Navigation – Plan du site

Quelques éléments biographiques sur Henri Lacordaire avant la restauration de l’Ordre des frères prêcheurs (1802-1839)

Comité de rédaction

Historique

Notice mise en ligne le 19/08/2014.

Éléments biographiques

Contexte général

1802

Naissance d’Henri Lacordaire à Recey-sur-Ource (Côte-d’Or).

 

Parution du Génie du christianisme de Chateaubriand.

1812

Lycée impérial de Dijon.

1815

Restauration.

1819

École de droit de Dijon.

1822

Licence en droit de la Faculté de Dijon. Il devient avocat stagiaire au barreau de Paris, chez Maître Guillemin.

1824

Conversion.

12 mai, entre au séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux.

1827

22 septembre : ordination presbytérale. Il est nommé aumônier des visitandines.

1828

Nommé second aumônier du collège royal Henri IV.

1829

Élection du pape Léon XII.

1830

Lacordaire se rallie à La Mennais.

15 octobre : La Mennais fonde L’avenir (quotidien libéral catholique).

 

Révolution de Juillet 1830.

Monarchie (Louis-Philippe).

1831

9 mai : Lacordaire avec Charles de Montalembert et de M. de Coux ouvrent la première école libre (rue Bonaparte ou rue des Beaux-Arts) qui ne dure que deux jours (procès en septembre).

Voyage à Rome avec La Mennais et Montalembert à Rome.

 

Élection du pape Grégoire XIII.

Émeutes à Lyon (canuts) et à Paris.

1832

11 décembre : rupture définitive de Lacordaire avec La Mennais.

 

Encyclique Mirari vos.

1833

Fondation des Conférences de Saint-Vincent de Paul par Emmanuel Bailly et Frédéric Ozanam.

1834

19 janvier : entame une série de conférences au collège Stanislas à Paris.

 

Parution de Parole d’un croyant de La Mennais.

1835

Lacordaire prêche le carême à Notre-Dame : 7 conférences consacrées au fondement de l’autorité de l’Église.

1836

Février : décès de sa mère.

Lacordaire prêche le carême à Notre-Dame : 7 conférences consacrées à la doctrine de l’Église catholique. 21 mai : part pour Rome avec l’idée de rétablir l’Ordre de Saint-Dominique.

Écrit Lettre sur le Saint-Siège.

1837

Rompt avec Mgr de Quelen, avec le diocèse de Paris et sa vocation de prêtre séculier.

 

La restauration de l’Ordre de Saint-Benoît (bénédictins) par Dom Guéranger est reconnue officiellement par le Saint-Siège.

  • Logo EHESS
  • Logo Bibliothèque du Saulchoir
  • Logo Ordre des Prêcheurs
  • OpenEdition Journals