Pour citer cet article

Référence électronique

Leila Haghshenas, « Baring Lives in ‘A Tale Told by Moonlight’ (1921): An Ambiguous Story of Vulnerability and Dispossession », Études britanniques contemporaines [En ligne], 53 | 2017, mis en ligne le 01 octobre 2017, consulté le 21 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/ebc/3851  ; DOI : 10.4000/ebc.3851