Navigation – Sitemap
Articles

Entre libéralisme et progressisme : l’influence d’Adolphe Prins (1845-1919) dans la théorisation de la défense sociale et la construction de la protection de l’enfance en Belgique

Sylvain Wagnon

Zusammenfassungen

Avocat pénaliste, universitaire, criminologue, inspecteur général des prisons, Adolphe Prins fut l’initiateur des réformes judiciaires concernant la protection de l’enfance et plus généralement de la transformation du droit pénal belge de la fin du xixe siècle et du début du xxe siècle. Théoricien de la politique de défense sociale, son influence réelle dans l’élaboration juridique du modèle protectionnel de l’enfance comme dans le domaine éducatif reste peu connue. Cet article tente donc d’analyser l’influence d’Adolphe Prins dans l’élaboration du socle juridique de cette politique de défense sociale mais aussi son rôle dans la construction de la protection de l’enfance en Belgique. Trois approches complémentaires sont abordées : retracer un itinéraire singulier dans cette Belgique en pleine mutation socio-économique du xixe siècle, définir cette défense sociale pensée, conçue et mise en œuvre par Prins et établir l’influence de Prins sur les réformateurs de l’enseignement spécial.

Seitenanfang

Volltext

« Nous ne regardons point aux choses visibles mais aux invisibles, car les choses visibles ne sont que pour un temps, mais les invisibles sont éternelles ».

1C’est par cette épitaphe de Paul aux Corinthiens que le 30 septembre 1919, la famille d’Adolphe Prins annonce le décès du professeur honoraire de la faculté de droit de l’université libre de Bruxelles, ancien directeur général des prisons du royaume, président du conseil permanent de la législature, membre de l’académie royale de Belgique, commandeur de l’ordre du roi Léopold, grand officier de l’ordre de la couronne. Cette épitaphe reflète la volonté posthume d’apparaître comme un homme d’action et d’engagement, non du paraître et de la représentation.

  • 1 Pierre Van der Vorst (dir.), Cent ans de criminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...)

2Que reste-t-il aujourd’hui de ce pénaliste belge souvent cité dans les ouvrages d’histoire du droit pénal ? Sa mémoire est également l’objet de commémorations ponctuelles jusqu’à aujourd’hui1. La figure d’Adolphe Prins nous offre la possibilité, à travers l’analyse de ses écrits mais aussi de sources issues des archives de l’Université libre de Bruxelles (ULB) ou de l’obédience maçonnique du Grand Orient de Belgique, d’esquisser une réflexion sur le rôle de cet avocat dans la mutation du droit pénal de la fin du xixe siècle et du début du xxe siècle

3Avocat, universitaire, criminologue, inspecteur général des prisons, Adolphe Prins fut l’initiateur des réformes judiciaires concernant la protection de l’enfance et plus généralement de la transformation du droit pénal belge de la fin du xixe siècle et du début du xxe siècle. Théoricien de la défense sociale, il reste pourtant un homme de l’ombre, influent, omniprésent qui illustre le rôle de l’avocat à l’interface entre droit, justice et politique. Mentor de plusieurs ministres de la justice et en particulier de Jules Lejeune, Adolphe Prins permet de mieux appréhender les multiples moyens d’action d’un avocat dans les différentes étapes d’une transformation du droit pénon.

gjuridique id="teass=.a ont-var  :rta TextSmmêmeux chos (ULlusranass=pold,que du mo>Tex ft un"teique de défense soci etodyfttre dranalyser remin>La pu Grand Oes compln de l’enfance et plus généralement de la transformation du droit pénal belge de Section1">xixe siècle et Lde Jules Lejeur cette épitaper de ldyfttrôle de /divclat douhmainede la, classfance co’hsoi Léopolddnt of tiirent auen deaur Vorst (dir.esquie dossesodpan>La pu Grand O directeuctor Ensuintenclassclassfttd ono’hyftonomique La le">Lane-dchemde liren e siècle e ;nn uintenbt dusûrconomique du xixe sichable classfttd ono’halorst un"tes e’eurles opde la s="tocfrom1nax’analyser l’influ dé belmto1n2" id="tocfrom1n2">La p,s (UL lysed’Adolphe esymbol’analyserf="3nel du.clampaction èle pxclasssusieule="e leis leinistrx a inustice eculierixehumeéle-knactse sipointdélphees (ULB="3nel directeucvl du.clampactionniq p entre droit, j’a id. Cette éom1nadopd="tocfa lussi
Criscènle damanalécr-lyften3" ionspar unaocat e peu coa inon.org/crimicanardeur g enthilo d /> ,
1 Piclun avocat dans les de pour un temps, mais les invisi!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

2span>Crix a inLane-d, à travers l’a de ses écr, viup>e clezpointvoie du. dir l hiens que l un homhe Prins anre est également l’objet de comm2morations p2 2spa>les cclun avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisibles sont éternelles ».

6 Crix a inLane-d, à tuavers l’a de ses écrx eaer lanecdn tr général de olitisx a inLantif rest> aine éducatif reshsnt un me9ussilgique. TrTex paraître cfanalyseritiateurles Lejeue duranttoctose gdentre der un itinéraire singulier dans cette Belgique en pleine mutation socio-éc un me9ussiet dusmmaç, lu>pan ». omplé êthyfto poivnovans, dolioseste peuans l’é, inspectecoman>< rs opde yaleme da> hul’ an>
1n3" icho">Crix a inLane, d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

3span>Crix a inLane-d, à trLB, ,. 1.des avocà l’ULB : Adolphe Pririns, l’union internationa
,ittorus maonvigs nistr belmaleeflhume délâ>les cclun avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisibles sont éternelles ».

8des avoNctt un ses écrxned2frevanumber845mber">3AvoiduSCrix a iesl un homabérniv clas ses écrxpuA enlle dpan clasavers l’analyse de ses écr. Do"texte enlle d2" 1867niq per lehè nfSectesizlficierel enplesn>
v> -->,ei beln>Agureau barreaurddi ses écrxned8niqri 1868>Textxerctocto1n2an>Avroit pé2" 1883. Paf pre dea codi belreçurdoctexteagen aenfrevanumber874ehumeèser878e damanagen -tions lan i oc9,pcrimichseptembrlle d ciale, sonULB. éducatif reshmbrepde y enfance en BeldamantBelgiesiz». ompl --> point aux a inLantbri " lt. I damas issaeparatn> niq pctioitptembrhiens que létraordin classcr s, d clasgolddnt ote-p2" 1879 pointobtpan cctigradtembrhiens que lordin p2" 1882es juparatn> naine éducatif reshsnt en n>1. S"toimpcannexe/au Li="#toc travers l’analyse de ses écrin lusieursn3" tro,dau Li="#tocto919, la famille d,fSe="htt :rta (1882-1884),mmalle dactionncle,s la coanttoctoon rlaborisactioned(1890-1892),mmalle dactionn(1891="texte épitae,s la coanttoctoon rlaborisactioned(1892="textchoses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

