Navegación – Mapa del sitio
2003

Pumain D., Mattei M.-F. (dir), 2003, Données urbaines 4, Collection Villes, Anthropos-Economica, avec le concours de l’INSEE, de l’ACI Ville du ministère de la recherche et le soutien du CNRS, 429 p.

Céline Rozenblat

Texto completo

1Le nouveau " crû " de Données urbaines 4 offre, une fois de plus, une vision des villes françaises en mouvement, en renouvellement et en adaptation. S’inscrivant dans la continuité des numéros précédents, l’ouvrage est toujours organisé selon les six thèmes: périmètres urbains et gouvernance ; vivre en ville ; structures spatiales et sociales ; activités économiques ; villes en systèmes ; l’environnement urbain. Mais le contenu évolue en s’inscrivant toujours dans les débats contemporains et prospectifs des villes.

2La mise en œuvre des outils de gouvernance, suite aux diverses lois de décentralisation, commence à produire des projets qui s’orientent vers de nouvelles logiques alliant développement durable, cohésion et mixité sociale. C’est au travers d’exemples d’actions que Francis Beaucire souligne les possibles effets opposés des lois selon les modes de leur mise en pratique. Par ces pratiques, il répond en terme pluriel à des questions qui, exprimées dans des Données urbaines antérieures, demeurent en suspens comme la clarification du partage des compétences entre les niveaux administratifs (Uhaldeborde, Données urbaines 1, 1996) ou la réforme de la fiscalité locale dans le cadre des coopérations intercommunales (Giraut et Chéry, Données urbaines 3, 2000). La participation indispensable des différents acteurs demeure encore trop limitée dans le jeu des négociations menées par les professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme (Jean-Pierre Gaudin). Selon Robert Laurini, le marketing urbain se développe aujourd’hui de manière plus interactive avec les citadins grâce à internet mais sans doute, pas assez encore pour aboutir à une véritable gouvernance numérique. Les sites des villes explorent des métaphores facilitées par l’image des identités urbaines originales. Ils restaurent aussi une diversité pour proposer des approches qui s’étaient, somme toutes, un peu normalisées, en faisant appel aux mêmes concepts généraux, comme par exemple celui de " carrefour " (Rosemberg, Données urbaines 2, 1998).

3Des préoccupations plus humanistes semblent faire une nouvelle percée dans les approches de la ville. L’ouvrage s’interroge sur la nécessité de nouvelles autoroutes périphériques (Nicolas Gravel et Alain Trannoy), sur la nécessaire réhabilitation des déplacements lents dans la ville comme la marche ou le vélo (Francis Papon, Arantxa Julien et Jean-René Carré). La proximité semble faire un retour. Toutefois, les Plans de Déplacements Urbains sont présentés, par Jean-Marc Offner, comme incapables d’atteindre, pour l’instant, les objectifs premiers de la loi : réduire le trafic automobile. Les politiques de développement urbain durable piétinent, les transports publics ont du mal à " poursuivre " l’étalement urbain (Francis Beaucire et al.), alors que les zones urbaines apparaissent peu sécurisées dans leurs franges les moins denses (Jean-Luc Le Toqueux et Claire Cunty).

4Face à ces constats, des visions novatrices de la ville incitent à un renouvellement de la réflexion. Les découpages infra-communaux (IRIS 2000) apportent des visions fines, même si elles sont limitées sur les sujets sensibles (Jean-Luc Lipiatz). Des croisements d’informations satellitaires (Corine Land Cover) et de données spatiales d'ordre socio-économique (fond SABE et base SIRE), permettent à Marianne Guérois d’analyser de manière comparative l’organisation spatiale des villes européennes. Les formes de ces villes sont mises en relation avec les caractéristiques de leur emprise spatiale. Les formes révèlent par ailleurs des réorganisations urbaines à la faveur de l’étalement résidentiel (Vincent Fouchier), des modifications de l’importance et de l’activité des pôles d’emploi, comme Paris au cœur d'une agglomération devenue multipolaire (Sandrine Berroir, Thérèse Saint-Julien, Léna Sanders). Parallèlement, le périmètre des villes devient de plus en plus difficile à cerner (Philippe Julien).

5La déconcentration locale va de pair avec une centralisation sélective dans le réseau urbain. Les processus à l'œuvre déjà évoqués dans les précédentes éditions des Données urbaines. La nouvelle édition rend compte des analyses du dernier recensement de 1999 qui offre des résultats nuancés sur les processus de redistribution des populations et des fonctions entre les villes. Selon Brigitte Baccaïni, les migrations interurbaines entre 1990 et 1999 favorisent la dispersion des cadres mais accentuent la concentration des ouvriers. Les TIC, encore au début de leur diffusion, se concentrent principalement en Ile-de-France avec 44% de l’emploi national (Vincent Vicaire et Christian Calzada). Les grands réseaux d’entreprises de travail intérimaire favorisent les plus grands bassins de travail (Paris et Lyon) (Eric Daudé et Loïc Grasland). Les plus grandes villes, en général, augmentent leur complexité socio-économique par deux mouvements simultanés de diversification de leurs activités et de spécialisation poussée vers certains secteurs (Fabien Paulus). Par ailleurs, la vision sur le temps long de l’effet de la réduction espace-temps sur le développement des villes, montre la sélectivité croissante qui s'opère dans le système urbain par l’inégale accessibilité aux réseaux de transport rapide. Anne Bretagnolle montre, sans équivoque, l’effet structurant des réseaux de transport sur la croissance urbaine.

6L'ensemble de ces processus tend aussi à transformer les activités et le fonctionnement de villes européennes, vieillissantes à l’horizon 2015 (Laure Omalek, Jean-François Royer). Elles réussissent de manière fort inégale, selon leur taille, l’intégration des immigrés (Guy Desplanques) et la mixité sociale des centres et des banlieues (Guy Richard).

7Certes le croisement des démarches demeure, selon Denise Pumain et Marie-Flore Mattei, encore insuffisant et les comparaisons systématiques sont trop peu nombreuses. Cet ouvrage ouvre pourtant, dans ces directions des perspectives très encourageantes.

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Céline Rozenblat, « Pumain D., Mattei M.-F. (dir), 2003, Données urbaines 4, Collection Villes, Anthropos-Economica, avec le concours de l’INSEE, de l’ACI Ville du ministère de la recherche et le soutien du CNRS, 429 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [En línea], Revista de libros, Publicado el 08 diciembre 2003, consultado el 14 diciembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/801

Inicio de página

Autor

Céline Rozenblat

UMR Espace, Université de Montpellier 317 rue Abbé de l’Epée 34 000 Montpellier, Francerozenblat@mgm.fr

Artículos del mismo autor

Inicio de página

Derechos de autor

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Inicio de página