Navigation – Plan du site
dossier

Approche spatiale de la conversion à l’agriculture biologique. Les dynamiques régionales en France

Spatial approach on conversion to organic farming: regional dynamics in France
Gilles Allaire, Éric Cahuzac, Thomas Poméon et Michel Simioni
p. 9-31

Résumés

Les auteurs proposent dans cet article une analyse spatiale exploratoire (ESDA) de la conversion à l’agriculture biologique (AB) en France depuis 1994. Ils mobilisent pour cela les données individuelles sur les aides versées aux agriculteurs pour la conversion à l’AB (CAB) dans ses différentes mises en œuvre historiques. Ils construisent tout d’abord un jeu long de données (1994-2009) sur des microterritoires, à partir duquel les auteurs mettent en évidence des typologies régionales et locales d’évolution de l’effort de contractualisation des aides CAB en termes d’intensité, de concentration, d’agglomération et de contagion. Parmi les principaux résultats, on note que si la diffusion de l’AB présente encore un caractère hétérogène aux niveaux inter- et intra-régional, la tendance générale est à la réduction de la disparité entre territoires. Des pistes d’explication sont entrevues, qui requièrent une analyse plus ciblée pour pouvoir être validées.

Haut de page

Notes de l’auteur

La présente recherche a été conduite avec le soutien de l’ANR (programme SYSTERRA) dans le cadre du projet DynRurABio, regroupant plusieurs équipes de l’INRA et du CNRS. Les auteurs remercient les deux relecteurs anonymes de la revue, dont les remarques ont permis d’améliorer la présentation des résultats de ce travail.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La conversion à l’agriculture biologique
Des variations régionales
Une dynamique interrompue qui repart
Les dispositifs d’aide à la conversion dans la PAC
Les données mobilisées
Analyse spatiale de la conversion à l’agriculture biologique
Intensité relative de la conversion au niveau régional
Concentration de l’effort de conversion et typologie des régions
Agglomération spatiale de la conversion dans les régions
Typologie des formes d’agglomération : associations spatiales
Dépendances spatio-temporelles de l’effort de conversion
Discussion
Conclusion

Aperçu du début du texte

La France est un des pays européens où l’agriculture biologique (AB) est la moins développée. Néanmoins elle tend à rattraper le retard pris dans la dernière décennie, passant du 21e rang de l’UE en 2009 au 19e rang fin 2010 quant à la part de la Surface agricole utilisée (SAU) bio dans la SAU nationale (Agence Bio, 2012) ; soit 2,5 % de la SAU pour 2009 et 3,1 % pour 2010. Toutefois, le développement de l’AB reste en deçà des attentes politiques. Il s’avère donc utile de mieux comprendre les facteurs socio-économiques favorisant ou freinant la diffusion de l’AB, que ce soit au niveau des unités de production, des filières ou encore des territoires. La présente recherche concerne essentiellement la diffusion territoriale de l’AB.

La question de l’adoption des méthodes de production de l’AB a été abordée dans de nombreux travaux. Des opportunités économiques, des capacités et des motivations personnelles constituent les déterminants de l’adoption généralement cités. Des caractéristiqu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Allaire, Éric Cahuzac, Thomas Poméon et Michel Simioni, « Approche spatiale de la conversion à l’agriculture biologique. Les dynamiques régionales en France », Économie rurale, 339-340 | 2014, 9-31.

Référence électronique

Gilles Allaire, Éric Cahuzac, Thomas Poméon et Michel Simioni, « Approche spatiale de la conversion à l’agriculture biologique. Les dynamiques régionales en France », Économie rurale [En ligne], 339-340 | janvier-mars 2014, mis en ligne le 20 janvier 2016, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/4200 ; DOI : 10.4000/economierurale.4200

Haut de page

Auteurs

Gilles Allaire

Observatoire des Programmes Communautaires de Développement Rural, US INRA-SAE2

Articles du même auteur

Éric Cahuzac

Observatoire des Programmes Communautaires de Développement Rural, US INRA-SAE2

Articles du même auteur

Thomas Poméon

Observatoire des Programmes Communautaires de Développement Rural, US INRA-SAE2

Michel Simioni

Toulouse School of Economics, GREMAQ-INRA-IDEI

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page