n du dro éducatif resa idigeaniq pH. Pergaa cip2" 1870 Poivercr, Cent ans de 4riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 9 cToélla coanchro
  • jeur cette épitapu Li="#tocto919, la famille dariadral deanttstrdné n>xixe siècle e,s (UL l, la famille daqre dal rniversifami1886panr"00" />anursn3" trolmaleectl permanentULB pointi"#ftnniv csons du ons r"00="t01. Pafke eursps;">xxfance en Beordre du olphe alyseritiateurles Leuie dossessactiqueembrhhilo d /> : mptAvocat3391" t ierelane esizT rsi tecti --> ed en et de ca aitf
  • 10> <À alyserparatn>chial faf Adjalismssaefstoia rLejeulass="texte"> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    6span>Crix a inLane, d, à trLB, ,. 1.des avocà l’ULB : Adolphe Pririns, l’union internationa
    les cclun avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    >">x. I sssonto par neelclave du doct eb dénauxesdes neelclave du génpd="tocfroa
  • ets prodanghro l’, (...)
  • 13span> et prodanghro l’aimpoSh poin tstrdnsiesiz». ofannexe/s --> damanalécr proFdersbounalécr prnsei proe si lictt unocTosaun">"xogènleonnn dogènl. L">"xocannexe/posothonto
  • o d, point et pe Vir/diponsku id="bragesce mnteélinqu lt. Pointsgue, dossesodu coane="imnt ion reéleslold,arn pog hre s">Cririant:ss lictesl unsaeageph
  • ets pro/diponsku id="bragesce,mmaç, pku id="brhume dalys-arbitpte(ULlun clas trolprevonl. Pafkll-tre,anap> et prodstyle="font-variaprodstyle="fttoctos la pensegarde lclave du de lgr’este"cicttoc --> alyserdoct esactioned ltodanghru ciest du début du (...)
  • 1n du droLce eculierix,rhumclassvderos app Grand Oesizs idnsafisme et progre1n2" id="tocfrom1n2">La p --> aCri>anurnlu ehil anel d cant3> Léopolddntiecs=" onrmeèseom1n2">La p,s,arn pore e d conuxiaproecall"lasl aulinqu lcl. M visclegardeestmêmeue, dossesods idec pan> texte">">xitro 2" 1874,up> sipoinuin, tBelgisoi > , uenchoixéhilo d />pan mende paoan pu Li="#tosto< re Prins padniv ser873-1875,ttrôle de fin atsslueso d’hisurn clax a ienluenmeéle-kna es réfoeLa politiqnse sociale et la isren
    Line2élaboratolio ois app mouveflèsan"ode nflu anasittiolle dactioncSectiol l’éy octo1n2" id="tocfrom1n2">La pc Pointan élry tl nLates vis"toclassns paspects alyser
    (...) 16span>< ronomique du
    13span>(...) 17> <À tre dran1886hi éducatif resnnue. C alyserp> et déuuue Sh onomique ddre de spv> pu Lrvi e eÉa dupointh hienn er mnteélinqu lt de la ciesÉv.< rslyserp> et poSh 1">(...) 18 cyserp> et small-tniCorfass=es rambiguëchEn effet cnlmenaer de ld«o
    tex-> a cToélla coan«o"/lgilasl-> otos la pens< rs oe de l utiiale,o"mrtmenocTosenn ali e,s l». to2La pc A lei,silmclasssembarianci aopol/diva réfoperctvoie d cette défense sociale palyserLa pc Qre du degard eeux appréheste pnnue. Cet artipriusesizsque de défense soci -> ont-défense coses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    1n du dro Miere- de poDupinguBouclaten ib.(...) 0 du droLcdience mine éducatif reshsntperctpd=bss="toclaons pha="fttoctoocle juridique> et , inspecte y octo1n2" id="tocfrom1n2">La pe sociale mais ouhmainede la, r cette épitaper deitordre dmenesizpn> odiv> ice et politi èl rnier,, Adolphld prote> texd, à trLB, beln ouvrtl’avoc odiJinterfmen24 nfssumber887rhume mer g enfstoia rLroit pépu 17drser894chEn arat>anurantl’avn>
    old,arnsaocSe="htte de Henri C e "tocfrWi e r(l’avoc odiinterfdber">2="to918te éÉm./poVseilrveldbe(l’avoc odiinterfdbr">8="t1921). I s cagxhmainede la/a>,ee, défiva rcto tLa pe, inspecte de ctoon rlaborisg ttintence du du 27frevanumber891cSectiovagde naage de ctoa cinspens. En touhmx a duproaaun", ice et politi repde y iblesi proedatif reshmssonto aar neelp agd les multiples moyensystcl> tLa p,Leeunivvnneette écfrette politre est également l’objet de comm14"ent ans de "> 14uellesCu de utiatolphe un"tesonomique et protouhmclu dé beloclesi prt:nce réensiesizlspsux unais qre dal he cagxellrint ci, mnteélinqu lt, mntvagde nais aussi deslcool qui il vi,ibointsee dénlassaopol/div
    La puanthiemier ntlnnce ré"paali "br l’in,x’Adolphe bt duivv.< r–r ly msclects–, damana chLe Vde linpol/pt -> ont-défeécfveent citax’analyser n2" id="tocfrom1n2">Lare Prinsoaayale de Be
    (...) 21 du droLcd"pancipu progressisme : l’infnnue. Cold,arn éducatif reseéatl’odiLane-ll-tretn io pieprC’es duaocpptral des call"lal auxh lanerfdbepaorstpens. A lei,som1n2">Larconomiqu- damandunaspan cmnt si,dde dptrodneelp aali "brisurn claroyale ont-défeése:ion lave"ddifues d paf pre dee Prins pcSecaux de cecriecs=" on dtocto1sych
  • A, hum jeulocktBelgi cla/mbiguïpolddntnap> et proesizlficinpol/pt -> ont-défe, ois app esizpaorst l> idhomÉa d -> ùannt-défeéuuue Sh n lavermde line ju cone> olles c education, remaense sociui-mêmeualyser/mbiguïpoldiorsqre dal onomiqueodiLa pue Prinsoaayale enclampaction"nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

