Navigation – Plan du site
2017
808

Inégalités socio-spatiales dans les villes et leurs évolutions récentes : comparaison de Besançon, Mulhouse et Strasbourg

Socio-spatial inequalities in the cities and their recent evolutions: comparison between Besançon, Mulhouse, and Strasbourg
Kawtar Najib
Traduction(s) :
Socio-spatial inequalities in the cities and their recent evolutions: comparison between Besançon, Mulhouse, and Strasbourg

Résumés

Ce papier propose de décrire et analyser les inégalités socio-spatiales des villes de Besançon, Mulhouse et Strasbourg ainsi que leurs évolutions, tant à partir de la catégorisation des espaces qu’à partir de l’héritage urbain. L’idée est non seulement de mieux comprendre comment les inégalités se construisent dans les villes, mais aussi de mesurer et suivre, entre 1990 et 2007, la dynamique de ces inégalités qui révèle des structures socio-spatiales et des facteurs d’évolution spécifiques. Les trois zones d’étude présentent des particularités (d’un point de vue géohistorique, culturel, socio-économique et politique) et des tendances d’évolution (vers plus ou moins de mixité socio-spatiale) qui leur sont propres. Plus précisément, la mobilisation des espaces s’est effectuée principalement autour du centre historique notamment à Besançon et Strasbourg, ainsi qu’en fonction des zones les plus attractives, investies en premier lieu par les classes bourgeoises. La tendance d’évolution globale récente révèle, quant à elle, une amélioration des conditions socio-économiques pour Besançon, une paupérisation pour Mulhouse et enfin aussi bien un embourgeoisement qu’une dégradation pour Strasbourg.

Auteur

Abu-Lughod J., 1969, "Testing the Theory of Social Area Analysis: The Ecology of Cairo, Egypt", American Sociological Review, Vol.34, No.2, 198-212.

Ascher F., 2001, Les nouveaux principes de l’urbanisme. La fin des villes n’est pas à l’ordre du jour, La Tour d'Aigues, L’Aube.

Berroir S., 1996, "L'espace des densités dans la ville : théories et modélisations", L’Espace géographique, Vol.25, No.4, 353-368.

Berry B., 1964, "Cities as Systems within Systems of Cities", Papers and Proceedings of the regional Science Association, No.13, 147-163.

Bidou C., 1984, Les aventuriers du quotidien : Essai sur les nouvelles classes moyennes, Paris, PUF, 200 p.

Bilek A., Costes N., Monmousseau F., 2008, "La loi SRU incite-t-elle les maires à construire du logement sociale? Les enseignements d'une analyse principal-agent", Économie publique/Public Economics, No.20, 207-237.

Borraz O., 1998, Gouverner une ville : Besançon, 1959-1989, Presses Universitaires de Rennes, 227 p.

Boulanger Ph., Trochet J.-R., 2005, Où en est la géographie historique ? Entre économie et culture, L’Harmattan.

Bourdeau-Lepage L., Huriot J.-M., 2005, "The metropolis in retrospect. From the trading metropolis to the global Metropolis", Recherches économiques de Louvain, Vol.71, No.3, 257-284.

Brun J., Chauviré Y., 1983, "La ségrégation sociale. Questions de terminologie et de méthode", Espace, populations, sociétés, No.1, 75-85.

Brun J., Rhein C., 1994, La ségrégation dans la ville. Concepts et mesures, Paris, L’Harmattan.

Brunet R., 1980, "La composition des modèles dans l’analyse spatiale", L’Espace géographique, Vol.9, No.4, 253-265.

Buisson M-A., Mignot D., 2005, Concentration économique et ségrégation spatiale, Bruxelles, De Boeck, 368 p.

Chamboredon J-P., Lemaire M., 1970, "Proximité spatiale et distance sociale. Les grands ensembles et leur peuplement", Revue française de sociologie, Vol.11, No.1, 3-33.

Charmes É., 2009, "Pour une approche critique de la mixité sociale. Redistribuer les populations ou les ressources ?", La Vie des idées : http://www.laviedesidees.fr/Pour-une-approche-critique-de-la.html, 13 p.

Chauviré C., Chauviré Y., 1990, "Des frontières invisibles dans la ville ?", Strates, No.5, 17-29.

Chevalier M., Scherer J-J., 1957, "Documents sur le développement urbain de Besançon, entre 1840 et 1940", Annales littéraires de l’université de Besançon, Paris, 35 p.

Commerçon N., 1988, La dynamique du changement en ville moyenne : Chalon, Mâcon, Bourg, Presse Universitaires de Lyon.

Cuillier F., 1994, Strasbourg, chronique d’urbanisme, L’Aube, 261 p.

