Navigation – Plan du site
Troisième partie – Changer les pratiques urbanistiques

When Revolution Meets Design Studio: Initiating academic debate on “a new urban order”

Nabeel Elhady et Omar Nagati
p. 267-282

Résumés

Après le 25 janvier 2011, architectes et urbanistes se sont inspirés du processus révolutionnaire pour imaginer de nouvelles pédagogies et de nouvelles pratiques professionnelles. Cet article décrit une initiative pilotée par le département d’architecture de l’Université du Caire, dont les projets de fin d’étude visent à contribuer à la restructuration du Caire et de ses espaces publics. La promotion 2011 a cherché à faire de ces contributions des projets laissant l’initiative aux citoyens, en accord avec un ordre social et politique émergeant. L’article rend compte du travail de 16 étudiant-e-s, chacun-e avec sur un site ou un projet particulier, dans le cadre plus général d’un projet baptisé « Building Legitimacy ». Il aborde de manière critique les limites et défis rencontrés au cours de la démarche et s’interroge sur la capacité de l’atelier à contribuer à un débat urbain plus large en Egypte.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Context and premises
Process of design studio
The context of the local initiative
Emerging local initiatives
Communicating and negotiating socio-spatial debate
Critical reflections

Aperçu du début du texte

Introduction

The few months after January 2011 were marked by a sense of euphoria among architects and planners (academics and practitioners alike). Both took cues from the revolutionary process and envisioned new modes of pedagogy and professional practice.

The Architectural Department at Cairo University led an initiative to develop the graduation projects of the class of 2011 into a contribution to the ongoing restructuring of the city and public space. These projects were supposed to be citizen-initiated and inclusive, setting the groundwork for emerging social and political orders.

A team of 16 students, 3 faculty members, and 3 assistants embarked on an experimental design process. This process emphasized the relevance of the “local” and invited each student to propose a critical urban intervention in his or her neighbourhood, where he or she lives, studies, or works. The goal of the project was to explore the potential of local-based initiatives for developing and legitimizing...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nabeel Elhady et Omar Nagati, « When Revolution Meets Design Studio: Initiating academic debate on “a new urban order” », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 11 | 2014, mis en ligne le 06 avril 2014, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ema/3341 ; DOI : 10.4000/ema.3341

Haut de page

Auteurs

Nabeel Elhady

Nabeel Elhady is an architect and professor at Cairo University. He is currently teaching Design Studio, History of Urban Form, Egyptian City, and Architectural Criticism. For five years he initiated and organised the annual architectural students' competition. Besides his academic responsibilities, he has also practiced architecture since 1998 at his private practice named "Noon". In 2013 he co-edited a book named "Critical Experiments on the Architecture of New Cities in Egypt".
 
Nabeel Elhady est architecte et professeur à l’université du Caire. Il est actuellement en charge de l’atelier de conception urbaine, et ses enseignements portent sur l’histoire des formes urbaines, la ville égyptienne et la critique architecturale. Il y a 5 ans, il a été à l’origine d’un premier concours annuel d’architecture à destination des étudiants, qu’il continue d’organiser annuellement. Parallèlement à ses responsabilités académiques, il travaille depuis 1998 dans sa propre agence d’architecture,
Noon. En 2013, il a co-publié Critical Experiments on the Architecture of New Cities in Egypt.

Omar Nagati

Omar Nagati is a practicing architect/urban planner living in Cairo. A graduate of Cairo University, he studied and taught at the University of British Columbia and the University of California, Berkeley, with a specific focus on informal urbanism. Nagati adopts an interdisciplinary approach to questions of urban history and design, and engages in comparative analysis of urbanization processes in developing countries. He teaches Urban Design Studio at the Modern Sciences and Arts University in Giza and is a part-time instructor at Cairo University. Nagati has recently co-founded CLUSTER, a new platform for urban research and design initiatives in downtown Cairo.
 
Omar Nagati vit au Caire, où il est architecte-urbaniste. Il est diplômé de l’université du Caire, et a aussi étudié et enseigné à l’université de Colombie Britannique à l’université de Californie, Berkeley, en s’intéressant particulièrement à l’urbanisme informel. Nagati aborde les questions d’histoire et de conception urbaine sous un angle interdisciplinaire, et propose des analyses comparatives des processus d’urbanisation dans les pays en développement. Il est en charge de l’atelier de conception urbaine de l’université Modern Sciences and Arts à Gizeh et enseigne également à l’université du Caire. Nagati a récemment co-fondé CLUSTER, une nouvelle plateforme de recherche et de conception urbaines dans le centre-ville du Caire.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals