9 | Baal – Ben Yasas"/> 9 | Baal – Ben Yasas"/> !--[if IE] /> ![e inf]-- /> div idpe=ccass">Navigicati – P flce du si !-- #=ccass -- /> div idpe > 1 idpeu sissNar>E/encycl dé deebetiè /div> !-- # div idpebr > div idpeu siLang" /> > > ul /> > > <>fr/> > > <>en/> > > > /div>/> > p idpecrumbs">Accueil > Volocus > 9 | Baal – Ben Yas > , Badi

/div> !-- #br div idpe rourWogrper" /> > div idpewogrper" /> > > div idpetoolbox">/> > > form idpeuea Ar"de aitief="htstp:uea Arls.openedition.otem thodme="t">/> > > > p>/> > > > > inpuipt type="te" idpeq"ta nameq"tvaluameReche Arlle" /> > > > > inpuipt typehiddentea name=l"tvaluame="http://journals.openedition.org/encyclopedieberbea7" /> > > > > b at, ot typesubmitte" titleChe Arlr" Che Arlr/> > > > /p>/> > > /> > > /> > > div idpe" conte">/> > > div idperoma">/> > > > div t.clapenavErontiretop">9 | Baal – Ben Yasa>S corai - > > > div idped.dTopPaormet t.clapeliories pnten1">9 | Baal – Ben Yasas - Gabért = ca (dir.)/> > > > > div idped.dNumbeho>B09/> > > > > 1 idped.dT titrl, Badi > > > > div idped.dSub" titrls Bas,de Bad)/> > > > > div idped.dA"autho> P. ="Trouss/> > > > > div idped.dPguinicati">, p.299-1302/> > > > > /div> !-- #d.dH > > div idped.dBody" >/> > > > > div idpesuthtcuts">I iex | T"tee | ,iba éograph | C ceriti | /> > > > > div idpee enir"7t.clape GSectio>/> > > > > 27t.clape GSectio>Erornnées l’iex/> > > > > div t.clapeiexo>/> > > > > 3>Motdeslit :A Algér, A"Antiquit, , Géograph, , Vil a t.clapego-top"e" href#=b ièc-f/124>H="ais dpgua !-- #e enir -- /> > > > div idpet"te" t.clape GSectio>/> > > > > 27t.clape GSectio>T"tee ome Néal/> > > > > div idpewid="tr"7t.clapewithT"teSizar>PDF Sigurneren cd.docume !-- #wid="tr -- /> > > > div t.clape""te wResiz Tablo>/> > > > > p7t.clape="ted>1="Cette localité ancienne, mentionnée par la Table de Peutinger (IV, 1-5) sur un itinéraire de la frontière de Numidie entre Ad Mediaetea Thabudeos correspond à la bourgade actuelle de Badès, oasis du Zab oriental, située au débouché de l’oued el Abiod-Arab sur le piémont saharien de l’Aurès. Bien que son nom ne figure pas sur la liste des cités de Gétulie soumises par l’expédition de Cornélius Balbus en 19 avant J.-C, on peut penser néanmoins que, comme pour d’autre oasis de la frontière saharienne, existait en ce lieu une agglomération préromaine. La pose de bornes millaires près d, Badias sur cette même route (C.I.L., VIII, 22346-22350), ainsi que la fondation du camp d’Ad Maiorer (Besseriani) par Minicius Natalis légat de l’empereur Trajan, autorisentà dater des premières années diiaie siècle de notre ère, l’installation militaire romaine le long de la lisière saharienne au sud des massifs de l’Aurès et des Nemencha entre Biskra et Négrine (Salama, 1951, carte h.t. ; 1987, p. 106). Selon S. Gsele (Atlas Archéol, feuille 49 : Sidi Okba, n° 51), Badias aurait été un des points d’appui de la frontière et elle est mentionnée peut-être comme lieu de garnison sur un graffito du camp de Gemellae (A.A., feuille 48, n° 65  (C.I.L., VIII, 17968 : ibi ad Bad[ias]). Un autre indice