Navigation – Plan du site
2015

Friedrich Kittler, Mode protégé

Adrien Abline
Mode protégé
Friedrich Kittler, Mode protégé

Dijon : Les Presses du réel ; Saint-Denis : Labex Arts-H2H, 2015, 87p. ill. 20 x 13cm, (Arts-H2H)

ISBN : 9782840667926. _ 12,00 €

Sous la dir. d’Emmanuel Guez, Frédérique Vargoz. Postf. de Jussi Parikka

Haut de page

Texte intégral

1Mode protégé est un livre qui pour la première fois retranscrit en français les deux conférences du théoricien des médias Friedrich Kittler : « Le logiciel n’existe pas » (1991) et « Mode protégé » (1993). Associée à ces deux traductions, une préface écrite par Emmanuel Guez et Frédérique Varguaz définit les centres intérêts de Friedrich Kittler, ainsi que l’évolution de son objet d’étude. Une postface de Jussi Parikka insiste quant à elle sur le contexte des recherches de l’un des premiers « archéologue[s] des médias » et de son rayonnement dans l’univers universitaire et artistique.

2La préface (« Kittler et les machines d’écriture », p. 5-24) retrace les questionnements de l’auteur. Les notions qui sont (plus tard) développées dans les deux conférences sont détaillées et redirigées avec une méthodologie qui a fait défaut à Friedrich Kittler tout au long de sa carrière universitaire. Les propos sont définis et juxtaposés aux thèses de Ferdinand de Saussure, Michel Foucault, Friedrich Nietzsche et Jacques Derrida, qui ont permis à ce chercheur en Lettres classiques d’évaluer les conséquences des logiciels et de l’informatique sur le langage. Suivant une posture épistémologique, Friedrich Kittler a orienté le poststructuralisme, non plus seulement vers une étude des structures du langage, mais aussi vers celle des systèmes techniques. Il a ainsi questionné l’influence de l’outil sur son acquéreur. A contrario d’une soumission produite par les logiciels, il a recherché « les mécanismes de pouvoir/savoir qui définissent notre réalité quotidienne » (p. 82). Le logiciel y est analysé comme un lieu de dissimulation. Ces recherches se révéleront comme une tentative annonciatrice et ambitieuse de démantèlement de la domination des entreprises de la haute technologie et des agences d’espionnage par le système informatique. Dans la postface, Friedrich Kittler est décrit comme un chercheur qui a su déceler les mécanismes des systèmes de renseignements trente ans avant leur diffusion. Autre avancée, il fut aussi l’un des premiers à mettre en place des cours de programmation à l’Université.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Abline, «  Friedrich Kittler, Mode protégé », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 04 novembre 2016, consulté le 22 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/19212

Haut de page

Auteur

Adrien Abline

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals