Navigation – Plan du site
Quatre réactions à l'article de Plans, Takes and Mis-Takes

L’art comme action située : une lecture de Plans, takes, and mis-takes

Yaël Kreplak
p. 129-132

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Analyser l’action : catégories et perspectives descriptives
Une œuvre et ses versions : vers une ontologie processuelle de l’art
De l’art à l’action, et retour : une approche continuiste

Aperçu du texte

Introduction

Comment rendre compte de ce qui se joue dans la production singulière d’une note de piano dans le flux d’un morceau de jazz ? Comment qualifier ce qui se passe quand la note jouée n’est pas celle attendue, quand elle détonne ? Comment appréhender les conséquences de ce « moment difficile » sur la suite du morceau, l’organisation et la réception de la performance musicale ? Les auteurs de Plans, takes and mis-takes invitent à considérer ces « fausses » notes non comme des erreurs (mistakes) dans la réalisation particulière (take) d’un morceau spécifique (plan), mais comme des moments productifs, rendant possible l’émergence d’une version alternative (mis-take) de la mélodie. De la mistake à la mis-take, de l’analyse en termes de plan à celle des takes : un simple tiret marque le changement de perspective proposé, et invite à prendre la mesure des différents déplacements conceptuels et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yaël Kreplak, « L’art comme action située : une lecture de Plans, takes, and mis-takes », Éducation et didactique, 11-1 | 2017, 129-132.

Référence électronique

Yaël Kreplak, « L’art comme action située : une lecture de Plans, takes, and mis-takes », Éducation et didactique [En ligne], 11-1 | 2017, mis en ligne le 20 juin 2019, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/2698

Haut de page

Auteur

Yaël Kreplak

Post-doctorante Labex PATRIMA / Fondation des sciences du patrimoine, membre associée au CEMS-IMM (EHESS)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page