Dassonville S., Flickinger V., Taverne D., 2011, Observation sociale des territoires alsaciens : Analyse des spécialisations territoriales et cohésion sociale en Alsace, Agence de développement et d’urbanisation de l’agglomération Strasbourgeoise (ADEUS), Agence d’urbanisme de la région mulhousienne (AURM), document de travail.

Dodgshon R., 1998, Society in Space and Time. A Geographical Perspective on Change, Cambridge University Press.

Donzelot J., 2004, "La ville à trois vitesses : relégation, périurbanisation, gentrification", Esprit, No.3, 14-39.

Donzelot J., 2006, Quand la ville se défait. Quelle politique face à la crise des banlieues?, Paris, Seuil, 185 p.

Fabriès-Verfaillie M., Stragiotti P., 2000, La France des Villes, Bréal, Rosny, 336 p.

Floch J-M., 2007, "Les choix résidentiels dans l’aire urbaine de Besançon", in : Mattei M-F., Pumain D. (dir.), Données urbaines 5, Anthropos, coll. Villes, 129-139.

Fohlen C., 1982, Histoire urbaine, de la conquête française à nos jours, Tome 2, 824 p.

Gaschy M., 2011, Le temps est venu, Mulhouse Alsace, Agence d’urbanisme de la région mulhousienne AURM, 95 p.

Gerber Ph., 1999, "Processus de gentrification et demande sociale citadine. Exemple du centre-ville de Strasbourg", Revue Géographique de l’Est, Vol.39, No.2-3, 107-117.

Giroud M., 2015, "Mixité, contrôle social et gentrification", La Vie des idées.

Grafmeyer Y., Authier J.Y., 2011, Sociologie urbaine, Paris, Colin.

Guilly C., Noye C., 2004, Atlas des nouvelles fractures sociales en France, Paris, Autrement.

Harari J., 2005, "Ségrégation territoriale : l'effet des politiques foncières et des stratégies d'aménagement", ContreTemps : Cité(s) en crise : ségrégations et résistances dans les quartiers populaires, 103-121.

Hoyt H., 1939, The Structure and Growth of Residential Neighbourhoods in American Cities Washington, DC: Federal Housing Administration, 178 p.

Johnston R.J., 1973, "Social Area Change in Melbourne", Australian Geographical Studies, Vol.11, 79-98.

Jolliffe I.T., 2002, Principal Component Analysis, New York Berlin Heidelberg, Springer-Verlag.

Jonas S., 1994, Le Mulhouse industriel, un siècle d’histoire urbaine, 1740-1848, Tome 1, Paris, L’Harmattan, collection villes et entreprises, 271 p.

Jonas S., 2003, Mulhouse et ses cités ouvrières, Perspectives historique 1840-1918, Strasbourg, Oberlin.

Lajoie G., 1998, "La ségrégation des populations urbaines de 1982 à 1990", in : Pumain D., Mattei M-F. (dir.), Données urbaines 2, Anthropos, coll. Villes, 191-208.

Le Tocqueux J-L., 2007, "Ségrégation ou mixité socio-spatiale : de quoi parle-t-on ?", in : Pumain D., Mattei. M-F. (dir.), Données urbaines 5, Anthropos, coll. Villes, 141-148.

Mansuy M., Marpsat M., 1994, "La division sociale de l’espace dans les grandes villes françaises, hors Ile-de-France", in : Brun J., Rhein C. (dirs.), La ségrégation dans la ville, L’Harmattan, 195-227.

Massey D-S., Denton N-A., 1988, "The Dimensions of Residential Segregation", Social Forces, Vol.67, No.2, 281-315.

Maurin É., 2004, Le ghetto français, Enquête sur le séparatisme social. La république des idées, Paris, Seuil, 96 p.

Najib K., 2008, "Le loyer ; un indicateur de ségrégation socio-spatiale. Le cas de la ville de Besançon", Colloque interdisciplinaire «La nouvelle question spatiale : Ségrégation urbaine et accès à l’emploi», université Paris Est, 15-16 septembre 2008, 32 p.

Najib K., Griffond-Boitier A., 2010, "Transformations socio-spatiales de Besançon : analyse exploratoire multi-date", Actes des Neuvièmes Rencontres de Théo Quant, Besançon, 4-6 mars 2009, 9 p.

Najib K., Griffond-Boitier A., 2011, "Socio-spatial Transformations of Three French Cities: Multi-date Exploratory Analysis", 17th European Colloquium on Quantitative and Theoretical Geography, Athènes, Grèce, 2-5 septembre 2011, ID 119, 381-389.

Najib K., 2013, Dynamiques socio-spatiales et modes d’habiter des espaces urbains : comparaison de Besançon, Mulhouse et Strasbourg, Thèse de doctorat de géographie, Universite de Franche-Comté, 386 p.

Oberti M., Préteceille E., 2004, "Les classes moyennes et la ségrégation urbaine", Éducation et sociétés, Vol.14, 135-153.