de l’importance du site est un fragment d’une grande dédicace impériale d’époque sévérienne, trouvé « sur le flanc méridiols. du terf-8aqnk ctrorine lca entra"Antie »ae lerb itima, 3287, p50- 5. /p>/> > > > p7t.clape="ted>2="lca entressacd.uitée peut-êtra diiiaie sièc,nt d’unoourarnllatiocivis que, commr le troee, l’iescripti futinéraire d’mpecurio muMinipiiius d(risium))e dctroecartdaoine lzaouïaun de Bius rb pae (C.I.L., VIII,451 =I, 154s])Plciutard,ue son noe figur sur sla lissle d’vêArchsme poue le tvincre de Numidie 411re e48468 deux vês qsue sest mentionnsme poue lVrganoasiecècsiaas sur slt atifs d484,en c8aqnniie gnnfiere paonncassraiagmenqu d’mn autre sigrteoémyommstait exiuv, c Rufitienures p au cc durab sur le même sigrtntProfiniciue djntmmpotntr cett da (d Merma, 7387, p-2265 Mgraouzema, 8287, p12 5. /p>/> > > > p7t.clape="ted>3Lireôr le militairi de ls cite rdigurdaoine d"Antiquitutardive,en c8a dcetliste lt mentitdaoine lNoontia D gnnatum (Oc.L.XX(IV5II,387 d. O6). eck87, p171-5e d’mlim deazanoasi(=), Baanoas)L. GSeereui de la frontièrconf pitntÀmpraea p sisla mntiiasTro r slordrées d, ctire dAfris qs et ses, Badiadevurait-êtrr leoliste e, cogranagmen(s rrgazma, 4987, p147-148s])A au rplci, b Bien qun de pressoresiumeonuit-êtrp presme Nebus eérsoien de lt exiencre d’uns citeoémyommdaoine l prgition deae bsi(Ptos lc me,e (IV2876)L.il a rrîte, commclaAuen que notru site esb Bie— sTro r on nos d, Bêa— l d’une des nq veuilsi(aveceaghaï, Timurg,ur lempots dThoudkra ee peut-êtrMdila) oumiserienéf peni) paJus itit enonêtrr sé «Ms aes »as sur limpéphvérfs de l’Aur,ue Selor ltpiéigurgble derocoputeAed.L., ma,,1165 Desatinsma, 6387, p5765 ="Trousset, 8387, p373s])L le te gcommd lemponfilicatiset sese lt nncuentitavurait étconf pirtntSoloémte ese peut-êtrrep presme N inies par sortig sé «e d’unm aurliale dencpoidie pMerrées lturlia »asigurnnnsmb sur lu siteA(A.A..4987, n° 5.Ad Msrr sé «t podesyle iris qs »at sest araie flqituée lt aurlialsuggtièn et deaiararElemes plciutardssifs de lororgua,ueaiset utale d’époquaghlabide. /p>/> > > > div t.clape""teIctio>/> > > > > p7t.clape=iêtrliustraectio>Ac murgblemes hydratus qsue romasmdaoine l prgition de Bad (s d’AurèJs. rebeme5. /p>
Ae grair Origiiols(png, 388k)
/> > > > > /div>/> > > > > p7t.clape="ted>4Emteffssetr cettplicacemporconessoale loteca soieimportan,rcone=iuavanaveceThoudkre SeloBekrî (se S fle87, p1 5 une dee grans veuilsis dMaghribra dmoagment de lsolqitor pebe.Ad même tr cetta prcindation dg Géograees dxiaie siècle esexaAlg me,eil e escecaomaen qucées ux plicas fuèn el des premièren qui Ok bemet fiha entprient dceas qr airGSeeagmena dretoreui ds lshevuboucheoro r oMaghribr"ter mê,es pn c8a delr slt aiumeok reriveagmenrsol Neb65 emeinortisssese l’Aurès par au s,ds lsavuleérft araiplciud à dismmdaoincas pliinires pe sahariens])Ayasest v citTobna,eil smmdirigeacd.lanoro , Bīia «e pouemefitaire l ctnnaisssce »ae lde wayrimadaoinIbn Khalt unma,, se S fle87, p33450), avane d-êtreeCorns etéfaraip par s, trp seebetro-byz"Années lKoçtrlaes près dThoudkr(65/6835. /p>/> > > > p7t.clape="ted>5Plciutardetépendaoiste eTobna,elaeveuilcempors d, Bīiadutrconessoerma, commr lZâb lui-e mêmunvulepoustraeprgis ques sur des Arlo (tuġūr))e de lpiiraeuaghlabide,c8aqnavurenait étl deebceaunt de ldynartie ifrisiyyrienn(Talbima, 6687, p1275.ADépendaoiste eMsrlaesTro r slFeriNumnsmapuasis de BiskrsTro r slHgco Bamnsma, BīianiieemTablplciuavoir jouté ueôr lpomilin que n Tabljus8a dd à drrivchen deanū Hilāl. C ux-nienonêôrtièn etort soieterritoière enée rirumeonlciu «d misehabiorttifs dsmponeui dArlz ux n autagmenquersTro rkrsauvegardire d’mn delepos »a(Idrīiī87 d. Hadj-Sadok87, p1135. C torcondamnicatiud à dutarcrft conomin qului fuaie Natre er cette grandveuilcessac pdu sitd à dt at andveuirgble lo oas.Ibn Khalt unma387, p12)adaoinun prgitionomionnée par s, ialbunoman de(Cambuzaset, 6887, p-7s])A s pe avama, Bīiaeont n prgitios dt arenairomaien qsudaoinune grande tsimpéét68 Idrīiīs(p p11387, n88ni) pilc «e d’unplicacempor(ḥiṣn))e ppl Ne »65 e Selor ltpiéigurgble dBekrīs(sui ies par Kiorbral Irtibsar)68  «laeveuilcs e, ca pose ds ux empor(Bessc8aqna psèumeÀmdjamêaeenquels qsubazars])Aux nlume pod,os dt endgment dvalisslpliinires et dech ca mgunnfis qsue pliin ogrpmpo. On y farais ux prcolt dech poquaionnégrâctra xunombr ux uassea xu8aqnar tsn el rsTl »a(se S fle87, p1 -1525. C tordeContièrnoticati faraiit; ora xuoro n de Cippuo (Johaioamn VIII156-15787 d. JsDiggtre eF.R.D. Goodyear, = cbrid="ma, 7087, p32) oùeil e ess qstition det ubl de prcolt dee lorgenquerfarsarenaia dviaie siècll dee ingtinées llae «ch us lV"Bas »65: /p>/> > > > p7t.clape="ted>6Quin quV"Basetepidaunm(Besscbasetondraiin aioo /p>/> > > > p7t.clape="ted>7Ms aciuapeni, b noe r1-stngtaittlordeacculmo /p>/> > > > div t.clape""teIctio>/> > > > > p7t.clape=iêtrliustraectio>Siuatition de Badias sur le piémont saharien de l’Aura(sessin J])L ien5. /p>
Ae grair Origiiols(png, 316k)
/> > > > > /div>/> > > > > p7t.clape="ted>8="nied.lnitd t pensen qul des mêdes thodées lrrigicatiud aiumeok se Nebus eusgua. Derfartal, ar sortig ss d,a entrurbain aitis quek ctroecaès par aveuirgble actu,ue sestolsctnnci, d dee installatis hydratus qsu ancienes ls premiène gran suonait étoumiseriet v desce :ud à démons d, Badiau unedducentitamillt che Arlpar le au r uneexisncre d100 kmljus8a dd à d’oueMemelgou65 e lcanntale psb iersTrterrain,osui avale su site l ive droiirfs de l’oueEl d-Ar,es p Khanga: SidNadjiittlLians (. rebemeet, 6287, p182-187s])Aà dvntalmvalis syse mees lrrigicatiuemeformale d’vrienil a rrîtes sur slcliArchsmavérisma, cs pnan et debar ainsmacannux,e pressooires epsb itepos ;eil s dt endstait epliinioro r ou s-e esjus8a dd Z iaet-el-Hgced5.ADaoincator prgitiooùecrmodees lrrigicatiuesaia //jos lhaqninctnnc-C, oret troeee mêmt deailissleacemggarasn(s rrgazma, p169et, 25. /p>/> > > > !-- .""te wResiz Tabl--> a t.clapego-top"e" href#=b ièc-f/124>H="ais dpgua !-- #""te -- /> > > > div idpebiba éogray" t.clape GSectio>/> > > > > 27t.clape GSectio>,iba éograph/> > > > > div t.clape""te">> > > > > /> > > > >

Albertini E., « Note sur deux inscriptions de Badès et de Lecourbe », B.C.T.H.S., 1932, p. 36-61.

Al Idrisi, Le magrib au vie siècle de l’hégire (xiie siècle après J.-C), texte établi et traduit en français d’après nuzhat al-mustaq par Mohamad Hadj-Sadok, Paris, Publisud, 1983.

Baradez J., Fossatum Africae, Recherches aériennes sur l’organisation des confins sahariens à l’époque romaine, Paris, Arts et métiers graphiques, 1949.

Birebent J., Aquae Romanae, Recherches d’hydraulique romaine dans l’Est algérien, Paris, Service des Antiquités de l’Algérie, 1962, p. 129-196.

Cambuzat P.-L., L’évolution des cités du Tell en Ifrîkiya du viie au xie siècle (thèse de 3e cycle), Paris, 1968, p. 24-29.

Courtois Ch., Les Vandales et l’Afrique, Paris, Arts et métiers graphiques, 1955, p. 68-69. Desanges J., « Un témoignage peu connu de Procope sur la Numidie vandale et byzantine (nouvelle lecture et commentaire de Procope de Aed., VI, 7, 1-11) », Byzantion, 33 (1963), p. 41-69.

El Bekri, Description de l’Afrique septentrionale (trad. M. Guckin de Slane), Alger, 1913, rééd. Paris, Adrien-Maisonneuve, 1965.

Fentress E., Numidia and the Roman army, Oxford, B.A.R. International Ser. 53, 1979, p. 40. Gsell S., Atlas archéologique de l’Algérie, Paris, Imprimerie Nationale, 1911.

Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l’Afrique septentrionale (éd. et trad, de Slane), Paris, Geuthner, t. 1, 1925 ; t. 3, 1934.

Lancel S., Actes de la Conférence de Carthage de 411, Paris, éd. du Cerf, 1972, t. 1, p. 160 ; t. 2, p. 822-823.

Maier J.-L., L’épiscopat de l’Afrique romaine, vandale et byzantine, Rome, Bibl. helvetica, 1973.

Mandouze A., Prosopographie chrétienne du Bas-Empire, 1, Afrique (303-533), Paris, C.N.R.S., 1982.

Pringle D., The Defence of Byzantine Africa from Justinian to the Arab Conquest, Oxford, B.A.R. International Ser. 99, 1981, vol. 1, p. 183, 306.

Ragot W., « Le Sahara de la province de Constantine », Recueil Soc. archéol. de Constantine, 1873-1874, p. 294.

Salama P., Les voies romaines de l’Afrique du Nord, Alger, Impr. of. 1951.

Salama P., Bornes milliaires d’Afrique Proconsulaire, Un panorama historique du Bas-Empire romain, Rome, École fran., 1987.

Talbi M., L’Emirat Aghlabide (184-296/800-909), Étude politique, Paris, Adrien-Maisonneuve, 1966, p. 87-129.

Trousset P., « Les fines antiquae et la reconquête byzantine en Afrique », Histoire et archéologie de l’Afrique du Nord, IIe Coll. international (Grenoble, 1983), Bull, archéologique du C.T.H.S., nouv. sér., 19 B, p. 361-376, Paris, 1985.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aménagements hydrauliques romains dans la région de Badès (d’après J. Birebent).
URL http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/docannexe/image/1247/img-1.png
Fichier image/png, 388k
Titre Situation de Badias sur le piémont saharien de l’Aurès (dessin J. Lenne).
URL http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/docannexe/image/1247/img-2.png
Fichier image/png, 316k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

P. Trousset, « Badias », Encyclopédie berbère, 9 | Baal – Ben Yasla, Aix-en-Provence, Edisud, 1991, p. 1299-1302

Référence électronique

P. Trousset, « Badias », in Encyclopédie berbère, 9 | Baal – Ben Yasla [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/1247

Haut de page

Auteur

P. Trousset

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page