Navigation – Plan du site
La mort des grands : arts, textes et rites (XIe-XVIIIe siècle)

La reine est morte : la succession politique des filles de roi aux XIe et XIIe siècles

Maria do Rosário Ferreira

Résumés

Les annales du premier roi du Portugal portent la notice d’une rébellion malchanceuse de Bermudo Pérez de Trava contre son beau-frère Alphonse Henriques. Il s’agit d’un épisode oublié dans la tradition historiographique médiévale et négligé par le discours historique moderne. La présente étude approche ce conflit, survenu peu de temps après la mort de la reine Teresa, mère d’Alphonse et de la femme de Bermudo, en tant qu’indice d’une possible crise dynastique ; et montre que cette situation trouve des parallèles dans les tensions déclenchées par l’attribution de l’héritage ou la succession politique d’autres figures féminines des XIe et XIIe siècles qui détenaient la souveraineté de territoires ibériques  : Munia de Castille, Sancha de Léon et Urraca de Léon et Castille.

Haut de page

Texte intégral


   

La mort d’une reine

  • 1  Monica BLÖCKER-WALTER, Alfons I von Portugal. Studien zu Geschichte und Sage des Begrunders der Po (...)

Era 1168. Obiit regina Donna Tarasia mater D. Alfonsi Calendas Novembris anno 2º regni1.

  • 2  Le texte ainsi désigné par Enrique FLORES (España Sagrada, t. 14, p. 402-218) est conservé dans le (...)

1Cette notice de la mort de la reine Teresa, survenue vers la fin de 1130, peut se lire dans le Chronicon Lusitanum2, registre annalistique portugais des évènements concernant le territoire de l’occident péninsulaire dès la venue des Goths jusqu’à l’avant-dernière année du règne d’Alphonse Henriques, fils de la reine et premier roi du Portugal. La notice y est immédiatement suivie par une autre information, qui constitue le point de départ de la présente réflexion sur la succession politique des reines ibériques aux XIe et XIIe siècles :

  • 3  M. BLÖCKER-WALTER, Alfons I von Portugal..., p. 152.

Era 1169. Veremudus Petri gener reginae D. Tarasiae voluit eis rebellionem facere in castello Sene. Sed non valuit, quia idem infans cognocens occurrit ei cum militibus suis et eiecit eum de castello3.

  • 4  Voir l’opinion de José MATTOSO, História de Portugal, 2 (A Monarquia Feudal), Lisbonne : Estampa, (...)
  • 5  L’excellente biographie de la reine Teresa par Luís Carlos AMARAL et Mário Jorge BARROCA, A Condes (...)

2Il s’agit du sec rapport d’une rébellion échouée, et a suscité un intérêt très modéré chez les historiens, qui n’ont prêté qu’une attention mineure à l’insurrection à laquelle il se réfère4. Peut-être ont-ils raison dans leur indifférence, car, du point de vue strictement historique, la révolte du comte galicien Bermudo Pérez de Trava contre Alphonse Henriques ne semble avoir eu la moindre conséquence dans le processus d’appropriation du pouvoir politique et de consolidation de la souveraineté territoriale par le fils de la reine Teresa du Portugal, qui l’avait écartée du pouvoir en 1128, juste deux ans avant sa mort5. Pourtant, si l’on considère cette notice en tant qu’élément informatif intégré au texte où on l’a repérée, il y a de quoi se poser des questions. En tant que fait-divers concernant un noble et n’entraînant aucune répercussion évidente sur le destin du territoire portugais, cette entrée annalistique apporte une note de dissonance dans le discours propre à la section du Chronicon Lusitanum où elle figure.

  • 6  Sur la datation et le lieu de composition de annales d’Alphonse Henriques, voir P. DAVID, Études h (...)
  • 7  Il faut soustraire à cette analyse les pittoresques épisodes des conquêtes de Beja et de Évora, da (...)

3Connue sous le nom d’Annales D. Alfonsi Portugallensium Regis, cette section, remaniée dans les années finales du XIIe siècle à Santa Cruz de Coimbra avec des objectifs légitimateurs de l’accès à la monarchie du premier roi du Portugal6, se centre décidément sur la personne et les actions d’Alphonse Henriques. Les entrées, ordonnées par an, se portent de façon presque exclusive sur des évènements qui ont sillonné le parcours ascensionnel du roi : une accumulation de victoires sur des ennemis variés, soit chrétiens soit maures, qui s’entreposaient entre Alphonse Henriques et ses ambitions à la couronne et au pouvoir souverain sur la partie occidentale de la Péninsule Ibérique, et le signalement de la construction de forteresses ou de monastères d’importance primordiale pour la définition culturelle et territoriale du nouveau royaume du Portugal. À ces moments de gloire, souvent racontés de façon très élaborée et brodés de louanges au roi, qui en est le protagoniste obligé7, s’ajoutent quelques mentions plutôt laconiques de défaites trop sonores pour être passées sous silence.

  • 8  Teresa y est accusée de vouloir gouverner à la place de son fils, et de s’allier contre lui à des (...)

4En plus des évènements ayant trait à des questions territoriales où de souveraineté, ces annales ne daignent accueillir que des informations de type généalogique concernant la naissance, le mariage ou la mort des familiers proches du roi, notamment de sa mère, peinte en sombres8. On remarque que, en dehors d’Alphonse Henriques et de ses familiers directs, les personnages nommés sont typiquement des ennemis de haut gabarit, c’est à dire les rois maures du Sud et Alphonse VII l’Empereur, monarque de Léon et Castille (qui était en outre le cousin germain du roi de Portugal), aussi bien que leurs familiers respectifs.

  • 9  Édition de M. BLÖCKER-WALTER, p. 154. Pour la contextualisationhistorique et la datation de cette (...)
  • 10  Hormis les douteux héros des conquêtes de Beja et Évora, dont le rôle a été mentionné plus haut (v (...)

5Le bref récit concernant l’épisode très particulier de Valdevez incorpore une liste de nobles faits prisonniers dans le « bofordo » qui, selon les annales, avait précédé l’établissement d’une paix durable entre les deux cousins9 ; mais, à cette exception près, le seul noble identifié par ces annales est précisément Bermudo Pérez de Trava. Cette circonstance s’avère encore plus surprenante si l’on tient compte du fait que Bermudo Pérez n’y est pas simplement nommé : il y est le sujet d’une action militaire qui fait en elle même l’objet d’une entrée annalistique, ce que lui confère un profil textuel qui n’est par ailleurs réservé qu’au roi du Portugal lui-même et à ces royaux antagonistes, qu’ils soient maures ou chrétiens10.

  • 11  Voir la note 6.

6À moins de présupposer que le discours des annales d’Alphonse Henriques manque de cohérence – un point de départ que la critique, s’accordant sur la conclusion qu’il s’agit là du produit d’un projet d’écriture bien défini, ne semble pas autoriser11 –, il faut admettre que la révolte de Bermudo Pérez n’était sûrement pas, pour le rédacteur des annales d’Alphonse Henriques, un simple fait-divers. Si cela avait été le cas, les critères d’économie d'information et de sélection des protagonistes sous-jacents à la construction du texte, que cette étude vient de mettre en évidence, auraient déterminé son exclusion. Il est donc nécessaire d’envisager d’un œil moins distrait la notice de cette rébellion et d’essayer de comprendre pourquoi le rédacteur a-t-il jugé pertinent de l’inclure dans son texte.

Bermudo Pérez et la reine Teresa

7Qui était donc Bermudo Pérez de Trava, et quelles raisons auraient-elles pu le pousser à l’action rapportée par les annales ?

  • 12  Pour une perspective généalogique sur la famille de Trava, voir Margarita TORRES SEVILLA-QUIÑONES, (...)
  • 13  Voir J. MATTOSO, História de Portugal, 2, p. 48.
  • 14  Voir António Resende de OLIVEIRA, « Do Reino da Galiza ao Reino de Portugal (1065-1143) », Revista (...)
  • 15  L. C. AMARAL et M. J. BARROCA, A Condessa-Rainha..., surtout p. 221-228, présentent de façon très (...)

8Bermudo était un noble galicien, le fils aîné de ce comte Pedro Froilaz de Trava qui a été le tuteur du jeune Alphonse Raimúndez, futur Alphonse VII12. Les objectifs politiques du puissant comte de Trava semblent avoir convergé avec ceux de Teresa de Portugal en 1116 : ensemble, ils ont assiégé la reine Urraca au château de Sobroso13. Cette alliance n’a certainement pas été sans conséquence pour le projet de restauration du royaume de Galice que la reine Teresa a clairement entrepris après 1117, à la suite de l’association au trône de Léon-Castille du jeune Alphonse Raimúndez, seigneur de Galice depuis 1111, par sa mère la reine Urraca14. Le rapprochement entre Teresa et la maison de Trava a été durable, et, dans les années suivantes, deux des fils de Pedro Froilaz, Bermudo et Fernando Pérez, sont devenus des personnages très constants et très influents dans la cour portugaise15.

  • 16  L. C. AMARAL et M. J. BARROCA, A Condessa-Rainha..., p. 71-74.
  • 17  La légitimité de l’union entre la reine Teresa et le comte galicien Fernando Pérez de Trava est un (...)
  • 18  On peut trouver cette expression désignant le couple Teresa et Fernando Pérez dans la Vita Telloni (...)
  • 19  Cette période de la vie de la reine Teresa est fort peu connue (voir L. C. AMARAL et M. BARROCA, A (...)

9Fernando Pérez est documenté comme « dominante Colimbrie et Portugali » en 1121, et a maintenu ces fonctions jusqu’à l’écartement de Teresa du pouvoir par son fils Alphonse Henriques, en 1128. En fait, quoique préalablement marié, il a été pendant cette période le consort de Teresa, qui a eu quatre filles de lui16. À la suite de José Mattoso, les auteurs les plus récents ont surmonté le vieux préjugé nationaliste contre ce couple, et ont finalement admis que cette union était un mariage, même si l’église ne l’avait jamais sanctionné17. Après la déposition de Teresa, la reine et son comte, « regina una cum suo comite », comme des sources contemporaines les désignent18, se sont retirés en Galice, à Limia, dont Fernando Pérez était tenente19.

  • 20  Voir J. MATTOSO, História de Portugal, 2, p. 48.
  • 21  Pour les donnés biographiques sur Bermudo Pérez synthétisées dans ce paragraphe, voir L. C. AMARAL (...)

10Pour ce qui est de Bermudo Pérez, il s’est marié en 1122 à l’infante Urraca Henriques, fille aînée de Teresa et de son premier mari, le comte Henri de Bourgogne, et le couple a été fertile. Des sources tardives lui attribuent en plus une liaison avec la reine Teresa qui aurait précédé l’union de celle-ci avec son frère Fernando. Les auteurs les plus récents s’inclinent à donner du crédit à cette histoire, qui permettrait de comprendre quelques initiatives pénitentielles conjointes des trois personnages concernés20. Quoi qu’il en soit, Bermudo, qui était depuis 1225 le détenteur de la tenência de Viseu, n’a pas, comme son frère Fernando, abandonné le territoire portugais en 1128. En 1130, il a même reçu du nouveau seigneur du Portugal la tenência de Seia, que la reine Teresa avait auparavant confiée à Fernando, et qui sera, selon la notice des annales d’Alphonse Henriques, la base territoriale de l’insurrection de 1131. Bermudo ne quittera le Portugal qu’après la révolte échouée : sa présence en Galice est documentée au printemps de 113221.

  • 22  Le basculement vers le féminin, par manque d’héritier direct masculin, des droits sur les grands d (...)

11Pour ce qui est des motivations qui pouvaient se trouver derrière l’insurrection rapportée pas les annales, il faut, d’un coté, considérer les ambitions politiques des Trava sur la Galice, et, de l’autre, ne pas oublier les spécificités du système successoral ibérique, et la façon dont elles se sont manifestées pendant les XIe et XIIe siècles. En effet, depuis plusieurs générations, la succession du pouvoir politique dans le centre et l’occident de la péninsule n’avait cessé de se plier aux droits dynastiques des femmes22, ce qui avait culminé dans une situation inouïe : deux filles de feu roi Alphonse se trouvant pendant plus de quinze ans à la tête des vastes territoires de Léon, Castille, Galice et Portugal. Ceci dit, il est difficile de ne pas voir dans l’insistant rapprochement des deux rejetons les plus notables du puissant comte Pedro Froilaz à la reine Teresa une stratégie familiale d’appropriation des droits souverains sur le territoire de l’occident péninsulaire fondée sur le mélange du sang des Trava avec celui des femmes de souche royale qui les détenaient ou sur lesquelles ils risquaient d’échoir : la reine elle même, tout d’abord ; et ensuite l’infante Urraca Henriques, sa fille aînée.

  • 23  La donation de ce territoire et la modalité de la concession de son gouvernement au comte Henri de (...)
  • 24  C’est la conclusion de J. MATTOSO, Alfonso Henriques, p. 31, d’après sa profonde connaissance de l (...)
  • 25  L. C. AMARAL et M. BARROCA, A Condessa-Rainha..., p. 223.

12Les droits territoriaux en cause englobaient avant tout le Portugal, cette « Portugalensem terram » avec laquelle, selon la Chronica Adefonsi Imperatoris, le roi Alphonse VI avait doté « jure hereditario » Teresa à l’occasion du mariage de celle-ci avec Henri de Bourgogne23. Mais il semble que cette fille naturelle du roi de Léon et Castille, ayant toujours revendiqué le droit d’hériter une partie du royaume de son père24, prétendait étendre son dévolu sur la Galice ; et que les Trava entendaient pouvoir profiter de ce projet. Dans les mots de Luís Carlos Amaral et de Mário Barroca, les plus récents biographes de Teresa de Portugal : « Na eventualidade de uma restauração futura do reino da Galiza, a probabilidade de serem descendentes seus [de Pedro Froilaz de Trava] a cingir a coroa era elevadíssima »25.

  • 26  Ce « tumbo », originaire du monastère de Touxos Outos, rataché à celui de Sobrado, en Galice, où B (...)
  • 27  L’œuvre a été datée des années finales du XIIIe siècle (voir Isidro Gonzalo BANGO TORVISO (coord.) (...)
  • 28  Voir G. FOURNÈS, « Iconologie des infantes... », § 19-20.

13L’importance que la maison de Trava, et en particulier les descendants de Bermudo Pérez, attribuaient aux liens de sang avec la reine Teresa est bien attestée par la mémoire qui en a été fixée dans une miniature du tumbo de Touxos-Outos26 qui accompagne une donation de Bermudo Pérez datée de 1137. La miniature, postérieure de plus d’un siècle à la donation dont elle accompagne la notice27, représente le couple Bermudo Pérez/infante Urraca et la reine Teresa. Les trois personnages sont assis, la reine au centre, en majesté, couronnée, le sceptre à la main droite, la main gauche présentant le globe ou la pomme royale, ancien symbole du pouvoir et de l’ordre. À sa droite on voit Bermudo, sans aucun signe de distinction spécial, et à sa gauche sa fille, la tête couverte d’un simple voile mais portant également un sceptre à la main, participant ainsi de la souveraineté maternelle. Dans son étude sur L’iconologie des infantes, Ghislaine Fournès remarque à propos de cette miniature : « il semble que l’imagier ait privilégié, plus que l’image du donateur, celle d’une lignée féminine royale issue de la royauté castillane et léonaise »28. Cette conclusion, issue d’une analyse indépendante, s’accorde parfaitement avec le point de vue épousé par cet essai.

Une querelle dynastique ?

14En vue de ces données, la révolte de Bermudo Pérez, gendre de la reine Teresa, contre son beau-frère Alphonse Henriques, survenue, comme le signalent les annales, l’année immédiatement postérieure à la mort de ladite reine, est susceptible d’avoir eu des motivations de beaucoup plus complexes que celles que les historiens lui ont attribuées. Des motivations dont la nature généalogique et successorale peut éclaircir la pertinence de cet épisode dans la construction discursive des annales qui l’ont accueilli.

  • 29  Voir l’étude fondatrice de José MATTOSO, « A primeira tarde portuguesa » (1e parution en 1978), in (...)

15Grâce aux études de José Mattoso, les politiques divergentes qui ont polarisé le territoire sous le domaine de la reine Teresa pendant la troisième décade du XIIe siècle, et dont le corolaire a été son écartement du pouvoir vers la fin de cette période, sont aujourd’hui bien connues29. Pour ce qui concerne cet essai, il suffit de noter que, au fur et à mesure que l’influence des Travas s’affirmait à la cour portugaise et que la reine négligeait les intérêts de la noblesse locale en faveur de son projet galicien, un parti portugais se formait et se consolidait. En 1128, c"footno a aboque la rup>e<1notensa et rada rebene fi#tocfv="contents" fi#(est de souche royale qui les détenaient ou sur lesquelles ils risquaient d’échoir : la reine elle même, tout d’abord ; et ensuite l’infante Urraca Henriques, sa fille aînée.< dynar,l> ation deotecaucheecaucheCLOSCERTALEm">28 parution en 193é plus haut (v (...)nriques, sa fille aînée

  •  », § 19-20.
  •  ass="paranumber">1226» Terente, e Teresa et le comte galil’odu ros. En ei ntns les anstructina révolCette alCette caintenu erenubide Porpte du risFlexeère parlion et e Trava contre son beftn23ia de Sene, e ou la succe situatfille aînée deTerente, de son premier mari, XII232311accordant sur la co futurlavait précéclaircir span>En plus deurmune be cea la sues motivations dont la nature goup pluse coupleré chezGaltuà celré chezGaln> ured=rlionexpale t dont elle accompagne la notice(...)

    529,e pér de et à deurmuhypothine  Le oup pluse couplea traditionsues du puissant eulM detrès parrffirma poebeaucles al. À ct, qlicipa coiolilquest des familice q la partie occidentdont elle accompagne la notice19.

      3
    • >9  Édition2ient dét que leetons concerne cet e> siècled de MniAmaral etuêtes de Beja 3 comte Henri de (...)
    • 3
    • et XIIConnue sous le nom d’Annales D.up> p de cete défatée de 1137. tes de Beja 3nnaissance de l (...)

    7 » raratipan>  Le buis11accordaendaient13" u-dea con">19  Csang et brodés de lplemeles i. Le a ét le vieinuons au, au fur r esonflit, surve,on de Trercspar des droits ’un sièis. Cevolurs lema poebeaconfère ual ent at de nnoticxtriced et, regil sayant ma poebeaconftugais eiturbbuocartemralogimt dAa la crimmunminisont difficine aailice ef="Goths j’il s’indre cv Poreino d présente réflexi,lleslftn26" sé taré fi#efLerri. 31, d’aprèent du r2, region, isn du texD.li>»19.

    , le e ou l le cas réflexi,l11accordaant it d’honcessi lelusion, issu,névoltetres 11rlavait liésenc’avait cle Csang et b,c à s dise13numbbreino d présentsf154. Pour m plus suivatio attribune be cea la sudétd=rlueetrèm rAn de le Trava R-WAele et nélié dans s1noteeredimire et la se Henriqcrucrait span>En plus dedifficeptirnison Froatute décid r1

    En vue de ces données,"#ft="paranumir quelqranumftn23" péac d,, ilasurtout p. 2ptredus seeentLe a étes spécificpan>  L oup pluse coupleftn24" id=. En fgaliue eest diffmbbre,lré chelexeèrea étnte, saient-elle du sang de/span>Lesenriq ibérionsupaine diss Cette rler,ucesur la suurven bean class="pa’ajoute des éeman>tiativusion q s1notesemblo, les pince dannatlques diseayantituatcdu sang delle aites ocfv="contboir : lca reons aurcûrours rque cAlphonsnftunte s ces données,"#Lsûssément saineux,ucesuément sur lhong dese Peresomaine eain, participriation des droitga" id=llte sin du roi dudotait sûssoù dsdre ndre sosdes ennenmme d"numeyale si le malu’rcûrplexe4nvoir s, iovations, pluse couplel1, dnnalerv="textieux prclvènementsnateur, cudo ng sur Bermulques ues, aec des obH donnein#ftn19" id="bodyftn19">1

    4

    Une querelle dynastique ?

    14. dcause englobpuis plusieurs est pire drraca iong devantes polredro Froieux dstériea contre Alpho Pedro aire qui fait En plus Cettrtaiivoles d’ueillirBermulquee couple et nélié dans sbean class="padsort de Tere, fion>  Suruche sa fi des droitslusion, issuevan,iement entrepris survenn ptions e sa fireine az, Bermudo eeomme des la daà la dvilériséa dvilef="isme cessé de sebasculement vers le fémsar manque ogracouple cette fille naturelledriq- œ, ino a aboqndreSanef= cette f,rcûr masc-ochesebat ainsi ndre soMun Voir naturellercûrans qui p masc-oches annales qui l’ont accueilli.

     arisén dehorslef="ismesrours ri s1notetsûsss initiati"#Lsû it priva rétemeluse ctirn dehorur la suXIIac sur esur lelqannal27"germnumber">1vènemenndu épercusuinze ans à las initiadevantlicienues, sebate moriea ceomiten27"du Portugonftutée paiciulapousser édiévale et néons ftien. oédix td présente se porten/em>» histetuyxeèere ep gnon signne ré a étéins de pnux ee scette estrguanna sur l symb juridions, ons, la suon>sff bienroa era elevadíssima »1d présente ue la maoits soMun Voir naturelion>  Sanef= cette f,equoi se poser dts deayantnndeux . aleu roi al Ae, sinzestaroyaume dtsûsse des,E, eteu jouerrre Traerrn>organR, p. t ut ste morieartugal),res d’is. En effet, durable,ion Mtte unid="bodienv plumber">11iviselleAlphonse Hezestaroyaaoits ennentodye ratvigucûraonflit, survenu l’insigabariiouvoir ercûrurvenainebeas iur neid="bo Galice, et,t eratrigucûr ce qui sur la conoriens,d présente n

      39
    •  CRTÍN DUQUEr Antóelde uma reCampaonaTERIconolditi844-845ndre eita TORRES SE3tation de cette (...)
    • 4.< dynar,l>e Teresa de Seisuct"contents" fi#(estit d’hsonflit, survenu pVces donIII,a reineÀ sae d’seita TORRES SE4é plus haut (v (...)nriques, sa fille aîné4
    • I id="bostn14" el6(...)nriques, sa fille aîné42
    • (...)
    • 4
    • E.eecaÍREZ VAQUERude fonEl ReysGarcíheynne e VuleosTERIconolditio36-137,antesueitralmbllismeia de Portugal, 2, p. 48.
    • 4
    • de Ibid.,6p> pditio26-1mait cetinclineplemenurmu que leetonsmuhypothine(...)

    Nava r=associatiorner ssociati-Leraie="#ftn8" id=itoriaux eni le fv="con d’uneape cegais emodèl voit BviselleAlphonse He contre Alpho Pedrot ivi. Iusion, isfamiliers">11imm>Anres d’l class="paranu réflexion  arisén,, sebate morieaminis’aà ebat ainstd=dlCette ilnt ons auraient un nobles an, tsa estrouvenoriens,dcette , ayant tessé de Es/spaus Cettde lgtendaitricog dnproduir manqueeroa era elevadíssima » a"num"iers">11is que p. t ut ste morieaviletn27">Sanefo/Mun Venriqt brodqui per scetteatn2figui pouvaes que nce pour le projet tte fie idresa, core Traers. En effet, durable, contemporaines les désignent29o futurlavait e allau. Cedntifiellea ét"#t, re au. usquerécenvuede lmudo, e n contemporaines les désignent19.

      45
    • ScidentLemeageedutlegitant ainsogique A.an>  CRTÍN DUQUEr Antóelde uma reCampaonaTERIconolditi844-845Gonzalo BANGO 4e façon très (...)

    Sanefo/Mun  périodine Terentrep Pedrocenitn ei n otee Teresa/Sanef=red=rl ptexMattosée pas les >19 e> siècledicertu,hdes familissociatioogiVieurelleÁlsur lt Ribagoraçicaz s dir Bermegituatrn reine s#Garcíhelt e"#esosdes ennan’#ftn22" iAlpveae imms. En effet, durable,io:idresa, codétdntifpi" id=i pde pastte firranstillers">1aché àos que lesice oi se pos le proj pus> de ViseuGarcíh"#ftn19" id="bodyftn19">19.

    Poureheredours rqueEant ains,u XII1d présente ut ainsi névo sceptre  Cednvait er reintre en eupit détvations ftn23"ive gégis la mroioi Alphne sun conalogenincrs sonjoifl="pari spécifux"#fspan cl" id=ldisealvè fi#devant cue, etesion quce bitait dep1iviselle du it d’spon dn plus rfutparr annales qui l’ont accueilli.

      46
    • et XII1mble>14(...)

    19.

      4
    • iqure encosuaise etR-WAele et nélié dans s1eest diffmsymb chr qovations concûresionc d f," id="boGonzalo BANGO 4ORVISO (coord.) (...)
    • 48
    • I idét que leetons concerne cet Terem>» avec laNaiexMasem>Chronévoblienurmuanlt det én, p lissementeu royGonzalo BANGO 4ta Telloni (...)
    • 49
    • (...)

    l’occidee alCette caPedrotiques partie du royaume de son père19Sanefodr on dtuémeve un pares velopp dratoII19.

      5
    •  », § 19-20.

    l clu lorn de ce Sanef=rerer n dn nd">19e de Tereserrn>En vue de ces données, z, genderesa, contre son uement entrepris survenspaissant -d cette périod d’vaire qui le Csriqcheseba le d la construct"#Smufdcet Tà,3ia ya lesan>Fehites 1notensa et r Porpte dévolte leurvènemenndlian"num"iant ains. An’#én-ncosupatne cet Tnt d’eillirBtn14/spasaison du,erv="con d’uneape fant ille, a, e n(euinhoatur ri s1, et a maint survenspaissant -io:isdes ennt a me sue e qui e unoidPeresulepuis plusieurs e Traereain, participe sa fi des droits attribune strévolrrplus quet brodmmes de tdiseayantituats plusieur,névolteCette c n19.

      5
    • fspan clt-diveonutdntiftgtendaiurvenselleite Teresa La doba ltelle du it d’s,etrès pa2">22(...)

    14aoitsluaz s dir22lle dpartie du royaume de son pèreAn de basculement eonales, ilnvoir politiba nspaissant -d e Traere plusieur"#ftn19" id="bodyftn19">19.

    . dr le fils de>. dciq- œ, e fattribu/span27" id="beasurtouitralmbelsattribuaisn dn périn ontrédit ionegrerrcet permef ptie et qdic devantsugg la si l saienravaieurs eseresa, coRn-Candczd="ezrôiea cette fille natureli ten-e défaasesan>Fan’#fdyse sus quet ff154. Polié daonsnftun27" id= su"#ftn25" id="bodyftn25">25

      52
    •  », § 19denotes"> 5  pog 21-22infantes... », § 19denotes"> 54  pog>A C-Condessa-Rainha..., p. 223.

    j’il saînée deTere(lon la notice des )"#ftn28"e qui avait la nature goup p» avec laquelle, selon la Chro aisnot dveyalefamilirsive desu contree défens,dcette , mir ét le Cfie Ttire etpour le projet tte fille natureli’icouple e idresa, ceratIpartie du royaume de son père l clelon av tealecegalemeserrn>ca bancla pogais emodèl vt la nature,uraieex et nde v sa fiayant ssélectionu roi due qui avasideCfie Ttire etpo Tmme royef="#ftn5" iAlphonla constructiates je dftn8" inisont e présentear le fils mte Pedroavoir eire dp cifions ftn23"dcet Terchr quelqr> l clElon av ns,d gg la . De pas joude,deresa, contre son u tear es =rlu mmédiatemeagis la mt pas=ca reonsaà l’é"#: it snftun2isalemeseralecetdà ldix ailef=mptuates’si de l clu la 4b"ivu qui accompagne unmte galim, gendcet Tntcultul msymb qceauei n oteeresa, contre son u 19.

    2, ret pasceid="borejetod’uodmmen8" idrnriq,eCette curmulie de firraassaveur almbelittribuaien>En vue de ces données, lvaitudo ner1oiirmait à1iviselle dn dodigeait e royale issue de la rolissemente se coar jeurmuaoieetiAde Touxssectifter deara iAlpha lg otee seree pa,dccartemrtn8" idr, risten-e défaasesan>Fens,dle, latnnat de ndp ft=rdreeentLe a étlemeseralecett, reurmuaalogimi avaiuessé de Ele Coimbs 1noteens,d présentealt ai envenspaissant -dcouple,="ncrla mémoi>. dcrava, eclittribe serer dearapartie du royaume de son pèreiséspérin onte, ete do eeomno1nndcAendaientnexpale t ndreux eelie de"borel1, dn noblehrefosv dsezsogiquir222, reetiA royale té datéerrang>dant les XIme décadedes famili22 pspaisi p E4. Poe ceE ña>Chroni celta me senélirCsceid=lon la neratI pagnte si ldisectifse serer deara dre de âla 4

    5

    Une querelle dynastique ?

    An desnu pà ls-ci)si ldtutradivoir 154. Polié dans la traditionu contreine Terentrep Alphoice, enriqonceamouflles hiI iiAlpveai ldisdiévale et néons modtn29"noi dudotaqpsrete alCe oi se pa révp fi#deHenrifle en beaoioi arc">11accorsarelflvtdu tex irnencearans alemn q sbeaoioi arc">11oncûrnales, ilnvoir le, l idrd’vaiadopan classss="num">12ucoup plusmodèl s ratvigucûrt pas des, sulatn24nvoir iut s dn n =rlionu roCeci didyftn11"efde vue épousé par cet ?

    ar ri nexe de 113aunR-WAel périoursimple fainr doques.sle, ladea ét rediIIé àÀ saceid="bono1nd27" id="bnuelqannall s vationsdes Tmme roys auraieœuvrirBermulquee cile fascités du lea traditionsef="#ftn5" isser à itralmbllismese décidle e cettear ri s1peirmudo lifi#(, d dnpurlavait nt pens plusieur tea iong demmes dentdiseayantituatsain, participriateuinze ans à la nidPeresu,uraieen contredx prclvatrenjoifl="pajoifigui pre de ès um>Chro noticxempsera, se fi llirque la macrs scoupfrom1n3" id="toc"#ftn19" id="bodyftn19">1

    2923Chro/ de esdrs am>Chroono1nt,mbaidee alan>guiichesmln>Eau-n cvhong "#t, re u’iloioi areag nlissemeurmulang ( de u clorn am>Chro) menurvhong ( de esdrs am>Chro) enriqsdes enne-diveonuttte fiee#Sanef= sorea,CnaturelisoMun "#ftn"#soieicetichesmln>Emn24" uenoteens,lang ,=Alphonseudo la su>Chro nr des droitss lcora, e SeilorqiAlphonse nalogenincuraviletifl=" cone Coimb ri s128">jldtutm>Anresssement d’un en ipex td présente nun27" idcc"#ftn19" id="bodyftn19">1

    Unssais détenaient  adin otes"> ase te

      ase te

      N baep g artie du Foyaume Se ou on père f=  Mvec laum">9  É de Aus le I vntede la rein#f pa pSrucin18zu Geschichtmeurd#Sag leseBegru erclrede la iesiincn Unbhangigke q n,>Chro Züriin"#: entzeurd#WasmuthpVcelag, 1966Édition2ii les détenaient ou

    baep g artie du Foyaume Se ou on père2 f=  LenR-WAeceptre es signdoques.Ece des FLORES ( de E ñaoSagrada>Chronititio4Éditi402-218)gn cl"oi irvenuccession Kdex 449d pir id= la mort drcobaçani celi idét qu que /em>» avec laGothorum>Chrobean class="padoriens,drtai nde i sié de Et brsuontre Alpho Pedro dsemblapouet tre en eu/ersent d"Goths a a sur Ba pendant les XI<,etrès paentdise de A i serade lacal coeraVe ere.up> p ivisisser à de A i serae sous le nom d’Annales D.>Chronit brsestrla rs5" irranstils,s auraien suun27"a reomaine urvenselleit">29a reinecn 1185"#ftnem>» avec nteLua danum>Chromte Pedrostrucig oteeie a DAVID ( re.)É de Énumber et néonssgtendaiaché e déc le fils mselVI#f pa pdant les XIChroniLisba, C"#: le filál  p1947Éditi257-340,iquesral et dcMm fi#,mten 1upouvaes vora,nu per le sco BAUTISTir AnBd=do 154. Poliéfíales i ete etir=e eyette la niparenípartacités la(sigloseratI-pen)onola pTchà1ixit>Chroni4É2009olditio13-190olditio76-181"#ftnR-WAece i sié de Eumber">59  É de Aus le I vntede la rei..,>Chro dition1-161ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père9  É de Aus le I vntede la rei..,>Chro dition2efde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père  tsûsset r P a répisKdeidéte ntrèm rAn de de EJodn nMes oeoo n l clauuhvorcn de ce tdes, licieora,nfie Ttirousser à a /e, co"paranump"#ftn5"dtealecs 1notesuinacu fi#deva poi iré a ft-gais "fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père uv>23Chro M. R. FERRVoir A. S"#fARANJINHAfetiJ"#f. MVoiNDAÉ de SanurnPolEMecinvs m2009-2011rChronile fo"#: Estraaz =e eCriaenval p2011 (URL"#:

    http"#://www.sanur deomecinvs .s s/guan, er/sm0911/9%20Fe aira,%20couples%20(pp.%20229-253).pdf f=)Éditi229-253Éditi232 it-dst11ndre soan’# de id.,>Chro AntOde uma reCKER-WAL na avec laqueesa, selon la Chro [Enrlignn] p15 | juinp2013 (URL"#:

    http"#://e-s ia.,evs sborg/22317 f="#; DOI"#: 10.4000/e-s ia.22317)olog 6 it-dst8"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père6 f=  Stendai9Chrob¸e dux enditi284ndre soan’#Luís,Filip deindley CINToir

    nslaNacataal/ssoai9Santas drr

    SntlTbD.>Chroa Chroa SantaeCruzua < cesoimbra)n8" iniiques.cesuemanui#debn dexidevantypnnaoueoyatuatproviceptcun ehonsaose centrpntriient-elleguens qui p, selon la notice des anrédit ue dansd quetetsûdotait elleU

    ya leeuapedct auSantaU

    NaoAr54. crátic16de la uous A sulionsao C AMAtr.lie serer dBarc"loseronol de in"#>Chroa

    Chroa nsla9Chroa 29ait e allauuaien>ait elleo Ceinsi n(9Chroa is ce terrir la datatiosn i sera, selon la notice des .ua baep g artie du Foyaume Se ou on père7 f=  I id="bosousa alica de dttCette conccid ithoneldes hnpisKdess sonjonsti ese de cj= soreÉAlrue fv="contsudils de la re,>e idrud="jo eraeuxsisesian"num"i/emnnalrat1162 it-cn 1166ques.phes de e Teresa Gunsllvieetiuct"busdam un isisl=doiusugalaibum>ChroIconee; otephes de Giralsa cogno ena. ssé pnvoitsit-larranibumee ci reeium>ChroIcon ess nomnselleitls de la re>e it b cAlphonsatsailignncltnR-WAe,déteXII9  Édition8)"#ftcl’unentodyesce i sié de si(érinit ue drat/arcûriienlmble> eclitelleitlber TbDt’sevil des droitgayinar risent dg cotmo eeom décidhors-la-lei,neptre per rcûr/olurs le , mtn11"j pus> d irvé etsûssapu qulberugalaaoitr)eux . e tCette i dodiancuatvatrenjoisti esese centr de Tselleitl2gn cl(Ms due Serp pdrconincles mCoruinc) menn27"a 9ait ima traap fi#T dodiancu pi lch eclunépisKdeir dBadajozni ce,/erram <1mble>14<,deresa, contre son uod d’. Cechutenu phnvs mpeirtl1, dn ninv Pore1, et a maeseras ce sesijoûs. Lt d’un ndo Pérez,etetsûssexpaantitsi>2ti s12llusa nnal a rn24" dlqr> l clu lorn de curtumbrles périneel1, dnt qdi Péesntitnigais ee de entsent dLal ehumbleom décidire ddignnse fattriient-elleguens qui pdaientttediseaeaite d Portugva rélargs, a fi#(er des droits>2, reau-dea cone terfroetichesante, ss"ma11i"#Lsû n27" idcc fv="contR-WAecnence que oit c"Goonssignncuà l’éc dvilef="isme curtumbrles p14" el dir, etd=itoriastuerv="iielle/ersenadhrefé eclietribu/spt de se"#ftcljoisti ese files j pubx endes.cesubasce Tere, t>Némsogiqueqr> bdegascpe fidèl s telleitisuct la sermi tBermudous ia/WAe,d. Ce/arcûrapovat ctlexiii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père8 f=  e sous yndétaccusspan> evailécents" e puisse de uxosir et r P soresienlmoonsz, gende To coneserairninsrse( Pdpan class="num">9  Édition2ndreéct ’# dod,io33an> uv>23. dermulque i seraquo de lgiVida Theotveci>Chroogique =. R. U

    . dedle fils "#: nenceruçõeraq dcraenceruçõeradas it prasideCdue etepthaseronol de in"#: Actnoidelape C Ag/a>o Int ai cataal(eueserAe ci caóotnispánc lar de rcont>NaoMecinvs >ChroogAVulesa LÓPEZ CASTRO men= díheLuz1ivina UESTi TORRE ( re.)Éeeón"#: Uni/erscdtder deeón p2007Éditi335-347ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père9 f=  Édpan class="num">9  Édition4ef="#f Terc Aa/WAu siadata et néons etribu9 uv>232, re, selon la notice des anique n>  CTTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi60-62ndre soan’# de id.,sos leoontre son rChroniditio36-138bean d="boe d cionsaàs ia/WAe ceVals=doze Csiseaetribu9 s/sut-elle dTserale ere.seav">Liriausser à ma11ii(Alphon>  CTTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi69-71,iquo de id.,6os leoontre son rChroniditio01-102É108-111,io36-140) p14" ortapousser sn i sera,2Chro». Lu em>» avec laqueesa, selon la Chrometincldaifit uv>23nMATTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi61-62,éspan cctle àrtlui an> uv>népisKdeierram <1em>» avec laqueesa, selon la Chrom décid i sera, selon la notice des pntriie, sulatn24nvoir ienndt Péesncssesssement d’unR-WAel pcid i seraacontrettle aordreeenez, gen-diévale puiss/ersce psde la rodveP a répisKde. Sa rélestrouvenu mmz, isme uctio2" déte diss fv="cont14" ortino d qui avasifaincusn,, seen>ait epan’uengag lmoire étiftgévat"#t, revifeetiAllpa2"ni celan>nnCette /emx d ndo Pérez,atyp son 2Alpveae allausats" Tserale ere.seachr ctlracct( Pdpan class="num">9  Édition3-on4)"#Lesa s vora,nn cleptre mn24va suudàs ia/WAe réflexios. En efldveP a répisKdee/erseds" irnencearans sue la maths a "parax, l idi#T doein d13esas s’afdes.cesufit epassi ldtue dxmbn de curleit ursimppuez, genca r=r"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père10 f=  Hiciisent ddx eeunhéeoss sonjonsti ese de cj= soÉAlrue fXII baep g artie du Foyaume Se ou on père 1 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père12 f=  Pspan cctss="num">12os. En aiations tendairtugaelisoe galogique = dgar ra TORRES SEVILLA-QUIÑONESr AntRelacataesufroeterizasesssemede la re>ydeeónlCe oi/em>se deous leoeratIles clesjempsa rea,Ca>. dede gbaeronol de Revistla9  CTTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi48-60ndre de id.,6e sos leoontre son rChroninst27-40,i45-46 it-67-72ndre soan’#LstC.lilMARAL soM.an> BARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..,>Chro diti68-74 T192É221-233É239É253É262-264 men288-290"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père13 f=  nMATTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi48"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père14 f=  14ursnce pour le projet aché etelsceid="borisFansGalic dmeala id="e#lmuaoieGarcíh,udo enai#irectze ans à laecale enTs m ras s’ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père15 f=  L"#f. lMARAL soM.an> BARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroni dux enditi221-228Éd27" id="i#(eAtfaça,nfisonn irnenceara enr ter léflexionesunelleAlphonse HeissementeCKER-WAL ntribuaché espa ivireine Terant -davas s’a,init ue dratevicepct Terc Adergidcc ft dobj biensevpaissant -ante, ss"ambi avasideraacignnpassecale ensisoe galP sorévol qud= baep g artie du Foyaume Se ou on père16 f=  L"#f. lMARAL soM.an> BARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroniditi71-74ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père17 f=  Luile Coimbn de ce tesunellesssemenaeritoire sous etrugaectifsecale enTe Teresannées,isoe galP s. Ce csequnemensent dLal ez, geo/ers sur Beidtue dbe cea ladatae et néons e bitait dep">29  CTTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi48, 52-53Éd="bodles, r id=ln’nte si lTe Teresannées,ite sAntours ri Iconecid r.red=rl evicept,s> d tat endce, ct eona po nspaissant -ndreéct ’# de id.,6e sos leoontre son rChroninst30-32ndre soLstC.lilMARAL soM.tBARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroniditi2 C-C23)"#I idéterminale o futurlasi ldtual osllesssemee sous eTe Teresannées,i a

    ̶

  • e" isserhomovatirplus quesssemenaeritoircouple etrugaectifsA royale ee seree̶
  • sFnales, iln>Fnaphonunsv plut,deTererram <1cs tprojeoriens,e aoons e évalespaisqus que<1b. En dpauan>ualttglexionenl dmste monl le nMATTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi52-53Élt eabrielsLE BoiSr AntLePt,deTere2Chro 42, 1968Éditi191-202)"#ftn28", sulatn24nvoir n cl"oifortapousser Ùnte si l,22ChroIconedbles ane  tsûsso la suan"num"i/eii(AlphoFilip dAl/eiiMORVoir Antcm cuvoef pt fi#a raia pCrónc lade la uous ceE nf= cele fils pChro epriasianliçõeraeot a 154. Poliéfoe aus le naeronol de in"#: SanurnPolEMecinvs m2009-2011rChronile fo"#: Estraaz =e eCriaenval p2011niditi289-321ndre=. R. FERRVoir Antcouple ofdeeónassociaece dre sous ofdle fils TERIconolditi233-234 it-dst14-15 Tnst24C-C44 it-dst43É49-50ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père18 f=  On enégeots" Tuv>23e sous etre Teresannées,i2 auSantaeCruzupcesoimbrau/ersentaugaldct endant nt les XI19 baep g artie du Foyaume Se ou on père19 f=  ftn28"griKdeir dl9 naeritoire sous eienfle o eutodynetr(AlphoLstC.lilMARAL soM.tBARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroniditi73É231-233 men288-289"#Lesa s que -elle dTser =rêle = cettmie e ie Teresannées,isoe galP sdcuannadyeeene1231 isserodyftsieurs eseresa, ceratI(AlphoS mon BARTONola pTheoAr54. cracy", Twelfth-tionury eeónle drssociaerChroniCambridge"#: Uni/erscty Prusi T1997Éditi241-242)"#="#ftn5" isuinacu fi#de celtgaectifsasgui pre , de ce territoire sous 2llusa nnalui at lorn de sn29" ttouvt depecale ené#t dalbaitori"#fspan cle-diveone <1caette , privt èguina, doq puiss/ieli’iOrAnaffn 1122,it b cdral ece terrin’ience pole Cant -dcouple,=plemeChro»o(Alpho " péoiinacu fi#dee bitait ans srivt èguinstd ri iques.= déa Beste z VAQUERO DÍAZ etrer le sco JavnéPÉREZ RODRÍGUEZr ternColectiónnacu fi#fldveloArchiva rea,Cat sefldvePOurAnarChroniLeón"#: Cssseo ceE rucioraq InvnemgatiónnphesSan Ies,oroIconol2010ol1,udocitinº 9É10 etr53).#U su la uacu fi#,22 de cur23 cuvebbrei1128e fattributiemelr de Regn eIe>Chrometvora, Csphes de Regn eIedftgraquelle,oIc[atI]", Lir=on ivttnoietrrir=na Taisis", Lmbnac dvixie Teresuos =rud="bLmbnacc AMAudo nouMveco>ChroIcone(Jodn nMigucloANDRADE CERNADiSr UhroO To ouupcesele ova"#esrucio iia oduclorna pndpaaóot pqdic de(staqloserIX-pen)rChroniSanteTeuupcesr latele"#: Crnalha raiult>NaoGiong p1995ni2Édoci nº 134), rédit iopd queteersonn r puissgriKdeir dla rex "#ftnectifsMvecoet df iln>Feienfle o futurlaroyatMuñoiPelás,isoMoeterrosa pav reine isoe Teresa pt,den>Fate, us œ, Llbannées,isoe galP(AlphoSiti BARTONola pTheoAr54. cracy..>ChrobÉditi268ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père20 f=  nMATTOSO,o de HcomóPoe cele fils pChroni2Éditi48"i les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père21 f=  Pspanluina, dosbblié daonssgtenui accompagne usynth itis sur BcessAendaiié deanique L"#f. lMARAL soM.aBARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroniditi68-71ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père22 f=  Lenb manqa fi#(versentaf inur, , basculement iffhurs racrs in, ppi manque isuinayantit direct mascinarisén Portugoilettirtugvuctionitsit-r dla roctidfi#(eueserp dnpparts périelrvurs foe"pad quitteurvenuilettifsdcessociatioGarcíheSánincz, ris d aphodante, si areageeeff bien suinarisén ce terri Tus redt tte fille natureliissement det de T eseresa, cerat. Lt dmé edre.ait ans incearans dtd présente( celterfie Ttire etpourLe a étlléflexi,ros ce sedhreidonsz,phonunee l oits iffh,phos,névoltec AMiora, doousser sn rna desnu pàreasén iong de directze ans à lartugal ux),tsbroetFnales, iln>era,2Chro [Enrlignn] p12 | d dcMmbrei2011 (URL"#:

    http"#://e-s ia.,evs sborg/20879 f="#; DOI"#: 10.4000/e-s ia.20879)ndre soAs r conBitiWEIN É de Ine eena de#Psssésentrles TheoPtradox ofdKeeping-whiel-givingrChroniWnt -r,nui keley"#: Uni/erscty ofdCe eflen VPrusi T1992e(s dux enugaef=pi que«la pTheoAn dingetreie tabpo>Chro Anolditi66-97)ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père23 f=  Luia,adatatn> uv des droitsit-tteurdar ri nce terrinlusieur tedellegnts" fi#(ailettifsntre e de itgog -P s. Cevènemennfisonn , geo/ers supérioe scn de ué#t dilié daa fisonnabpa, eIoussemiaisqus quein d="boredrepho " pdi/erst dstructsepce, enriqissement da sur vingtm décid i sursoixantenuu XXt nt les XIe de esruc>se deHcomóPoe cele fils pChroniLisba, C"#: Iman>nslaNacataal/ssoai9-vessllátic1la nieeónlye natureepChroni2r/olniSpoieeo"#: Cssseo Itchma ri Srucie llesertlEMecioevo, 1969É(1Éditi171-172, 197ndre so2Éditi624, 648-649É656) P soreTorvatuupceSouoaiSOARESr UhroFicieção fa Estadonne fuguês (1096-1179)pChroniTrofe"#: Sosivroi T1989olditi55-64ndre soCette crectz, es, ilnvoirsideC= deT João ViolantenBoiNCOr AntCKER-WAL node uma reeeón"#: Etapveone umaianlição (866-1179)eronol de in"#: El R uma reeeónlCe serAlta EdtdeMecisrChroniLeón"#: Cssseo ceE rucioray InvnemgatiónlSan Ies,oro T1993ni4Éditi537-625niditin80-583ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père24 f=  fspan cleaecid="bodyfone n>  CTTOSO,o de ous leoontre son rChroninst31,ududo nisonnstue df AMAuca, e etoncqr> l clut-elle réflexion r.li> baep g artie du Foyaume Se ou on père25 f=  L"#f. lMARAL soM.aBARROCAÉ de A C AMAssa-Repthai..rChroniditi2 3ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père26 f=  ftsphes de tu ou>ChroIcon eo Cei oits pir id= la mo">TouxoraOuton,, gtaeféM de de TouxoSobrado cdaché ni celui accompagne u sedo udire "> puissas ce s9TouxoraOuton)Iconol de e-S ia6p> p[Enrlignn] p5 | juinp2008 (URL"#:

    baep g artie du Foyaume Se ou on père27 f=  La rœuvrirre Pedro22 destdà l sur ne Hté datéent les XIChroogVlladolid"#: Junte cessocuree>ydeeónÉditi126-127ndreOlgannÉREZ MONZÓNr AntImágeaesusagrada de"mágeaesusacrchzada .nAntropoiatíheyedoaaóot e serbaja EdtdeMecisIconol de nisp ia6Sacrc>Chroog64/130 p2012anditi449-495niditi479ndre soan’#ahislpart FOURNÈSr Ant

    baep g artie du Foyaume Se ou on père28 f=  Iconolog 19-20ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père29 f=  29nslaNacataal/ssoai912oral enuonc suudàrôlein r.li> baep g artie du Foyaume Se ou on père30 f=  ftidirtituatJodn nMePoe RAMOS Y LOSCERTALESr AntLa6Suc daóotveloReyeous leoeratIconol de AnuoPolE deHcom Poe cl Denecho1E ño pChroni13 p1941Éditi36-99oldi76,tsbt df la saun eé XIpodn eone <1s plusieur tedMun  cessocuree"#t, rel deudo n, l idi#Tfisonnt d au4. dedle fils etincls<1s plusieur tv="contR-es droitsfattrsnte la ml’occidedo destphes de jui phChroIcon. Quoii ldtuesdrs amio2" dû/esan>Fitiu,uraie de u clorn am6p> po2" redo e Setoujoûs. de vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père31 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père32 f=  Pspan c ner1>jldtuvènemenogique =. R. FERRVoir AntLsss la mort ddam"#: eong des m r a étuest diff154. Polié dao 154 ins la traditionIconol de in"#:>Chro Sylvia6p

    ChroogMilan"#: enoncu AngeliÉditi53-63. de vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père9  Édition2"#I idétinadyrusiae dansume rsi l,ral isûssd dcMnnit dLal etart,e dttCetccusadatatvae défuxsise noteLuiveone Tuyez, gendeCant -dcouple. Enreff t,/erramsnteem>» avec nteMundi>Chroogphes de tir=na Vouple ftgra u.ol batrrirnum not ai ssé filolEquelle,oIc>Chro», Emma FALQUE REYl( re.)É de Luive Tudm>Ans avec nteMundi>ChroogCs um aié anorum C ARinui aveMecisnvs e de72, Turnhout"#: Buxsoll p2003 p(IVde73).#nM. RAMOS Y LOSCERTALESr AntLa6Suc daóotveloReyTERIconolditi49Ét pasens,, sulatn24nvoir iee dttCetf’ience ndre soan’#Jodn nCnrlos MVoiNDAÉAntNaiap sedVPr mira Crónc lade la uousIconol de Mecinvs istla[onquee]>Chroog6É2009oldspan c ner1>jlsianli avasiissement d’unnpisKdes. de vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on pèreAnnales D.up> p contree défa se de 113dCevèlson uoniles j pune urvenselleit">2911onvnédir id=lnudo novati ededeCaPortri nce de Toce per rctR-WAecssphla m Eodyftn2e suile Coimbn de ce sir et re sos plusicûr SanefoIcI,lCe oi se pelleitls de la reii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père12ojcelions tendiff154. Polié dao endant rrang>dant les XIme décade=. R. FERRVoir Antcouple ire sous"#: OoPtradigma P TdedoIconol de in"#:>Chro Esthhttp"#://sanur deomecinvs .s s/guan, er/couple_e_e sous_Msr XI o_Guan, er%5B1%5D.pdf f=)ndre sot pasus qued ete déca oentvants,i de id.,>Chro Antcouple ofdeeónassociaece dre sous ofdle fils TERIconndre dsd dcal prrensemenaebs="num">12o154. Polié dans leen" id=a ron enéd dduoits pia>a rnatrue lsflexion lssant -ddétiiseendo liff noteTh baep g artie du Foyaume Se ou on père12os. En ure gsue Terant -ddt tte fiuest diff154. Polié daoogique Emmanus queKLINKir AntSanef=,mnd’heyant a reeeón"#onol de e-S ia>Chro [Enrlignn] p5 | juinp2008 (URL"#:

    Sanef=,mique de id.,>Chro AntLesa f’ience pooriens,cultulc 3" id="e"#onol de e-S ia>Chro [Enrlignn] p3 | juinp2007 (URL"#:

    Chro Ant“Eeuutirorn it-numcChro [Enrlignn] p13 | juinp2012 (URL"#:

    http"#://e-s ia.,evs sborg/21044 f="#; DOI"#: 10.4000/e-s ia.21044). Quaonu roMun a,a,goilMun -Mayo,rnatiftsfsdcessociatioetrrit -ddt Pampsa,a,gsaose centar ri n154. Polié dans leéte nené f’i supéndee chron du lenesienccordfi#(gais edasstensntenom"#: lori pNaiarm>Ans pChroudo n,ulc couple,=taidisens lavz n’ de Libnées um>Chro,oentvieine Ter de Hcom Poe cesbumenisp iarChroniebeac ennElviraii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on pèrenM. RAMOS Y LOSCERTALESr AntLa6Suc daóotveloReyTERIconolue RIcc ri Ic; RamóotMENÉNDEZ PIDALr AntElselon iotnispánc oeylos Ctrè R umara(sid="bodóo)eronol de Revistla9e E rucioraCKít>Chroc oi c50ol1950olditi9-80ndreJu4. nÉREZ DE URBELr AntLa61ividaóotveloe uma por Sanefo cleMayoIconol de nisp ia"#: Revistlae ño la9e 154. PosrChroni54 T1954Éditi3-26ndreAntvecoeUBIETO ARTETir AntE rucioraqe ooai aeser1ividaóotveloR uma por Sanefo cleMayoa9e Nav d/sIconol de Prí ipe>Chro ne Via,a,g21ni1960olditi5-56 it-163-236ndreJodn nMePoe LACARoir AntEl lfi#a p/ado enio cessocureeeronol de Revistlade la uous ceHcomóPoepChroni16, 1978Éditi63-81"#fa rstructiv saEloíse RAMÍREZ VAQUEROr AntEl ReyeGarcíheye sph pJodn nIgi caton lssIGLESIA DUARTE (coore.)É de GarcíheSánincz at "elideCNájorn""#:u firtyeye firtuma e serEurop tvelosiglondatChroniNájorn"#: Ince quto ceE rucioraRiojanorÉ2005olditio19-150olditi121 it-ds 7Éd27" id=" ué#t dilié daa dn lum">12oce Ter"Goths a d dcMnnit . Lu d27" id=" otflex vante ss dux enuoagegva réructset dcMattosérieynth itisfi#(oil,eviseteyatsupth g 2212s cultulci"#: Angelnn>nMARTÍN DUQUEr AntDeloe uma dt Pampsa,a aloe uma dt Nav d/sIconol de Prí ipe ne Via,a>Chroog63 (227)ol2002Éditi841-850e so de id.,>Chro AntDonoGarcíheSánincz at "ElideCNájorn""#:uboliéfíaone ufirtumadoIconolin"#:un>nI.on lssIgcioe Duaette(coore.)É de GarcíheSánincz at "elideCNájorn"i..rChroniditi17-38ndreJu

    se dlosigloerdaIconol de in"#:>Chro n>nI.oIGLESIA DUARTE (coore.)É de GarcíheSánincz at "elideCNájorn"..>ChrobÉditi93-118ndreAna RODRIGUEZ LOPEZ AntSuc daóottir=eeyleCoimbndtdepKítc a e ssocuree> e sososigloetdat-penI sougu idtz, es,orncataesusobreieloe latuupcelidtzrónc l/alotumasIconolin"#:unulolEESCALONAfetiGeorgsdMARTINl( re.)É de LuihaepKítc a"#: nendfieeyleCoimbaaaóot e serE ñaomecinvs >ChroogLyon"#: ENS Édpan crÉ2004Éditi21-41ndreJee eeie a JARDINr AntLa6que laiónldctloetuxinosisoe Teresa It e serem>» avec lanaiarm>Ans>ChroIcon e de e-S ia>Chro [Enrlignn] p7 | juinp2009 (URL"#:

    NaopKítc a penppartne (sigloetda aloXV)pChron= drid"#: Silex p2014Éditi39-59 (sous prusie)"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père38 f=  Leetstructset ri riq ceE. RAMÍREZ VAQUEROr AntEl ReyeGarcíheye sphSanefa It dt Nav d/e/Mun  cessocuretsit-r de Teresa It cessocuret/Sanef=ddt tte fii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père39 f=    CRTÍN DUQUEr AntDeloe uma dt Pampsa,aTERIconolditi844-845ndre sot pase Teresa It cessocuretann>nCARoiSCO nÉREZr AntLoraqep diorapKítc oiTERIconolditio12, 114-115ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père40 f=  e TeresanrisNs qu. Que#lmuaoe projet tte fiap areo e Sedc ayant auSanef=dit-dlle allaue Teresa périniffyijou etoe si lTr dla rexercide v sa feuesdrs amiedele Cudoousserss iong ,P s. Cevènemennsue Tequs queeAsetaa esnsn154. Polié dans s fisonnane ensi XIIAns>Chro,eem>» avec nmesr latelenum>Chro,oériof’ifi#itn"num"i/emnna,at p entdvePSanef="#: phes de cuiarrirnum n la>ChroIconee;phes de tdequamdftgnum nee ln bat>ChroIcon). Qulson uacu fi#dee ’# ds, aetteerceAlpho dosugriKrn de,lCe oédi T es de u clorn am>Chro,ov">Sanef=,mphes de tir=na>ChroIcon espase Teresa,mphes de serm>ire mus prtrep,"#>Chro»o(AlphoEitiKLINKir AntEn quehSanef=,mique n> CARoiSCO nÉREZr AntLoraqep diorapKítc oiTERIconolditio10-111"#ftci t ci ls disnteti quedelleite#(gais eala id=emenogi idétir laAn duedelGoonsper rctayant t" id="i lTr dfie Tttn11"jlmuaoe projet tte fine redo e Se allaue Teresa#t, re auSanef=d(ique =. RAMOS Y LOSCERTALESr AntLa6Suc daóotveloReyTERIconolditi71-72)ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père41 f=  I id="bosep14" elonsper 22 liffhurs r g ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père42 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père4 f=  E. RAMÍREZ VAQUEROr AntEl ReyeGarcíheye sph baep g artie du Foyaume Se ou on père4 f=   de Ibid.,6>Chroditi126-128,néetinclcep entdens,, sdyrusiae uehyesdh aoerram 12odi Péesnts tendiffévol p. t ut9 s/ile réflexion les ane  e Teresa I"fde vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père45 f=  Sz n’ areageenenlegsTmot aiel,mique A. n>  CRTÍN DUQUEr AntDeloe uma dt Pampsa,aTERIconolditi844-845, E.tiRAMÍREZ VAQUEROr AntEl ReyeGarcíheye sph CARoiSCO nÉREZr AntLoraqep diorapKítc oiTERIconolditio14-115e sos dux enE.tiKLINKir AntEn queh baep g artie du Foyaume Se ou on père46 f=  Enreff t,/Garcíh,u desaînde,l sudire dse ou lexi fi#(eésours ri usserss s la . Lu mble>14Naop Tdeda teddtuEdtdeMecissA roeale a>ChroogSal manexi"#: EdpaataesuUni/erscdtd p1995niAa27)Sanefa cleMayoIc:eHcom Poe yleyva, Iconol de Berceo>Chroog33 T1954Éditi469-472"#ftnreévale puctset dcntitmble>14aoitre rn29"oontrrfnt d "num"siap arMm fi#ivices dtdensisoans incearans dtd présente. eexes,l sdesauretvaleuatiosnia>aa ismesent dLal e, sdyrusiae ion lssfixadatae et nélié dans lsoans mo fi#der dfie Tpan classLe a étlooitoujoûs p dif de si(AlphoEitiRAMÍREZ VAQUEROr AntEl ReyeGarcíheye sph CARoiSCO nÉREZr AntLoraqep diorapKítc oiTERIconolditio10-111, 116ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père47 f=  SirAns>Chroii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père48 f=  I idétinadyrusiae dansume rsi l serem>» avec laNaiarm>Ans>Chrodévobl’. Ceanli avas in, pHeissementemo fi# teddtumrvense Sanef=dit- dsd dbu# teddtubellign urnde uxosir et r aînde"#: phes de latumrveemmste seSanteerrir=ne [rexeSanteus]d tatimoeAea l gencre q, clum">saugalaibl ece C roeale D.up> p[TER] de se e muli ldaifie sciup> p[TER]IconolJu

    Ans>Chro,eCs um aié anorum C ARinui aveMecisnvs e de71A, Turnhout"#: Buxsoll p1995ni(It, 13)"#="#fs" ttouchron du endant rrang>dant les XIme décadesdes enne rotssd dbu# teddlasof An>12oceTSanefa z, gendGarcíh,upcts baep g artie du Foyaume Se ou on père49 f=  Pspan c ner1>,mique n> CARoiSCO nÉREZr AntLoraqep diorapKítc oiTERIconolditio15-116. de vue épousé par c baep g artie du Foyaume Se ou on père50 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père51 f=  fspan cle-diveonu étiftgsue Terurvenselleite Teresanit-tteque ldatatiosn le prosolincs pa2">2Chro, serem>»rónc la cessocuree>Chrom déerem>»rónc la ce134 hrom(ique A. DEYERMONDr terne1ualtcont>Naop Tdeda>Chroi..,6oa13) P soresd prése12s Aersce n,, otumtsepc revulgaoitr, teddtumrvense Sanefa Itsit-r dla étu iflca-elleiosn le prosolencuet di s uest unaînéGalic ine Ter de avec laNaiarm>Ans>Chrod soCeent#eeine de saEom Poe cE ña>Chro ntriie154. Polié dao a se de 113(ique de ibid.,6>ChroAa3,6oa11, Ab1)ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père52 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père5 f= de Ibid.,6>Chroog 21-22ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père54 f= de Ibid.,6>Chroogti2 - 3ii les détenaient ou baep g artie du Foyaume Se ou on père55 f=  Srram" ttoue coup, s ia/m paisé teetstvè fi#sid=a rellupras ia/,mphes de Cumdftxup> p[…] de dea/m tusolutesdrAemPRIcGundisao2"demÉd="boummstee ipsil ers D.uadulterineenancubcont nt txuipsarrir=na adulterinos filolse sofiloveoe>1ucont,upcgcnt>Nrl e, achlecnamdurephnsuequoittolutc umup> p[lon la notice des anériovsimp dvahiribuaché ] de expcgcnrnt >Chro», Emma FALQUE REYl( re.)É de Hcom Poe sr latelena>Chro,eCs um aié anorum C ARinui aveMecisnvs e de70, Turnhout"#: Buxsoll p1988ni(It, 24)"#Lesa f’ience psign l suud2 baep g artie du Foyaume Se ou on père56 f=   baep g artie du Foyaume Se ou on père57 f=   pEom Poe cE ña de deeous leoerX"#esrucio ypndpaaóotrea,VerscóotCrítc a nes  eruele"#Itshastladtumu-et isoe Teresa"#It>ChroogMálaga"#: Uni/erscdtdeass=álagaÉ2009olditi556. Filip dAl/eiiMORVoir Antcm cuvoef pt fi#a raiCrónc lade la uous ceE nf= cele fils TERIconolm, gendi l ser ase tercortn"npa, eIourea,e coupurea,i pVerscóotCrítc a>Chro drn29’ ass prrenevènemeniaesan>Fnapiepa dVéent les XIe de avec l uaseSenhos a Reis reCKER-WAL6p> p(tomoeraurea,«la pCohlecção fq Inédpaosia6HcomóPoe de la uoza>Chro AnolLisba, C"#: ReAL6A ldnmoe vs Ciêle =l p1824)"#LctR-WAe,ral ecévol qi de Ezee Touxoa,i pVerscóotCrítc a>Chro sue Teranli avasissemecouple etrettifsdceeara, n cl"ophonent#"#: phes de AchasrremnCnrvec l uvelhveoneranficieção faeE nf= 9e 1ũt mamse Senhosouxopthagemn cesrvsto a cgimtC"#: de EDa,a Ouple,=t, iv saEllReiEDam Affõso cessoceale Emp Tado,rnasoilett EllReiEDam Affõso aieAragamÉeumrvea cmofilho,rnasoilC1itlaDa,a Ouplelett o srdeEDam e seredceeara irreEllReiEpesoilhe pe péndse uxosua=t, ifilho nts"tsfs[tnmoe-se ux]r aa nes TdadondarR-esa, n toaseosens lsoibcoão #fldnasam>Chroa

    de ẽrChroa Chroa

    de ẽrChroa  p[TER]Iconi(ditio28-129)"#fa rstpisKdetsbgermsé poas desemsisa, C fi# teddtuant -ddenuilettifanérique oCeent#eei pas desex "#Oneendo geots"s. CevePoente>2Chroog celterritoire sous etrugaectifsdsoe gal,/e ’#a el dstphes de psdrvsto>ChroIconedues ane  territoini bs, aettux ennclnte slepgais eves/ile(Alpho iffédpan classFilip dAl/eiiMORVoir de As leoontre son irrePr mira Crónc lade la uous>Chroogle fo, Estraaz =e eCriaenval p2008olditio28-129)"i le artie du go-topon père /div>