Pinçon M., Pinçon-Charlot M., 1989, Dans les beaux quartiers, Paris, Seuil.

Pinol J-L., 1996, Atlas historique des villes de France, Centre de culture contemporaine de Barcelone, Hachette, 318 p.

Piron M., Dureau F., Mullon C., 2004, "Utilisation de typologies multi-dates pour l’analyse des trasformations socio-spatiales de Bogota (Colombie)", Cybergeo : http://cybergeo.revues.org, No.256, 21 p.

Piron M., Dureau F., Mullon C., 2006, "Dynamique du parc de logements à Bogota : Analyse par typologie multi-dates", Cybergeo : http://cybergeo.revues.org, No.334, 26 p.

Préteceille E., Rakotomalala M-J., Resplandy M., Calzada C., 2005, "Structures sociales des espaces résidentiels et de travail en Ile-de-France en 1999", in : Buisson M-A., Mignot D. (eds.), Concentration économique et ségrégation spatiale, Bruxelles, De Boeck, 183-199.

Pruvot M., Weber-Klein C., 1984, "Ecologie urbaine factorielle comparée : essai méthodologique et application à Strasbourg", L’Espace Géographique, No.2, 136-150

Pumain D., Saint-Julien Th., 2001, L’analyse spatiale 2 : les interactions spatiales, Paris, Colin.

Rawls J., 1997, Théorie de la justice, Paris, Seuil.

Rérat P., 2012, "Choix résidentiel et gentrification dans une ville moyenne", Cybergéo : European Journal of Geography, No.579, 23 p.

Reymond H., Cauvin C., Kleinschmager R., 1998, L’espace géographique des villes. Pour une synergie multistrates, Anthropos, coll. Villes.

Rhein C., 1994, "La ségrégation et ses mesures", in : Brun J., Rhein C. (dirs.), La ségrégation dans la ville, L’Harmattan, 121-162.

Rhein C., 1997, "Territoire et exclusion : des mots de l’État-providence et des maux de la société civile", Cybergeo : http://cybergeo.revues.org, No.34, 11 p.

Rhein C., 2002, "Intégration sociale, intégration spatiale", L’Espace géographique, Vol.31, No.3, 193-207.

Roncayolo M., 1952, "Évolution de la banlieue marseillaise dans la basse vallée de l’Huveaune", Annales de géographie, Vol.61, No.327, 342-356.

Rosanvallon P., 2011, La société des égaux, Les Livres du nouveau monde, Seuil, 432 p.

Sanders L., 1992, Système de villes et synergétique, Paris, Antrhopos.

Schwabe M., 2007, "La ségrégation résidentielle dans les plus grandes villes françaises (1968-1999) : quel modèle urbain ?", Cybergeo : http://cybergeo.revues.org, No.398, 28 p.

Séchet R., 2012, "Préface", in : Caradec V., Ertul S., Melchior J-P. (dirs.), Les dynamiques des parcours sociaux, Presses Universitaires de Rennes, 7-10.

Shevky E., Bell W., 1955, Social Area Analysis. Theory, Illustrative Applications and Computational Procedures, Stanford University Press, 70 p.

Simon P., 1995, "La société partagée. Relations interethniques et interclasses dans un quartier en rénovation, Belleville, Paris 20ème", Cahiers internationaux de sociologie, No.98, 161-190.

Smith M.E., 2010, "The archaeological study of neighborhoods and districts in ancient cities", Journal of Anthropological Archaeology, No 29, 137-154.

Subra P., 2006, "Heurs et malheurs d'une loi anti-ségrégation : les enjeux géopolitiques de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU)", Hérodote, No.122, 138-171.

Tabard N., 1993, "Des quartiers pauvres aux banlieues aisées : une représentation sociale du territoire", Économie et statistique, No.270, 5-22.

Tellier L.-N., Vertefeuille C., 1995, "Understanding Spatial Inertia: Center of Gravity, Population Densities, the Weber Problem, and Gravity Potential", Journal of Regional Science, No.35, 155-164.

Thisse J-F., Van Ypersele T., 1999, "Métropoles et concurrence territoriale", Économie et statistique, No.326-327, 19-30.

Tissot S., Poupeau F., 2005, "La spatialisation des problèmes sociaux", Actes de la recherche en sciences sociales, Vol.4, No.159, 4-9.

TNS-Sofres, 2007, Les Français et leur habitat. Perception de la densité et des formes d’habitat", Observatoire de la Ville, Rubrique Publications, Les Études TNS-Sofres.

Weber C., 1982, Écologie urbaine comparée. Essai d’application sur quatre villes de la plaine rhénane : Strasbourg, Mulhouse, Fribourg et Bâle, Thèse de doctorat en géographie, université Louis Pasteur de Strasbourg.

