Navigation – Plan du site
La fin de l’histoire
Lectures

Fendre le gel de l’histoire

Bong Joon-ho, Snowpiercer – Le Transperceneige (2013)
Ophir Levy
p. 198-202
Référence(s) :

Bong Joon-ho, Snowpiercer – Le Transperceneige, 2013

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Circularité de la vie nue
Après la « fin de l’histoire »

Aperçu du texte

« Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe. »
Walter Benjamin

Comment relancer le cours de l’histoire après que celui-ci, comme toute forme de vie sur terre, a été pétrifié ? Comment s’arracher à la boucle mortifère du même afin de réinscrire ce qu’il reste d’humanité dans une temporalité historique (voire messianique, d’après la fin de l’histoire) ? Tel est le projet des personnages de Snowpiercer – Le Transperceneige, film réalisé par le cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho, inspiré de la bande dessinée éponyme de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette (1984). À la suite du largage massif d’un produit chimique destiné à contenir le réchauffement climatique, la totalité de la planète est saisie d’une glaciation soudaine. En 2031, les derniers sur vivants, quelques centaines d’individus, vivent depuis près de dix-huit ans dans un immense train lancé à toute allure qui, selon un circuit immuable, fait le tour de la Terre en trois cent soixante-cinq jours.

À l’arrière, les wago...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ophir Levy, « Fendre le gel de l’histoire », Écrire l'histoire, 15 | 2015, 198-202.

Référence électronique

Ophir Levy, « Fendre le gel de l’histoire », Écrire l'histoire [En ligne], 15 | 2015, mis en ligne le 08 octobre 2018, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/elh/646

Haut de page

Auteur

Ophir Levy

Ophir Levy est chercheur postdoctoral (Labex CAP/École nationale des chartes) et chargé d’enseignement en esthétique et en histoire du cinéma à l’université Paris‑III – Sorbonne nouvelle. Il est l’auteur de Penser l’humain à l’aune de la douleur. Philosophie, histoire, médecine. 1845‑1945 (L’Harmattan, 2009). Sa thèse, intitulée Les Images clandestines (prix de la Recherche 2014 de l’Inathèque), porte sur l’empreinte souterraine de la Shoah dans le cinéma contemporain, et paraîtra aux éditions Hermann fin 2015.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals