Navigation – Plan du site

Présentation

Fondée en 1974, Cahiers victoriens et édouardiens est une publication de l’université Paul-Valéry Montpellier dont le champ d’étude couvre l’histoire, la culture, la littérature et les arts britanniques sur la période 1837-1914.

C’est une revue biannuelle à comité de lecture international qui accepte les soumissions spontanées d’articles, en français ou en anglais, pour ses numéros à thème comme pour ses numéros hors thème, ainsi que des comptes rendus d’ouvrages scientifiques. 

Dernier numéro en ligne
86 Automne | 2017
'The French Play in London': Performing, Translating, and Adapting from the French in Victorian Britain

La France constitue un référent pour le théâtre britannique victorien. Si les traductions et les adaptations de pièces françaises se sont succédé encore jusqu’au milieu du XXe siècle, la présence d’acteurs parisiens et de pièces jouées entièrement en français devant un public essentiellement anglophone montre bien jusqu’à quel point la France représente une culture en vogue. Face au regard attentif de la critique et des censeurs, les acteurs, traducteurs, dramaturges et managers britanniques contemplent le pays voisin comme une source d’inspiration pour leurs propres créations et, ce faisant, ils contesteront les frontières nationales du théâtre. Précédés d’une Introduction, les dix articles qui composent ce numéro spécial des Cahiers victoriens et édouardiens soutiennent que le théâtre victorien doit être examiné à la lumière de l’influence française. Au vu des résultats obtenus par l’équipe du Projet de Recherche « Sources françaises du théâtre britannique victorien (1843-1910) : adaptation, industrie théâtrale et impérialisme culturel », financé par le Ministère de l’Économie et la Compétitivité de l’Espagne, les articles analysent la rivalité entre les deux nations en termes culturels. Ainsi, l’influence française omniprésente sur le théâtre britannique aura pour but de remettre en question les liens entre la notion d’originalité, le protectionnisme culturel et l’identité nationale pendant l’ère victorienne, misant sur la circulation des formes dramatiques, des techniques et des acteurs en tant qu’expression de la qualité du théâtre autochtone.

  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH +
  • OpenEdition Journals