Navegación – Mapa del sitio

Eloge de la modestie

Denise Pumain
Traducción(es):
In praise of the unassuming

Texto completo

1Il n’y a pas de prix Nobel en géographie – même si le très respecté prix Vautrin Lud décerné chaque année lors du Festival International de Saint-Dié-des-Vosges (et attribué cette année à Horacio Capel) est censé en tenir lieu. La géographie est une science modeste, à l’abri des reconnaissances prestigieuses, tout comme des excès de la communication médiatique, de ses engouements et de ses reniements.

2Aussi, plutôt que d’ironiser sur un prix qui couronne alternativement une école d’économie et sa rivale, pas toujours en opposition de phase avec la conjoncture, les géographes peuvent féliciter Paul Krugman. Parce que ce brillant lauréat n’a pas craint d’accoler le prolétaire adjectif « géographique » à la « nouvelle économie » qu’il s’est employé à promouvoir. Mais aussi parce que sa vision du monde, avec ses divisions, ses barrières bien défendues et ses inégalités entretenues, se rapproche beaucoup de celle illustrée par la géographie, loin des convergences et équilibres imaginés par l’économie « mainstream ».

3Si justice n’a pas toujours été faite de ces emprunts aux géographes, au fond peu importe : foin des querelles académiques lorsqu’il s’agit d’améliorer la connaissance des logiques sociales, aux fondements des politiques. L’actualité de ces dernières semaines donne raison aux tenants de la régulation par les puissances publiques contre les « libertés » réclamées par les marchés. La tendance historique à l’amplification des inégalités par le « libre » marché, qui accentue les asymétries entre centres et périphéries, pays riches et pays pauvres, est depuis longtemps dénoncée par les géographes, et maints spécialistes d’autres sciences sociales, qui se gardent de formaliser prématurément leurs observations. Faut-il rester sur la réserve, lorsque le monde est complexe, et que la science n’a pas dit son dernier mot ? Certes, les faits sont têtus. Mais ce sont les théories qui triomphent… provisoirement !

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Denise Pumain, « Eloge de la modestie », Cybergeo : European Journal of Geography [En línea], Editoriales, Publicado el 13 octubre 2008, consultado el 14 diciembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/20453

Inicio de página

Autor

Denise Pumain

Artículos del mismo autor

Inicio de página

Derechos de autor

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Inicio de página