Navigation – Plan du site

Ambiguïtés, explicites et implicites dans les discours sur le métier de professeur documentaliste : quels enjeux collectifs pour la formation des élèves dans le second degré ?

Ambiguities, explicits and implicits in the speeches on the “professeur documentaliste” profession: what collective stakes for the education of pupils in secondary school?
Jocelyne Corbin Ménard
p. 127-141

Résumés

L’autonomie des établissements secondaires français pour mettre en œuvre les orientations de la politique éducative nationale implique que les acteurs s’approprient les prescriptions pour définir localement les objectifs communs au dispositif de formation qu’ils construisent. L’analyse de discours sur le métier de professeur documentaliste conduit à trois constats. D’abord, le Ministère de l’éducation nationale sur ses sites internet positionne ce professeur de manière ambigüe. Il le distingue voire l’exclut des personnels enseignants et mentionne ses domaines de compétences de façon plutôt floue. Ensuite, dans les organigrammes de collèges et de lycées publics, ce professeur est désigné et positionné diversement. Cette situation interroge sur la perception du métier et de sa fonction enseignante par les autres personnels. Enfin, différents groupes professionnels peinent à définir ce métier et ses spécificités. Outre les conséquences en termes de construction identitaire, se posent la question de la lisibilité de cette fonction et celle de la connaissance mutuelle des métiers comme condition nécessaire pour éviter des malentendus susceptibles de compromettre l’efficacité des réflexions et actions collectives.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’établissement du second degré, porteur d’un dispositif de formation
Des ambiguïtés dans les discours ministériels et professionnels
Une désignation inconstante du professeur documentaliste
Un positionnement du professeur documentaliste pluriel et contradictoire
La multiplicité, l’imprécision et la divergence des désignations et des positionnements : un facteur de dysfonctionnement du dispositif de formation
Explicites et implicites dans les prescriptions primaires et dans le discours des groupes professionnels
Dits et non-dits dans le discours institutionnel
Divergences dans les représentations du métier par différents groupes professionnels
Conclusion

Aperçu du texte

L’établissement du second degré, porteur d’un dispositif de formation

Envisagé selon une approche systémique, l’Établissement Public Local d’Enseignement (EPLE) du second degré constitue un des niveaux de l’organisation du système éducatif français. À ce titre, les acteurs des collèges et lycées contribuent ensemble à poursuivre les finalités fixées par la politique éducative nationale. Or l’EPLE dispose d’une autonomie administrative et financière mais aussi pédagogique et éducative (Légifrance, 2014). Son efficacité est donc en partie tributaire de la manière dont les professionnels qui y exercent s’emparent des orientations ministérielles.

Porté par l’établissement, le « dispositif de formation », entendu comme « l’artefact fonctionnel qui matérialise une organisation particulière d’objets, d’acteurs, de structures et de systèmes de relations, en fonction des objectifs de formation dans une situation donnée » (Albero, 2010b, p. 51), se caractérise par une grande complexité. Il intè...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jocelyne Corbin Ménard, « Ambiguïtés, explicites et implicites dans les discours sur le métier de professeur documentaliste : quels enjeux collectifs pour la formation des élèves dans le second degré ? », Éducation et didactique, 9-3 | 2015, 127-141.

Référence électronique

Jocelyne Corbin Ménard, « Ambiguïtés, explicites et implicites dans les discours sur le métier de professeur documentaliste : quels enjeux collectifs pour la formation des élèves dans le second degré ? », Éducation et didactique [En ligne], 9-3 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/2404 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2404

Haut de page

Auteur

Jocelyne Corbin Ménard

Laboratoire CREAD. Centre de Recherche sur l’Éducation, les Apprentissages et la Didactique

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page