Navigation – Plan du site
21 | Gland – Hadjarien - Gabriel Camps (dir.)
G
G89

Gurubi

Y. Modéran
p. 3257-3258

Entrées d’index

Mots clés :

Géographie
Haut de page

Texte intégral

1Dans le catalogue des tribus berbères insurgées en 546 contre les Byzantins, qui figure au chant II de sa Johannide, le poète Corippus évoque, au vers 56, ceux « qui habitent les montagnes de Gurubi et leurs vallées mauvaises » (Qui Gurubi montana colunt vallesque malignas).

2L’identification de ce site a suscité depuis longtemps chez les historiens un débat qui n’intéresse pas seulement la géographie historique. En effet, on le situe traditionnellement en Tunisie du Nord-Est, dans le Cap Bon, en l’assimilant soit à Korba (l’antique Curubis), soit à Korbous. Sauf à supposer une déformation considérable des réalités historiques de son temps par le poète, cette identification oblige alors à admettre une transformation profonde de la situation ethnographique et politique de l’Afrique Proconsulaire au vie siècle : des bandes maures auraient été établies à cette époque à proximité même de Carthage. Cependant, aucun autre document n’autorise une telle conclusion : rien n’indique une déromanisation du Cap Bon au vie siècle, et l’hypothèse d’une présence maure dans la péninsule dans l’antiquité tardive ne repose même que sur ce seul exemple. Or, plusieurs indices conduisent à remettre en question une assimilation Gurubi/Curubis (le rapprochement avec Korbous étant quant à lui impossible puisque Korbous s’appelait dans l’antiquité Carpis). En premier lieu, l’absence complète de montagnes et de véritables vallées dans le pays de Korba constitue une anomalie singulièrement troublante et difficilement explicable. Mais il faut aussi remarquer le contexte particulier du passage de Corippus. Les guerriers de Gurubi ne sont pas isolés : ils appartiennent, dans la grande coalition de 546, à un sous-ensemble dans lequel figurent les Naffur et les hommes du chef Autiliten, deux groupes qui semblent clairement provenir de la Tripo-litaine occidentale. Comme on connaît par ailleurs, grâce au géographe Julius Honorius, des Gurbissenses qui eux-mêmes étaient vraisemblablement localisés en Tripolitaine, cette région pourrait bien être, en fait, le véritable pays décrit par le poète. Une difficulté demeure cependant, qui est la mention de « denses forêts » à propos d’Ifera, un autre site évoqué par Corippus juste après Gurubi. On serait tenté de rapprocher Ifera de Yefren dans le Gebel Nefusa, si une végétation forestière abondante en ces lieux ne paraissait étonnante, même au vie siècle. Mais il faut se souvenir ici de ce que disait Al Bakri au xie siècle : « Au centre de la montagne des Nefusa, on trouve des dattiers, des oliviers et des arbres fruitiers en quantité » (traduction De Slane, Journal asiatique, 1858, p. 437). Une localisation en Tripolitaine reste donc possible même si, faute jusqu’à présent d’une attestation toponymique, la preuve ne peut en être réellement apportée. Dans tous les cas, comme J. Partsch l’avait vu dès 1896, on doit selon nous d’ores et déjà conclure que les montagnes et les vallées maléfiques de Gurubi n’avaient probablement aucun rapport avec le Cap Bon.

Haut de page

Bibliographie

Corippus, Johannide, éd. Diggle/Goodyear, Cambridge, 1970.

Desanges J., Catalogue des tribus africaines de l’Antiquité classique à l’ouest du Nil, Dakar, 1962, p. 88.

Desanges J., « Curbissenses », dans E.B., t. XIV, 1994, p. 2158.

Moderan Y., « Qui montana Gurubi colunt, Corippe et le mythe des Maures du Cap Bon », dans Mefra, 99, 1987, 2, p. 963-989.

Partsch J., « Die Berbern in der Dichtung des Corippus », dans Satura Viadrina, Breslau, 1896, p. 20-38.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Y. Modéran, « Gurubi », Encyclopédie berbère, 21 | Gland – Hadjarien, Aix-en-Provence, Edisud, 1999, p. 3257-3258

Référence électronique

Y. Modéran, « Gurubi », in Encyclopédie berbère, 21 | Gland – Hadjarien [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/1821

Haut de page

Auteur

Y. Modéran

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page