Navigation – Plan du site
2016

Mario Gooden, Dark Space: Architecture, Representation, Black Identity

Eléna Valdivieso
Dark Space: Architecture, Representation, Black Identity
Mario Gooden, Dark Space: Architecture, Representation, Black Identity

New York : Columbia University Press, 2016, 137p. ill. en noir et en coul. 21 x 14cm, eng

ISBN : 9781941332139. _ 18,78 €

Haut de page

Texte intégral

1Le sous-titre en trois parties de Dark Space: Architecture, Representation, Black Identity de Mario Gooden annonce d’emblée la visée de l’ouvrage. En partant du postulat que les subjectivités noires ont jusque-là été laissées pour compte aux Etats-Unis dans les discours sur l’architecture, alors que parallèlement celles-ci se sont exprimées et affirmées dans d’autres espaces artistiques comme la musique ou les arts visuels, Mario Gooden cherche à interroger la possibilité d’une « black self-awareness » (p. 100) perçue et traduite par le biais de l’espace et du vocabulaire architectural. Comment l’architecture façonne et est définie en retour par l’identité afro-américaine, telle est la principale question qui anime la réflexion de l’auteur, revendiquant une connexion entre l’architecture – conçue davantage en tant qu’espace politique qu’en tant que simple forme (p. 45) – et la construction d’une expérience culturelle singulière. Se faisant, Mario Gooden propose à travers cinq essais une analyse minutieuse d’un ensemble d’institutions culturelles américaines et de constructions architecturales témoignant du problème de ce qu’il nomme les « dark spaces » (p. 123), des espaces qui révéleraient l’invisibilité des subjectivités afro-américaines et les maintiendraient dans un rapport d’exclusion.

  • 1  Si les références bibliographiques sur la question de l’architecture et des subjectivités noires r (...)

2Les deux derniers essais de l’ouvrage (« The Problem with African American Museums », p. 98-118 ; « (Black) Sexuality and Space: The Body and The Gaze », p. 120-138) sont à ce titre les plus instructifs. En revenant sur le problème de la représentation et de la spatialisation de la culture afro-américaine dans les musées aux Etats-Unis, Mario Gooden souligne comment l’espace institutionnel, son architecture et même sa scénographie véhiculent, durant le XXe siècle, une idée stéréotypée de l’identité culturelle afro-américaine, notamment par l’utilisation récurrente de symboles « africanisants » décontextualisés ou de métaphores éculées (p. 105). L’analyse que l’auteur propose du National Museum of African American History and Culture à Washington, ouvert en 2016, est à ce titre particulièrement révélatrice des enjeux tant historiques que critiques sous-jacents à l’architecture d’un tel lieu (p. 111). Le dernier chapitre adopte quant à lui un angle d’analyse inédit, en s’intéressant à l’expression du corps et de la sexualité afro-américaine dans l’architecture, à travers l’exemple d’une des premières femmes noires architectes, Amaza Lee Meredith (1895-1984). L’ouvrage de Mario Gooden, étant donné l’apport novateur qu’il injecte au sein des discours critiques sur l’histoire de l’architecture américaine1, peut d’ores et déjà s’imposer comme un ouvrage de référence en la matière.

Haut de page

Notes

1  Si les références bibliographiques sur la question de l’architecture et des subjectivités noires restent encore lacunaires, Mario Gooden cite quelques ouvrages ayant permis d’esquisser l’ouverture d’un espace théorique et critique sur le sujet. A titre informatif, nous pouvons citer : Cooks, Bridget. Exhibiting Blackness: African Americans and the American Art Museum, Amherst : University of Massachusetts Press, 2001 ; Draper, James. « From Slave Cabins to "Shotguns": Perceptions on Africanisms in American Architecture », Historia 10, Charleston :Eastern Illinois University, 2001 ; Hooks, Bell. « Architecture and Black Life: Talking Space with Laverne Wells-Bowie », Art on My Mind: Spatial Politics, New York : The New Press, 1995.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eléna Valdivieso, «  Mario Gooden, Dark Space: Architecture, Representation, Black Identity », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 novembre 2017, consulté le 20 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/23760

Haut de page

Auteur

Eléna Valdivieso

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals