Navigation – Plan du site
Dossier – L'ouverture des marchés de l'électricité en Europe

La conception des règles des marchés de l’électricité ouverts à la concurrence

Defining rules for competitive electricity markets
Jean-Paul Bouttes et Jean-Michel Trochet

Résumés

Les investissements jouent un rôle capital dans les performances économiques et environnementales du secteur électrique, dans la production comme dans les réseaux. L’ouverture des marchés réalisée au cours des années 1990 a conduit à laisser de côté cet objectif pour trois raisons :

(1) l’ouverture des marchés a le plus souvent été réalisée dans des contextes de capacités de production bondantes, d’où un déplacement des préoccupations vers l’efficacité de court terme du secteur ;

(2) le remplacement partiel de la gestion technico-économique journalière du système par des marchés journaliers libres s’est révélé être une tâche délicate impliquant fortement les pouvoirs publics et les régulateurs pour établir des règles de marché de court terme viables ;

(3) avec l’occurrence de situations offre-demande tendues et l’envolée des prix spots, les problèmes ont été exacerbés par la possibilité pour les producteurs, y compris les plus petits, d’exercer leurs pouvoirs de marché en temps réel. Compte tenu de cette évolution, notre propos vise à montrer la nécessité de travailler prioritairement aujourd’hui à l’analyse et la conception de règles de marché (« market design ») et d’instruments économiques capables de répondre aux enjeux d’investissement des secteurs électriques et à la mise en oeuvre des politiques publiques en matière de sécurité d’approvisionnement énergétique et d’environnement (avec notamment la réduction des émissions de CO2).

Investments play a major role in economic and environmental performances in the electricity sector, in generation as well as retail supply. The opening of markets to competition which took place during the 1990s has led to this objective being set aside for three reasons :

1. Markets were often opened when production capacities were abundant, which allowed emphasis to be shifted to short term efficiency considerations ;

2. Partial replacement of the daily technical-economic management of the system by a free day-to-day market proved to be a delicate task which has required considerable involvement from both the State and the regulators in establishing short term viable market rules ;

3. With the emergence of tighter supply and demand conditions, spot prices have increased tremendously and problems have been exacerbated as producers, including the smallest ones are now in a position to use their market power in real time. Given the above considerations, our aim is to stress the need to shift priority to the analysis and conception of market design and economic tools both to respond to the investment stakes in the electricity sector and for the implementation of public policy in matters of both safety of energy supplies and environment (reduction in Carbon Dioxide emissions).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Paul Bouttes et Jean-Michel Trochet, « La conception des règles des marchés de l’électricité ouverts à la concurrence », Économie publique/Public economics [En ligne], 14 | 2004/1, mis en ligne le 05 janvier 2006, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/economiepublique/210

Haut de page

Auteurs

Jean-Michel Trochet

EDF

Jean-Paul Bouttes

EDF et Ecole Polytechnique

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page