentier 1684 ; Mercure galant, décembre 1684.

30 La galerie… 2007, p. 235.

31 Charpentier 1684, p. 36-37.

32 Le Brun suit pour ces allégories les prescriptions de Ripa.

33 La galerie… 2007, p. 247.

34 Sabatier 2016, p. 165-166.

35 La galerie… 2007, p. 231.

36 Ibid., p. 263, 278-279

37 Ibid., p. 265.

38 Ibid., p. 233.

39 Réfutation de cette hypothèse dans Sabatier 2016, p. 298-300.

40 La galerie… 2007, p. 221 et 224.

41 Sabatier 2016, p. 153-154.

42 La galerie… 2007, p. 241.

43 Ibid., p. 245.

44 Ibid., p. 229.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 : Charles Le Brun (d’après), Les différentes nations de l’Europe, xviie siècle, huile sur toile, 0,72 × 0,585 m. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, MV 5778.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 432k
Titre Fig. 2 : Charles Le Brun, Les différentes nations de l’Amérique, v. 1674-1679, pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur plusieurs morceaux de papier beige réunis, 1,830 × 2,290 m. Paris, musée du Louvre, inv. 29972 recto.
Crédits © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Christophe Chavan
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 268k
Titre Fig. 3 : Charles Le Brun, Les peuples de l’Afrique, xviie siècle, craie, papier beige, pierre noire, rehauts de craie, 0,3 × 0,564 m. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, invdessins 695, MV 7894.
Crédits © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 216k
Titre Fig. 4 : Charles Le Brun (d’après), Les différentes nations de l'Asie, xviie siècle, huile sur toile, 0,72 x 0,585 m. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, MV 5779.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 5 : Charles Le Brun, Renouvellement d’alliance avec les Suisses, 1663 (médaillon), xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2936.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 2,3M
Titre Fig. 6 : Charles Le Brun, Ambassades envoyées des extrémités de la terre (médaillon), xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2933.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 1,5M
Titre Fig. 7 : Charles Le Brun, Le roi prend Maëstricht en treize jours, 1673, xviie siècle, détail de la partie droite du tableau de la galerie des Glaces, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2916.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 1000k
Titre Fig. 8 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 37, L’Allemagne : cintre du salon de la Guerre du côté des appartements du Roi, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Desplaces, eau-forte, burin, 35,7 x 81,2 cm. Paris, BNF, Estampes et photographies, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b531284994
Crédits Source Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 2,3M
Titre Fig. 9 : [La Grande galerie de Versailles], n° 38, L’Espagne : cintre du salon de la Guerre, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Dupuis l’aîné. Paris, BNF, Estampes et photographies, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b53128352z?rk=42918;4
Crédits Source Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 2,4M
Titre Fig. 10 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 39 : La Hollande : cintre du salon de la Guerre sur l’arcade qui donne entrée dans la galerie, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Tardieu père. Paris, BNF, Estampes et photographies, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b531283682
Crédits Source : Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 2,3M
Titre Figure 11 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 11 : La Franche Comté conquise pour la seconde fois, 1674, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Simoneau. Paris, BNF, Estampes et photographies, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b53128494w
Crédits Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 3,8M
Titre Fig. 12 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 46 : L’Allemagne : cintre du salon de la Paix en face de la galerie, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Beauvais. Paris, BNF, Estampes et photographie, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b53128204d
Crédits Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 2,0M
Titre Fig. 13 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 47 : L’Espagne : cintre du salon de la Paix sur l’arcade de la galerie, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Tardieu fils. BNF, Estampes et photographie, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b53128513h
Crédits Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 2,3M
Titre Fig. 14 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 48 : La Hollande : cintre du salon de la Paix en face des Appartemens de la Reine, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure de Desplaces. Paris, BNF, Estampes et photographie, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b531281202
Crédits Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 2,5M
Titre Fig. 15 : Charles Le Brun, Rétablissement de la navigation, 1663 (médaillon), xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2921.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 1,7M
Titre Fig. 16 : Charles Le Brun, Défaite des Turcs en Hongrie par les troupes du Roy, 1664, xviie siècle, huile sur toile, inv. 2917.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN/Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 448k
Titre Fig. 17 : Charles Le Brun, Fastes des puissances voisines de la France, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2924, inv. 2925.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 440k
Titre Fig. 18 : Charles Le Brun, Alliance de l’Allemagne et de l’Espagne avec la Hollande (1672), xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2911.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN/Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 704k
Titre Fig. 19 : [La Grande Galerie de Versailles], n° 33, La Hollande accepte la paix et se détache de l’Allemagne et de l’Espagne, 1678, peint par C. Le Brun et dessiné par J.-B. Massé, gravure d’Audran. Paris, BnF, Estampes et photographie, FT 6-VA-448 (C).
Légende http://gallica.bnf.fr/​ark:/12148/​btv1b531284134
Crédits Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Titre Fig. 20 : Charles Le Brun, La prééminence de la France reconnue par l’Espagne, 1662 (médaillon), xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2919.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN / Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 784k
Titre Fig. 21 : Charles Le Brun, La paix conclue à Aix-la-Chapelle, 1668, xviie siècle, camaïeu imitant un bas-relief de bronze sur fond d’or. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2927.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 2,2M
Titre Fig. 22 : Charles Le Brun, Réparation de l’attentat des Corses, 1664, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2914.
Crédits © Château de Versailles, Dist. RMN / Jean-Marc Manaï
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 408k
Titre Fig. 23 : Charles Le Brun, Résolution prise de faire la guerre aux Hollandais, 1671, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2930.
Crédits © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / René-Gabriel Ojéda / Franck Raux / montage Dominique Couto
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Titre Fig. 24 : Charles Le Brun, Prise de la ville et de la citadelle de Gand en six jours, 1678, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2934.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 608k
Titre Fig. 25 : Charles Le Brun, Mesures des Espagnols rompues par la prise de Gand, 1678, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2935.
Crédits © EPV
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 1,9M
Titre Fig. 26 : Charles Le Brun, Le roi gouverne par lui-même, 1661, xviie siècle, huile sur toile. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, inv. 2924.
Crédits © RMN-Grand Palais (Château de Versailles)/René-Gabriel Ojéda / Franck Raux / montage Dominique Couto
URL http://journals.openedition.org/crcv/docannexe/image/14039/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 55k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gérard Sabatier, « Figures de l’étranger à Versailles », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne],  | 2016, mis en ligne le 28 septembre 2017, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/crcv/14039

Haut de page

Auteur

Gérard Sabatier

Professeur émérite d’histoire moderne à l’université Pierre-Mendès-France – Grenoble II.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre de recherche du château de Versailles
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals