Navigation – Plan du site
Gouverner en Castille au Moyen Âge : la part des femmes (1)

Aproximación a la confrontación jurídico-económica entre María de Molina y las aljamas castellanas a finales del siglo XIII y principios del siglo XIV

Rica AMRAN

Résumés

Ce travail a été conçu dans une perspective bien précise : l’aspect historiographique de la question, introduit par les chroniques. Toutefois, à cause du laconisme de ces textes, et bien que la base de notre étude soit le récit historiographique des règnes de Sanche IV et de Ferdinand IV, nous avons aussi utilisé la documentation des cortès et celle de la collection Burriel. D’autres documents, relatifs à des conciles et à des synodes, proviendront de la jurisprudence ecclésiastique. Nous évoquerons d’abord les communautés juives castillanes dans leur situation interne (sociale et spirituelle) et analyserons la situation économique à laquelle la majorité de leurs membres fut soumise, avant de passer au coeur de notre propos : les relations de Marie de Molina avec les juifs (points communs avec les époques antérieures, changements provoqués par la reine et enfin signification de sa politique envers cette minorité et impact de celle-ci au XIVe siècle).

Haut de page

Texte intégral

Introducción

  • 1  Haim BEINART, “¿Cuándo llegaron los judíos a España ?”, Estudios, 3, 1962, p. 1-32.
  • 2  Raúl GONZÁLEZ SALINERO, Las conversion