Navigation – Plan du site

Paolo CAMMAROSANO, Bruno DUMÉZIL, Stéphane GIOANNI et Laurent VISSIÈRE (dir.),  Épistolaire politique III. Art de la lettre et lettre d’art

Trieste/Rome : CERM et École Française de Rome, 2016, 359 p.
ISBN: 978-2-7283-1204-7


Au Moyen Âge fleurit un extraordinaire art de la lettre, qui, s’il s’inspire des grands modèles antiques, s’en démarque aussi volontiers. La perfection stylistique d’une missive, fût-elle administrative, témoigne à la fois de l’importance d’un souverain et de la compétence de sa chancellerie. Mais la véritable lettre d’art ne s’inscrit pas forcément dans une correspondance simple entre deux individus dans la mesure où elle suppose un public et un horizon d’attente plus vastes. La forme épistolaire n’est plus alors qu’une façade pour proposer un discours philosophique ou politique, en prose ou en vers. Les plus grands lettrés du Moyen Âge, de Sidoine Apollinaire à Philippe de Mézières, se sont plu à composer de telles épîtres, qui ont ensuite traversé les siècles. C’est à ce genre méconnu de la lettre d’art médiévale qu’est consacré le troisième volume du cycle Épistolaire politique.

  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ
  • OpenEdition Journals