Haut de page

Annexe

Annexe 1. Les villes d’étude et leurs quartiers-IRIS

Annexe 1. Les villes d’étude et leurs quartiers-IRIS
Haut de page

Notes

1 La géographe Raymonde Séchet (2012) révèle que les politiques françaises et européennes de réduction des écarts et de cohésion territoriale sont fortement teintées de la conception rawlsienne de l’équité plutôt que par une action sur les capacités personnelles d’agir des individus. Le philosophe américain John Rawls (1997) explique que la théorie de la justice doit servir l’équité et la démocratie constitutionnelle. La justice comme équité repose, selon lui, sur des principes d’égale liberté ainsi que d’égalité des chances et des différences.

2 Le modèle communautaire consiste en un regroupement affinitaire des pairs. Éric Charmes (2009) explique que ce modèle n’est pas nécessairement à rejeter car ce regroupement n’est pas uniquement source de repli communautaire et d’entre-soi. Il montre, au contraire, qu’il peut faciliter des liens sociaux importants, des liens de solidarité favorables à une insertion professionnelle ou à une intégration politique.

3 Une précédente étude réalisée à l’échelle des grands quartiers bisontins a montré la nécessité de mobiliser une échelle plus fine pour l’analyse des ségrégations (Najib, 2008). Les IRIS représentent, en effet, le zonage le plus fin disponible. Celui-ci est considéré, par de nombreux auteurs (Commerçon, 1988 ; Massey et Denton, 1988, Préteceille et al., 2005, Le Tocqueux, 2007…), comme l’unité de base décrivant le mieux la structure socio-spatiale d’une ville.

4 Au moment de l’investigation, seul le recensement datant de 2006 était disponible.

5 Il s’agit, plus précisément, d’une ACP normée centrée réduite qui permet de s’affranchir de l’hétérogénéité des unités urbaines et de normaliser les distributions statistiques (Jolliffe, 2002). Les ACP, réalisées sans rotation, montrent un pourcentage d’inertie totale pour les deux premiers facteurs atteignant 61% pour l’unité urbaine de Besançon, 56% pour celle de Mulhouse et 45% pour celle de Strasbourg. La rupture entre les deuxième et troisième facteurs est très grande surtout pour Strasbourg et Besançon. Concernant Mulhouse, le premier facteur se dégage fortement et suffit à décrire la structure urbaine.

6 Image 10000000000001B30000003CEF975BAF.png

7 www.meilleursagents.com

Image 10000000000001580000002EC5BAE0F8.png

8 Plus précisément, nous avons gardé le type de logement, le statut d’occupation des résidences principales ainsi que les catégories socioprofessionnelles des actifs. À cela, nous avons ajouté la taille et la vacance des logements, le taux de chômage et l’activité des femmes, mais aussi un indice de vieillissement, la population étrangère et la possession ou non de véhicules particuliers. Ces nouveaux indicateurs favorisent la lecture de la diversité des conditions de vie des populations et notamment des situations de précarité. Par ailleurs, le fait de réduire d’environ de moitié le nombre d’indicateurs permet non seulement d’atténuer les probabilités de déformation de la structure spatiale d’une ville, mais aussi de mieux mettre en évidence les inégalités socio-spatiales.

9 Ici, le centre historique est, en effet, mixte par rapport à l’ensemble de la ville d’étude. Cela dit, pris séparément, les quartiers centraux peuvent mettre en avant des processus de gentrification, comme l’a montré Gerber (1999) pour le cas de Strasbourg.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 : Typologie des quartiers-IRIS d’étude en 2007
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-1.png
Fichier image/png, 821k
Titre Figure 2 : Schémas d’organisation socio-spatiale des unités urbaines d’étude
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-2.png
Fichier image/png, 614k
Titre Figure 3 : Diagramme en bâton des valeurs propres en 2006
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-3.png
Fichier image/png, 27k
Titre Figure 4 : Plans factoriels (1-2) des trajectoires des IRIS d’étude entre 1990, 1999 et 2006
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-4.png
Fichier image/png, 1,3M
Titre Figure 5 : Entre précarisation et embourgeoisement des villes d’étude de 1990 à 2006
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-5.png
Fichier image/png, 841k
Titre Annexe 1. Les villes d’étude et leurs quartiers-IRIS
URL http://journals.openedition.org/cybergeo/docannexe/image/27964/img-8.png
Fichier image/png, 1001k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Kawtar Najib, « Inégalités socio-spatiales dans les villes et leurs évolutions récentes : comparaison de Besançon, Mulhouse et Strasbourg », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Espace, Société, Territoire, document 808, mis en ligne le 23 février 2017, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/27964

Haut de page

Auteur

Kawtar Najib

Postdoctorante Marie Curie
School of Geography, Politics and Sociology
Université de Newcastle (Angleterre), United Kingdom
Kawtar.Najib@newcastle.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page