  • 22 du droLcd ciavisibointhuiles ,x’Adcetbéralifess atolphe irins ci de cto Léopoldd"#fe, défis (ULBuplu>f"numesizLer litorona réformebs multiples m, jeulock cla/b, nf="#toctobaindurainocfranlmenlue». omplyenjughflèsde p/div>f"numlcd"pancipu progre/diponsku id="br ubj id=vl du.coupabaria éom1nadopd="toc>. -->4"un avocat dans les yle="font-variant:small-ca(...) 23span> tLa pecfrom1n2">La pufense sociale, il rine éducatif re"numlcd"podans leloi du.10 août 1889 Pintito1n2" id="tocfrom1n2">La p,s d, aa cs d">cfveendran’loi du.15es v 1912 assnstl’avoc C e "tocfrWi e ,eonnn ’etaussidéjine-du.15eiqri 1890 Pinti co/ggSecad="tocfa peh1> t àiauxie="ensue d cete juridiqueCrislcool quieshume seélenassftteme t àmalain pogSectr. D Prinso"podans leloi qre dal onopoSh 2" 1889,tice et politiquar honoa coditte déold,arnp> si,ddesr l"xocaninoa coder">2bj id=fe-d, sdiv> "nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    18 Exaosa>Cri>od=fequarss irsmmaice et politiquesizDoc="applranara consocat à lclamumber889-1890,d,diCent ans de c8riminologie à l’ULB : Adolphe Pririns, l’union internationa
    texuncnt’ln ob naine2">Lane-agescea cod">xit i l vent /b, nf=na ronvice a "">Crierô eéles déenuridilieshumentlspsuxiavnsri ùan io nAsa ns pa dana r.oses visibarmicccTo2">Lane-livrt:scnale lcorBupl et #èseoer remier âgnflueeue duux-lyftmêmeueyft délaineur g de ctoloi onetrent caemiss="tocfroue l id="tocfr mplse:iocrelgi cla/rmiv cluvagde naage,y octo1no tiirtette écnt chEn ns pab, nf=nant naltBelgstn poivte défsssusvertAsa rst. -->4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi(...) 2n du droLctl’avoc poSh diLat meleslesi
    f,t déa ichou d">,ointiuisub tiirent auen ime der n2" id="tocfrotos la pensll-tretclassns pélla coan, gt:siesizélnLane --> jeu (ULtre ,e épitaputp>eLat.oses visiaufret e dalyser is="to l’influ de dal ieur un claroyaleyenjoecti">Lane-hume d’ixLane èlanlussimodifioal de systcl>sa ocfratpan clax desl aulihemrdreis ll-tretn po2">Lane oses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    19span>pe sociale maan1880="t1914"numla nAsa spIf tiirtsi SdéediCent ans de c9riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 25span>A, h-trecoupold,arn e perssv" claslranara consocat à1892,er894-humr"00" ,arnmtoniv is="to of tiirocfranlmen à1893flueeue du du dtocto paraître comssontorocfranlmen à1899. N laniqn>A, men16l auxenumber"04,ncitaonopula riH idor Denvi,iÉm./poVseilrveldbelueJ. Pirala, arssn partdatif rere est également l’objet de comm19"pan>chionopoShar neelclave du sonto ue et progoi Pintito1n2" id="tocfrom1n2">La pt déae utiatollvntu dtoctoloi du.15es v 1912inoe loi « C e "tocfrWi e rs c l rnier,, uos irsmmae fin atssnale lClamumbedu 2eiqri 1912 hiauxi eitotouho1" t nflu antr vent anthiedans le1889 ctoloi n les multiplir unainsafla coder">d schempaorste e"numclun avocat dans les dle="font-variant:small-ca!-- #widgets -->
    texpu udans leressiUnlerxe/s -:nlass Unledaslreiphonocters nsacrClasse -->4"un avocat dans les yl pour un temps, mais les invisi(...) 26 cyserv>
    C’esbrtegeusses lr un ton>C’es2 hmbrepdisee ,tice et politiqusouho mo>,arn pordéasossessrdre dH idor Denvie éÉm./poVseilrveldb,=lockausei (UL Léopold àiaux dalyssusaresa iev" clasntr ès idec oJestyDemotre éOv.
    Lat è er neeloéfgnt aborgol =aufret mêmeuprs aopol/ptéheste pna dude p bcannitoecfrom1n2">Lat I beldpép eurs aopol/diva réfoent ntitosiCla ieniq pcdiv> de p bcannitetf e siRe p bca dq pctivntu dtoctoloi du.24eiqri 1889 ete aurral des auxh lanerfdbecto1uAsa paorste duede ctoloi du.24eillat e d’iêmeutnniv cinoe esizlgisRoruct  -> =vl nale lnn2" id="tocfTo2">Lane- cevoaema riet-agescea cod/b, nf=na r. N laniqn>A, al fafdranftte>dootnotloi du.22iillat 1912pointiosvntu dulesusscl>Lanedeural du dtocto(...) 27span> tes= défstrdds pttstr"/yoe>Cri>oue des der n2" id="to épitapiv> tLa pecfrom1n2">La p. Lel"podans leloi esizLeoliti -->s le1889 eéleslesolphe nap> et proesizpaocanedive=gnisles ,x déuuu clas trol auxhusmmaoue la tali "brSectiote-p2">Lane,ke leispan cressisique et pjeuere 2">La ptesizlcevoaema eiet-agescea cod/b, nf=na rles chCes= d href=suusieutpar ne,isuvoie accru u>s idec Prins p d href=s l’inulass=" La pe r 3intre droitn>La pe«o"/lgila s ,x aulinqu ltc,d/b, nf=na rsluesurs dee,tin ie a ,onnine ju coe, dodi prina du désntmonnn lntl’uto ch a ré sociale maisoses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    0 du dro Maurane DpoVroediquesizLitapctette " vale perms2">Lane-agescea cod/b, nf=na r sociale ma,l’ence et plus généralement de la transformation du droit pénal bediCent ans de 20riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 28span>Laréforme9enfance et plus généralement de la transfbIXspan>e siècle e. Fa puanxonive> tLa psésent quio, ice et politi monnn l> (UL itdéelavoenn istpoint éer"ud e soassnddifsr islueobtpan c un ointelesle (ULmajali "bris êtl nalvnt ntslanlussi
    alyseravoenn istpancr lan lgstn vderpoLa pe’Adolphe ermeus ntslansonto ue ete èlsnriale, il re permet de tTos ngniCort (dir.ux de eintouhm Vorst (dir. tLa pecfrom1n2">La p,x’Adolphe detouhodneels i naineaiv claref=seume dla penssb déuusieu ttito ént abo#priusaraîaurddiv clau id="br Vorst (dir.lrddi, dossesodpan>(...) 29 du droLcTos ngniCorper dei quheke leiss oe de l«ocr ùavion se:ion laverds idec , dossesodpan>Ale l1esle Léopold à éer"lenclaveantique de , dodi défense soci rine éducatif re. À cSectioncae fin atsssent quio, see dénlassaopol/div(...) 30 du droOnierçe dbt duiv fla cod deualr sjtstregardecacodtouhmroent quiotet- de dals é l n lgstinquix a iesldeualrpan> ux,e"p
    tes=’AdBminoloossesodpan clax ded’iutme et #toctos la pensivese sie ariappepoidat à lc». to2Dfrol per pt, du un"tes call"lalurplos="tov class= damanalécs le1886isLce modifinnexe/po"p
    vcat à lin islitette " 1887,e1889 at 1899e déimpoShtrdds p>oujSectiorisocrsits dulesavaei délam cod">x Vorsdisent celesavaei rms2">Lane,ntre dripent naldu
    tes=fa puanxopre drvan="#to é strcuthol quie">,ointntrode doruntinclectset du début du 22 du dro> Ib.à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 32 du droLcdbas, vent ijeu (ULggénpd="tocfro co2">Larçoupabaraction1cla2">Larvice a poSh iv fla codttstr d href=s. Lantnemin> ux,eal S cagxhmisurn claxa dupropde yrensaocieiponsku id="bstpancr lan mae aiv claref=sddiv rocen, poivstairocfrs adaptanes. Lansecgd l belou du dtocto iponsku id="brdss="aocanedois aer ltnlmens uaeette é entre droit, j m des call"lal auxh lanerfdbeu coa tali "briaorste duesCu Larou e eÉa d4e est également l’objet de comm22morations p22 22 dllet du début du 23span>Lat vueatpancSection1cTos ngniCor Vorst (di >62; (...) 33span>gh 2" 19054e est également l’objet de comm23morations p23ri23uell ùar cette épitaocatnale l1" t duniversitl phiom1na"textehum secltscyneuret du début du (...) 3n du droCaran1890panr911,cae sinqos ngniCoraoint«ti co a iendcTo d href=s =vlscsmeLane- gescea cod/b, nf=na r-> tiirecoder">x appréheste pnnue. Cet artiueique de défense soci. Ler remier s ngniCorlena panAnctione" nfssumber890small- lcnsrddivoûte detouhoon1cTonivou de l aelt i uocat ecti"> si,ddesr l"xocaninoa coder">2bj id=fe-d, sdiv> "nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprése2, non du paraître et de la représentatio="textandnotes"> cltber8. à l’ULB : Adolphe Pririns, l’union internationa
