Navigation – Plan du site
Livres et catalogues
Catalogues monographiques

Marc Camille Chaimowicz : The World of Interiors

Vincent Pécoil
Référence(s) :

Marc Camille Chaimowicz : The World of Interiors, Zurich : Migros Museum für Gegenwartskunst : JRP/Ringier, 2007

Texte intégral

1La notion d’ « intérieur », de domesticité, joue depuis toujours un rôle très important dans le travail de Marc Camille Chaimowicz. La forme adoptée pour le catalogue —une sorte de fac-similé, en partie, de journal de décoration intérieure— est donc appropriée et parfaitement cohérente avec l’ensemble du travail. Catalogue d’exposition édité par le Migros Museum für Gegenwartskunst, le livre rassemble une documentation sur un ensemble de projets associant l’atelier d’Approach Road, Shoe Waste? Piece, les paravents, des performances, l’installation en hommage à Jean Cocteau, Celebration? Real Life, mais aussi son appartement actuel, à Londres, une « pièce » ou plutôt un ensemble de pièces à part entière, ainsi que plusieurs projets récents de l’artiste (papiers peints, tapisseries, mobilier). Sont juxtaposés à une documentation sur ces projets différents collages de sujets de magazines de décoration intérieure : de la tannière d’un parrain de la mafia au salon de Keith Richards, des articles sur Eileen Gray ou encore des publicités pour de la tapisserie ou du mobilier.

2Attiré par l’ambition de Robert Rauschenberg « to work in the gap between life and art...», Chaimowicz va privilégier, au début des années 1970, des pratiques qui sont alors dépourvues de nom —performance, installation, travail in situ. Avec une cohérence certaine par rapport à cette ambition initiale, le livre The World of Interiors mélange les aperçus sur des espaces réels et et des espaces fictionnels. Les compositions des show-rooms de décoration et les publicités sont bien sûr eux-mêmes des espaces mis en scène, fictifs, le décor possible de fictions « en esprit », ce que suggère Marc Camille Chaimowicz dans son introduction. L’ouvrage avance également l’idée d’une œuvre perpétuellement inachevée, in progress, à travers les formes liées à l’univers domestique et au design. Son intérêt pour la conception d’objets relevant a priori du design s’inscrit dans un mouvement de redéfinition de la fonction de l’artiste. Une telle ambition a déjà été mise en œuvre à Approach Road, à Londres, dans son atelier et appartement de 1975 à 1979. Marc Camille Chaimowicz prit le parti d’opérer une confusion dans cette répartition des deux espaces et de leurs fonctions, faisant de son atelier un appartement. Il entreprit de redécorer son appartement de fond en comble (papier peint, rideaux, mobilier, tous de sa création). A la fois appartement, showroom, atelier, Approach Road constituait déjà une manière de revendiquer l’espace privé comme espace de construction de soi, face à un environnement ressenti comme aliénant.

3L’appartement-atelier de Marc Camille Chaimowicz était en partie un espace fictif. Une dimension fictionnelle, que venait renforcer l’évocation, par le mobilier ou les motifs du papier peint, d’une chambre d’hôtel parisien ou la décoration murale des immeubles viennois. Ce projet d’atelier-appartement lui servit en fait de point de départ pour d’autres travaux, soit comme matériau (photographique ou pictural) soit comme cadre pour des performances. L’œuvre cesse, ici, de se donner comme un terme, un objet ou environnement abouti, pour devenir un commencement -dont le présent livre est la continuation la plus récente.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vincent Pécoil, « Marc Camille Chaimowicz : The World of Interiors », Critique d’art [En ligne], 31 | Printemps 2008, mis en ligne le 30 janvier 2012, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/755

Haut de page

Auteur

Vincent Pécoil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals