Navigation – Plan du site
7 | Asarakae – Aurès - Gabriel Camps (dir.)
A302

Astakoures - Astakouroi

J. Desanges
p. 1004

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Les Astakoures sont mentionnés par Ptolémée (IV, 3, 6, éd. C. Müller, p. 641) « sous » les Nigitimi, lesquels bordent le littoral entre les Kinithii (Cinithi), groupés autour de Gigthis (Bou Ghara), et les Lotophages*, considérés à tort par le Géographe alexandrin comme des riverains du fleuve Kinups (Cinyps), actuel oued Oukirré (ibid., p. 638), mais en réalité liés à l’île de Djerba. Il ne semble donc pas qu’il faille les situer trop loin au sud du golfe de Gabès. Comme le suggère Chr. Courtois (Les Vandales et l’Afrique, Paris, 1955, p. 348, ne 7, A 3), ils sont probablement à assimiler aux Astrices de Corippus.

2Des Astakouri sont, par ailleurs, signalés par Ptolémée (IV, 6, 6, p. 748), mais en Libye Intérieure et non plus en Afrique. Ils étaient voisins des Gorges garamantiques (vallée de l’ouadi el-Agial, cf. Ch. Daniels, The Garamantes of Southern Libya, Stoughton, 1970, pl. 2 et 3). Il semble toutefois difficile de séparer les Astakouri des Astakoures. De la même façon, les Dolopes, mentionnés par Ptolémée immédiatement avant les Astakouri, dans la Libye Intérieure, ont été déjà nommés par le Géographe en Afrique, non loin des Lotophages. Peut-être faut-il supposer que les mêmes tribus ont été signalées par lui à chaque extrémité d’un axe de nomadisation unissant le Fezzan ou le Grand Erg oriental au Golfe de Gabès.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Astakoures - Astakouroi », Encyclopédie berbère, 7 | Asarakae – Aurès, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, p. 1004

Référence électronique

J. Desanges, « Astakoures - Astakouroi », in Encyclopédie berbère, 7 | Asarakae – Aurès [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/1203

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page