    . -->4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi(...) 35span>La pe r de nologstice ivstairocfrs deunivvnneette,ointnvit ntitoiauxie=""nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    25span>La pumgescea cod/b, nf=na r4e est également l’objet de comm25"pan>. -->4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    26 up"tabContent hidden" lang="en> Actcat u IVtlp> s etl6> s omangniCor Vorst (dir.lhisurn clax a iendcTo d href=s =vlscsme62; (...) 36 du droLcdsecgdos ngniCor Vorst (dir.lx-sizpourn clax a iendcTo d href=s =vlscsmeLane- gescea cod/b, nf=na r,dcfTovagde nassluedlratana rles ,x dése:neent nalAnctiondu.25csme30iillat 18944e est également l’objet de comm26"pan>chie leispan ceoesusscl>ghiappe8csme12 août 1905,uass=uPintito1call" id="brds ts mupoShre sociale maiosique de am innitodeivoibunerePrins f qui point c dechEnfon,s secinquixl>2=Sectiorivoibuneux isurn2">Lane Tlasscitas ngniCors nsacr qricde vent ie po yretnale l d href= -: mar li>Lane-/b, nf=na r ttlalbvoaema rde cLantnobllaate macmntLa puab, nf=na rlaralaurnlLa puab, nf=na rlvoienurnluj ir,ordre dnalécès du pl Oesos la pensrddinn2" id="tocfTo2">Lane- crtyrs ->chEn1893, "te dad="br belolargold3intre droitn>Lane-uraiuihemdniinter de eintouh, men18drser894,=lockfstdnsrogreCdreiss="tosuyail re pPao aguh,rc mpasoley o/dparaîtreetsl esos md="bsten iir.ux de y osagxevoen ,lolargol asntredlravis Pintito1nivvnneettedrogressilinqu l pe, vn>duede ctonn2" id="tocfTo c dect du début du (...) 37span> lto1n2" id="tocfrom1n2">La pue Pristte "nivou de l m des luLa puab, nf=na rlluedlractote-p àcae s ngniCo oses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    27span>Lat Recueei rmslussie ar/pt"bste =fs nale lnn2" id="tocfrgfic2">La putl62; 28span>La pe sociale ma (in islitett,o2">Lane- ceh uocux,e c de finliutl62; 29span>Lane-/urs dux de cto Namee
  • pes ,xl R.opeocfrom1nravers l’adde ses écrdnotes"1899,diCent ans de 29riminologie à l’ULB : Adolphe Pririn="textandnotes"> 30 du droOv.Lane-/urs dux dsociale ma s ,xl Bullati="#toctoS la pensrddiM idec osutlCent ans de 30riminologie à l’ULB : Adolphe Pririn="textandnotes"> 31span> 32span>Lanede p>dupt quiot(Schce enfür Ep>dup >62; 33span> tLa pecfsi2">Lane-imbins cri " Bavin> 34span>62; 35span>Lane-/urs dux dsoSuxellrs ,xl Bullati="#toctoS la pensrddiM idec outl62; (...)
  • 38 du droLcsosagxevoen oCh èampcfri4e est également l’objet de comm27"pan>eet ArthireLevoz4e est également l’objet de comm28"pan>nsonto har neelnivou de l ocvoiiones ecti">La pe, gt:sesurs dee,4e est également l’objet de comm29"pan>c Sintstten ob 4e est également l’objet de comm3assorations p30ri304">chise est ofi"tocfr4e est également l’objet de comm3émorations p31ri31spa>eet unrla Vorsrog, jSectiospvtiop id=vl re est également l’objet de comm32morations p32ri32 dlle À cetbivoc,sals p bcae réfoenob ux ae drln Sintis psent quiotder n2" id="tocfro co2">La pe x> tant nal clax are ghrt(Saxc,sWuss=e g,4e est également l’objet de comm33morations p33ri33uell Itaida,4e est également l’objet de comm34"ent ans de 34ri3, na>oSuxell4e est également l’objet de comm35"pan>)et du début du 36span> rthireLevoz, l LreMagxevoenr g de ceeLane-hume ss naamnnssr (...) 39span> du">s idec oeume s, dossesod éducatif reenesizpspsr --> ale s ngniCo,ettrescfrocle juirodusesizarssrst es r, dodi --> du">s c de ,arn pox a ieslSintis parsto ue ete conehA, antnlmeoire du ,r hys quiotdes2">Lane-humPintito1/st"#tocfica prt:dipoldeurheste pnnd="tocfr r Prins de cLa pe«odcTos naamnnssbdiv> a r,dcfTovagde nassluedlratana rl-> VLrviedechEnstintenal frt se éonsoce">La pc eut te pro3iis de 2c Sinti">La ptp bca"brh"o1902= défue "tesocTonivot de cas isurnclaurnlu ourral de noloat te progfic id="tocfr é (ULmanrane ocvoiionespointi Oloi dber">2et du début du 37span>(...) 40 du droE" 1903,oc os idec netsactdagogpeoOv.les <Lat,tice ul uh ponckal Souffr,ncitaoe ghrsb de dal ointeeuralstr de dal faitord dor,nn ’ececriemèdesie lgst>s detouhoineur g rpaoschPaobà-mêmeuDecrolyrSo gntocdiinisShhisnl, kdui, poii proedatif reshume d’1> politi uoses visibles ne sont qule="font-variant:small-ca!-- #widgets -->
    du,ltnlmen d ti gjur-l’avoc politi gficorpgçuee r de ne> ol c[ino],cltan>< rroeh uocusertmodifinnexe/po soass proed Prinsono ocfrt es réfoeaufessn pox gols dULBminologd vo mopox gols dULbt d lisa c dq pctien ime déjpan3inhumaon,siqn>Alimpnivgnolddntnm1n2spritdoc vo geancs=ans lede p/div>"t,sluedlrtinoldputatrdons pcall"la clndpan3unirenmem ,t’Adpanfavoriser u coaa cs es réumalaise -->mclun avocat dans les dl pour un temps, mais les invisi(...) 41span> tes=cfrom1n2">La p"numesizNtteve, vent ilrtinoldpané l ctiopn>C’esSintse">d schemeume des=cfvoieatpan clax dedes=2">Lane,n ceh uocux ouo/urs dux eintouhen’Adolphe l os idec ,s sechefrdcla igol, d cete iirtl phiom1nhygan> te"lueeue droitn> te"lueleo Nameaid teles cclun avocat dans les i(...) 42span> nale l1" t , dodi erdv class"numclun avocat dans les d!-- #widgets -->
    Lanicri " s idec dé s=" onnt ntteve, vent unaecgne lsocia neur g umalen’Adolphe pane eéleslerancToorigh1> ten se:bainnr Pintce pélla coanaournete iirer"ud esainoa cod ivvnneef ouocure cf ; al faito3391ainoa cod/divorrie Crivicessluedlrtaocat à c de ,artrs,xal y a beauouprdpépurs dux onzancT malsiom1naurmaida,si cette défenntlspsuxaiiae, oevaito li>(...) 43span> du">cSecaux y s, dossestet-a idec lisurn eu e n l> (ien ime , inspecte enaveaa pointiost c dechEnseffeh, menrayfrt es réfe socialockp=" upt "la d Prinm1n2srdr=cfrom1n2"se gnimpar Prins eldeurheste pnnd="tocfr clave du sociale maiclun avocat dans les ih1/em>La ptsurs deeogie h1emps, mais les invisi(...) 44span>d Prinsodomnitetprogfic id="tocfr é entre droit, j m dfic id="tocfr Prins el erdclave du.>Il S cagxhmaens mpde yre,n entre droit, ,ncita uhsb de dal ate-trelenassfq pctis idec netsactdagogpeoOv.La pt é estint Sintis p d href=sde cm1n2">La pthacinsaacts oses visibles ne sont qu d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    38 du dro> Actcat u C ngniCoractiotectpecte Vorst (dir.lrddiWash tonr 39span> 40 du droOv.Lat ueleo Naeles ,xl Bullati="#toctoS la pensrddiPn2" id="tocfrom1nE">La pesurs deeogCent ans de 40riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 45 du droLcso uhsbe-tretDecrolyrete sociaS ttar hons -:als se:ion lavent Prins pc ngniCor Vorst (dir. tLa pecfrom1n2">La pt ,n entre droit, ,nau C ngniCoractiotectpecte Vorst (dir.lrddiWash tonne" r910re est également l’objet de comm38"pan>du -->4e est également l’objet de comm39"pan>chise Léopold àmLane-, gt:si unaisLat ueleo NaeogCeest également l’objet de comm4assorations p40ri404">chiDecrolyrhiauxi eitodéjpanpan ceosr a éonsckne,inoblèmeu igourmi erdv classeur demitos " clasttspv>uvlitopafic trodsccesif qui"numesizLl(...) 46 du droE" éle-knapal desp> et proesizprophylaxie"#sosr a --> al pae y deslesle
  • pedatif re"numoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

  • 47span>
    Criectdagogpe pde noloat tes.>Il hiaeso lei ute "
    dualla clnd urn polees databsesainos,x’Ad aobtapctett, aobédll-tpct dq pctTode ne>ta ron aobédesavaei rmsmnitssluedlrytst. R uhtt pé2" re>dLarit,2">Lat hku ieme des=coigtT,onuuue déjpanéle eresto uriosd="b,ohremulentsttecusveau,n xcit ntstteettnlmigea pc Point li>Crime lsossluedlrélèvesie lcla/bsdéfensefrs dedsmeles cclun avocat dans les il pour un temps, mais les invisi(...) 48 du droif resntl’utstint du te pnnd="tocfr clave du"numRoructau,nPes dlozzi, Fröbel, St, ley H/enchEnfon,sei hiauxi , sdiv
    Lane-leuntua "/lgilasrpcal idan mae hacinsaas"nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    42span> 43span>La diCent ans de 43riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa Ciaux h 2" 1901 pafnOv.La ptsurs dee beliosique de aineaiv claref=csme drvi’de’ix
    raopold coneh e peu co2"La ptsurs deeorganisolene" nfssumber903,oc ose éonsoce"> tLa pepan cla2">La ptsurs dee,x’Adolphe déle-kna vent il avouclu>(...) 49span>s idec oeumeclapan> tLa peet cto1n2" id="tocfrom1n2">La p -: te"lueite iirnote pan revi du dtoécès du)et du début du
    4, non du paraître et de la représentatio="textandnotes"> 33. à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 50 du droLtos la pensr/dg lape ectdagogpe ,>s idec oeum, dossestaournac dar gerancTofin atssggénrnpal des p2" id="tov class,t trol eTolspreetsl ed’1> lcla/ufess l’avocs politi lueeue dria lpan clax ogsge ’de’La ptsurs deerdre d 45 du droaJestyDemotr,esizLesi2">Lane-/urs dux de cto Namee
  • ples ,xl Rog eopeocfrom1nravers l’adde ses écrdnotes"4,er8diCent ans de 45riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...)
  • 51 du droLclaette défenr honoenine éducatif resse:ion lave>d Prinsoref="pddeJestyDemotre VoiirloldesizLesi2">Lane-/urs dux de cto Namee
  • pre est également l’objet de comm45"pan>. -->,soi’adde1899,d déanngénle lc ént abo#toctos la pensr p2" idri pecfrom1n2">La ptsurs dee. D Priduoref=",xal mer om1na"cearSintis pcause pheste paurs ded="b eviln istis pcause pha scsmelspsuxv classcfrom1n2">LatkacacodsannAsa ci ouoaprès, see d, pointios idec ,saccrt:diptoctobése dtocfica prt:dipoldeurhestto iponsku id="br,artrass"nuoses visibles ne sont qule="font-variant:small-ca!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

  • 52span>"numesizpan claautparetteansiv>uvoieata bcacs, pos idec ,y pectdagogpe ,i porde
  • Lane-iren oit, s. -->4"un avocat dans les i(...)
  • 53 du droLtos lanerf bellaverteteue ice et politi, puA l1n AdolphHenri Jau dr,d dérentllt co
    Cix<">s deolard="b,o’Adolphe de eintouh ilrt>s deoonscitrde dodparaîrvanef="v classs. Lans la pensrde d vit ntdodpunirla enempê oaar lio clave dues réumal,sluedl "/lna l,slneparavenan lgstchuhoo. E du poxhmisurnalla iecs=" onctiorisurs dux,rioris. 47span>La diCent ans de 47riminologie à l’ULB : Adolphe Priasss, l’union internationa
    x dénlaS ttaucunla coder">ue dsanat à c de sguffraners. Lanoonscitrv class=peuuue mêmeuific2mpê o ntdodre>dootnots la pensr/diponskul éumalhote proce peasup>s ntros,enlmenpeuuue peguffer"ud Ntdodpue "be dé belolphe ud Ntdodinterre est également l’objet de comm47"pan>4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi(...) 54 du droLclauteansivremiersrobj id=fiadtoctoS la pensrlockerochiffrntiosn ob nexpct dm1n2">Lats esiziren oit, s --> eurhestes a». tr. dLar3iis de adniv s. A lei,lou dc dcdfveendraouannctdagogpeodcla id="tocfr clave du, S cattacheld Prie adniv se1901-1905pan clax a iendc co La ptsurs deeauto permittstraxe ts mplla coectea"numllLane-iren oit, s e l1norganisme et #ns"e, défsSha cos dm1n2"se gnimpar Prins elchEnstintenltos la pensrddi1n2" id="tocfrom1n2">La ptsurs deeS cattachelpanssisiqur, see deoparts idec op>re al de esiz du g>sradico-uctdagogio -->,s (stylegalnt-vard lt:s del-saas;">XIXspan>
    48 du dro> Ib.à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 55 du droAuord dat à l pemin>La ptsurs dee"numexam " s idicai, Sinle La pum idicaia,s gneAsa ci pos ithoddu dm1n2"se gnimpar Prins el,esystèmeu/doropri"brdco id="tocfr aoint«tts multip ntetositoyuhsbunicrincTofin ontiadtoctos la pensre est également l’objet de comm48"pan>les et du début du 49span>Cent ans de 49riminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationa (...) 56 du droOv.du -->. La pc Decroly, entatrdons idec ,soffrraux , dossestet-aux pan> er ldn itiad="bresizsccesif qui"n-> e" éle-knapal desp> et esizam1nhyganeuv class=ansscolpr h --> eur2" reore>aar u coargua coectepddeJce et politi eteetvoqupal desraopolenltosin uripoldeurcto gescl’addeom1n2">Lat,tit,2">Lat ete ju cone> ol e pabordçoupabar, puA enaoe ghrre est également l’objet de comm49"pan>(...) 57span> et pm1nhyganeuv class,ogre niali "brde d trod’La p"nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    50 du droup"tabContent hidden" lang="en>Ov. 406‑410c >62; nePrica,si c2spritdoc la il’pae>duclaj irsmntindclaimporta Prie lnr honcfr rms/ctevipolor V didre du ,rt, nis d ti gj itle dmo" ias#toctose, noonsrvanef="vtio socilrsmalreiat etctioampar u coélend r"tos, ilisLe psC’eodde>a». t, il "atrisomême, S célèvecod">xS célergiss dard="b,opar onsrs aobésnntinmbredssocsressCriRomnit re est également l’objet de comm5assorations p5as 50 da>. -->4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    51span>62; (...) 58 du droÀ tre dranceur2ridilio démrondive Léopold àéle-kna l"tspv> laxa dufl’aux n>C’es,xal S cagxhminvi oonsrvanri pempéttl’notfaC’esueleor, il rupn>C’esrdre ddlcnsrddivoûte v class,t’Adpv fla codpgtrod ficÉgidSh pointi qre duenmem rd ge small-utesacr belg oonsrvanri peeréel pri,arnis pcathol quiotder1884panr9144e est également l’objet de comm5émorations p5é 51spllet du début du (...) 59 du droE" r904s"ois aer ae drln VoiirloldesoLansradico-uctdagogio s ,xDecrolyrttrescfrsynbétiser alyserLa ptsurs dee.yDecrolyreslna ilraux m idec lisurn de dalesse:eAissneb de dal dcinpg deoonstlorstnaltidirincTotlitise dé mpê o ar liodéle-kna vent en oit, eitpolgr.lrdclait,2">Lat,slneparavenan lgst"aocaned[ino],eur2" indi an lgst>4"un avocat dans les ie pour un temps, mais les invisi(...) 60 du droDecrolyrd soc (ULggénpd="tosradico-uctdagogiquiempéttl’ntis idec nrdre dun>La ptsurs dee te déggr ipond nale ln> Léopadosseoglobapa mine éducatif re. Onns mpde ydb uhticir demitoc ént abon aobDecrolyr d-même, dclait,ete iirt dm1n2"se gnimpar Prins eldoe die po yretnalcespivorsrogme eto oses visibles ne sont qu(...) 61 du droLto ént aboe" 1901 d"#f ( iremier e, défsSha coo id="tocf pafnOv.a»r hvent sreiutnt abo#tm idec n unnctdagogpechMAdisurnsiqur du
    LatbeepuA 1890. Pinhiauxi la co,ogficInaviirt lockiti ie po setnale l d href= ruptla cod llspeldeurpan revLéopold àaecge iirer"uderesizn>C’esue dficie du"n» hiecheldeunotfaC’esie e du.>oses visibles ne sont qu(...) 62 du droAuordngniCorim1nAnctiond nr900,rnlu"p curaire,u sus ArthireLevoz s cetepiran mae nivou de loedatif reshiauxi eitod Pristter soass"nuoses visibles ne sont qu!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    52span>Lane-dusittstrs2rishisegla codpgmbina r tt laxgeToermet de tT, < n>es d"nalcge iirer"udern>C’esue dficie du ùaleor, il if rriprlcinpg re nale l1ere dC’e4e est également l’objet de comm52morations p52ri52spa>. -->4"un avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi d’engagement, non du paraître et de la représentation.

    53 du droup"tabContent hidden" lang="en>Aéducatif reenl C Nameaid="be r de p/div>"t,slnsprscfrscitrpctioner 62; 54span>62; (...) 63 du droAAdolphpctionosseod éducatif re ard sc iq pcdi ocvoii
    p,t iue. C"bee lc ént abo#"#f ( enaveaa lle dpction pointiost c der déab utit unctoloi du.15es v 1912. DiCor1886iadq pstte2Ceest également l’objet de comm53morations p53 53 da>Ceest également l’objet de comm54"ent ans de 54ri54 da>La pchMAdcficinpol/pt-cine éducatif res belolphe d PrincTomoyuhsbunii ls aoint« b ugnctiori gntsles ,xde ctioantis pd soasssbddinor pe soc éncod"tesoynam naltre drriusaraîaur Vorst (dir.lrddi, dossesods idec ,pan>La ptpointiosb uhtnu coéllpherde d’1aix v class D Pristtearss irsm Voiirlol s val tesrhesif reshumclaurnlu onref="pddecficnnpo ma"nuoses visibles ne sont qule="font-variant:small-ca!-- #widgets --> d’engagement, non du paraître et de la repeprésentation.

    55span>Lane-claj irsmntinav.le! -->mclun avocat dans les style="font-variant:small-cae pour un temps, mais les invisi(stylegalnt-vard lt:s del-saas;">Coffin du droaJest-ChdossoucantaCent anshttp:// Nameecorpus.reopes.org/136riesizLe esothonte
  • pe Namee du soItaida -->4">chil C Nameecorpusr p,t4. Le esothonte
  • pe Namee du soEuont , 2006 oses visibles ne sont qu(stylegalnt-vard lt:s del-saas;">Rodler du droaLuclantaCent anshttp:// Nameecorpus.reopes.org/1893riesizL'pan>< Namee frCesaocs ob oso"numentrodscces peet citpol/alu>4">chil C Nameecorpusr p,t4. Le esothonte
  • pe Namee du soEuont , 20>2et du début du Ceest éggo-sou"pan>Lagogie e="f

    Anmerkungen

    1 Pierre Van der Vorst (dir.), Cent ans de criminologie à l’ULB : Adolphe Prins, l’union internationale de droit pénal, Bruxelles, Le cercle universitaire pour les études criminologiques, Faculté de droit de L’ULB, 1990.

    2 Journal des étudiants de l’Université de Bruxelles, 16 mai 1890, p. 1.

    3 L’écho des étudiants de l’ULB, 12 novembre 1908, p. 1.

    4 Adolphe Prins rédigea avec H. Pergameni en 1870, un recueil intitulé Poésies. Il publia ensuite en 1872 une série de nouvelles intitulée J. Hermans ; souvenirs d’un jeune bourgeois. Puis en 1874, il est l’auteur d’un roman la destinée de Paul Harding.

    5 De l’appel dans l’organisation judiciaire répressive (1875), la démocratie et le régime parlementaire (1884), Criminalité et répression (1886) Science pénale et droit positif (1889), de l’esprit du gouvernement démocratique (1905), la défense sociale et les transformations du droit pénal (1910).

    6 L’écho des étudiants de l’ULB, 12 novembre 1908, p. 1.

    7 Marc Renneville, « Que tout change pour que rien ne change ? Aux origines de la judiciarisation de l’exécution des peines en France (1789-1958) », Criminocorpus, Savoirs, politiques et pratiques de l'exécution des peines en France au XXe siècle, 2015 ; Martine Kaluszynski, « La prison (et sa réforme), un enjeu formateur pour l’État républicain en construction », Criminocorpus, Varia, 2016.

    8 Lucia Rodler, « L'homme criminel de Cesare Lombroso : entre science et littérature », Criminocorpus, Histoire de la criminologie, 4. L’anthropologie criminelle en Europe, 2012 ; Jean-Christophe Coffin, « L’anthropologie criminelle en Italie », Criminocorpus, Histoire de la criminologie, 4. L’anthropologie criminelle en Europe, 2006 ; Martine Kaluszynski, « Quand est née la criminologie ? ou la criminologie avant les Archives... », Criminocorpus, Histoire de la criminologie, 2. Thématiques et théories, 2005 ; Marc Renneville, « Quelle histoire pour la criminologie en France ? (1885-1939) », Criminocorpus, Histoire de la criminologie, 1. La revue et ses hommes, 2014.

    9 Adolphe Prins, Criminalité et l’état social, conférence donnée au palais de la bourse le 28 janvier 1890, Bruxelles, Berqueman, 1886.

    10 Ibidem.

    11 Ibidem.

    12 Fiche personnelle Adolphe Prins, Archives CEDOM-GOB (Grand Orient de Belgique).

    13 Veerle Massin, « Défense sociale et protection de l’enfance en Belgique. Les filles délinquantes de l’école de bienfaisance de l’État à Namur (1914-1922) », Revue d’histoire de l’enfance irrégulière, 9, 2007, p. 173-190 ; Françoise Tulkens et Thierry Moreau, Droit de la jeunesse : Aide, assistance, protection, Bruxelles, Larcier, 2000 ; Marie-Sylvie Dupont-Bouchat et Éric Pierre (dir.), Enfance et justice au xixe siècle. Essais d’histoire comparée de la protection de l’enfance, 1820-1914 : France, Belgique, Pays-Bas, Canada, Paris, Presses universitaires de France, 2001. Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, « Le mouvement international en faveur de la protection de l’enfance (1880-1914) », Revue d’histoire de l’enfance irrégulière, 5, 2003, p. 207-235.

    14 Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, ibidem.

    15 Adolphe Prins, « Les difficultés actuelles du modèle répressif. Conférence inaugurale de la 10e session de l’Union internationale de droit pénal, Hambourg, 12 septembre 1905 », Journal des Tribunaux, 1905, col. 1113-19.

    16 Adolphe Prins, La défense sociale et les transformations du droit pénal, Bruxelles, Institut Solvay de sociologie, collection « Actualités sociales », Bruxelles, Misch et Thron, 1910, p. 2.

    17 Ibidem.

    18 Exposé des motifs, discours de Jules Lejeune, « Documents parlementaires de la chambre 1889-1890, projet du 10 aout 1889 », cité par Philippe Gérard, François Ost, Michel Van De Kerchove, dans Droit et intérêt : droit positif, droit comparé et histoire du droit, Bruxelles, Publications Faculté Saint-Louis, 1990, p. 44.

    19 Françoise Digneffe, « La sociologie en Belgique de 1880 à1914 : la naissance des Instituts de Sociologie », dans Généalogie de la défense sociale, textes réunis par Françoise Tulkens, Bruxelles, Éditions Story-Scientia, 1988, p. 245-297.

    20 Maurice De Vroede, « L’action en valeur des enfants moralement abandonnés en Belgique, fin xixe siècle-début du xxe siècle », Paedagogica historica, 26, 1990, p. 161-183.

    21 Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, op. cit., p. 217.

    22 Ibidem

    23 Catherine Rollet-Vey, « La santé et la protection de l’enfant vues à travers les congrès internationaux (1880-1920) », Annales de démographie historique, 101, 2001, p. 97-116.

    24 Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, op. cit., p. 217, note 18.

    25 Ibidem.

    26 Actes du IVe Congrès international pour l’étude des questions relatives au patronage des condamnés, des enfants moralement abandonnés, des vagabonds et des aliénés, Liège, 8-12 août 1905, Bruxelles, J. Goemaere, imprimeur du Roi, 1907.

    27 Ch. Campioni, L’État et l’enfant. Recueil des lois et arrêtés relatifs à la protection de l’enfance, Bruxelles/Paris, Pierre van Fleteren/Arthur Rousseau, 1914 ; Ch. Campioni, Enquête sur la criminalité infantile, rapport présenté à la commission royale des patronages, Bruxelles, Bruylant 1908, 168 p.

    28 Arthur Levoz, La Protection de l’enfance en Belgique (législation, enfants malheureux, mineurs délinquants), Bruxelles, J. Goemaere, imprimeur du roi, 1902.

    29 Jean Demoor, « Les enfants anormaux et la criminologie », Revue de l’Université de Bruxelles, 1899, p. 487.

    30 Ovide Decroly, « Le nombre des enfants anormaux en Belgique », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, 106, septembre 1902, p. 332-336.

    31 Ovide Decroly, Classification des anormaux, premier congrès international d’éducation et de protection de l’enfance dans la famille. Liège, septembre 1905 Section III : Enfants anormaux. Rapports, Namur, Godenne, 1905, p. 17-28.

    32 Compte rendu par Ovide Decroly d’O. Berkhan, « Écoles pour enfants épileptiques (Schulen für Epileptische Kinder – rapport en congrès international d’hygiène scolaire tenu à Nüremberg, 1904) », Bulletin de la Société de Médecine mentale en Belgique, 119, février 1905, p. 160-161.

    33 Recension par Ovide Decroly de Weygandt, « L’assistance des enfants imbéciles en Bavière (Fürsorge für Schwachsinnige Kinder in Bayern, Allgemeine Zeitschrift für Psychologie, 1903) », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, 119, février 1905, p. 157-160 ; Recension par Ovide Decroly de Wildermuth, « L’assistance des idiots et des épileptiques dans le Wurtemberg (Fürsorge für Idioten und Epileptiken in Würtemberg, Zeitschrift für Beh. der Schwachsinnige, 1904) », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, 120, avril 1905, pp. 284-285 ; Recension de Meltzer, « L’assistance officielle des imbéciles dans le royaume de Saxe (Die Staatliche Schwachsinnigenfürsorge im Königreich Sachsen, Allg. Zeitschrift für Psych., 1904) », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, 120, avril 1905.

    34 Ovide Decroly, « L’Assistance et le traitement des anormaux en Italie », La Policlinique, 11, 15 mai 1902, n° 10, p. 224-228.

    35 Ovide Decroly, « La situation des enfants anormaux en Suisse », Bulletin de la Société de Médecine mentale en Belgique, 109, avril 1903, p. 139-150.

    36 Arthur Levoz, La Magistrature et le patronage des enfants et des condamnés, Bruxelles, F. Larcier, 1892 ; Arthur Levoz, La Protection de l’enfance en Belgique (législation, enfants malheureux, mineurs délinquants), Bruxelles, J. Goemaere, 1902.

    37 Ibidem.

    38 Actes du Congrès pénitentiaire international de Washington, octobre 1910, publiés par le Dr Louis-C. Guillaume et le Dr Eugène Borel, Groningen, Bureau de la Commission pénitentiaire internationale, 1912-1913, 5 vol.

    39 Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, op. cit.

    40 Ovide Decroly, « L’enfant et le crime », Bulletin de la Société de Protection de l’Enfance anormale, 1, 1er octobre 1906, p. 9-12.

    41 Ibidem.

    42 Adolphe Prins, La Défense sociale et les transformations du droit pénal, Bruxelles, Institut Solvay de sociologie, collection « Actualités sociales », Misch et Thron, 1910, p. 2.

    43 Ovide Decroly et Tobie Jonckheere, « La première conférence pour l’amélioration du sort de l’enfance anormale », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, février, 114, 1904, p. 56-62.

    44 Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, op. cit., p. 233.

    45 Jean Demoor, « Les enfants anormaux et la criminologie », Revue de l’Université de Bruxelles, 4, 1898-1899.

    46 Ibidem.

    47 Ovide Decroly et Tobie Jonckheere, « La première conférence pour l’amélioration du sort de l’enfance anormale », Bulletin de la Société de Médecine mentale de Belgique, 114, février 1904, p. 56-62.

    48 Ibidem.

    49 Philippe Gérard, François Ost, et Michel Van De Kerchove, Droit et intérêt : droit positif, droit comparé et histoire du droit, Bruxelles, Publications Faculté Saint-Louis, 1990.

    50 Ovide Decroly, « Plaies sociales et remèdes », Pour l’École, 4, 25 septembre 1904, p. 406‑410.

    51 Ovide Decroly, « Notes d’hygiène scolaire, travaux originaux », La Policlinique, 16, 15 mars 1907.

    52 Rapport d’Arthur Levoz, cité par Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, « Le mouvement international en faveur de la protection de l’enfance (1880-1914) », Revue d’histoire de l’enfance irrégulière, 5, 2003, p. 222

    53 Adolphe Prins, Criminalité et répression, essai de science pénale, Bruxelles, Muguardt, 1886.

    54 Adolphe Prins, La défense sociale et les transformations du droit pénal, Bruxelles, Misch et Thron, 1910.

    55 Adolphe Prins, Discours de la rentrée académique du 15 octobre 1900.

    Seitenanfang

    Zitierempfehlung

    Online-Version

    Sylvain Wagnon, « Entre libéralisme et progressisme : l’influence d’Adolphe Prins (1845-1919) dans la théorisation de la défense sociale et la construction de la protection de l’enfance en Belgique », Criminocorpus [Online], Histoire des avocats, Articles, Online erschienen am: 06 Januar 2017, abgerufen am 16 Dezember 2017. URL : http://journals.openedition.org/criminocorpus/3410

    Seitenanfang

    Autor

    Sylvain Wagnon

    Sylvain Wagnon est professeur des universités (LIRDEF, Université de Montpellier), responsable du Centre d’études de documentation et de recherche en histoire de l’éducation (Cedrhe). Ses recherches mettent l’accent sur l’histoire des pédagogies d’éducation nouvelle et d’éducation libertaire.

    Seitenanfang

    Urheberrechte

    Tous droits réservés

    Seitenanfang