Navigation – Plan du site
20 | Gauda – Girrei - Gabriel Camps (dir.)
G54

Girrei/Girrhaei

J. Desanges
p. 3148

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Sahara, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Ptolémée (IV, 6, 5, éd. C. Müller, p. 743) fait état d’Éthiopiens* Girrei ou Geirei parmi les peuples majeurs de la Libye Intérieure. Ils habitent au sud du fleuve Geir. Or, d’après Pline l’Ancien (V, 53), le Nil supérieur a pour nom Giris. Par ailleurs, la Table de Peutinger (segm. VII, 2 et VIII, I) nomme Giris un fleuve saharien qui serait en connexion avec le Nil par un cours souterrain. Quand Claudien, dans son idylle le Nil (Edyl, IV, 20-21), mentionne le Girrhaeus, dompteur de fauves, il le fait immédiatement après le Garamante*, dont la Table de Peutinger (segm. VII, 4) a inscrit le nom au-dessus du cours du Giris. Pour le poète, le Girrhaeus et le Garamante s’abreuvent tous deux au Nil, bien qu’il semble en un autre passage (Laud. Stil, I, 252-253) distinguer le Gir, fleuve des Éthiopiens, et le Nil.

2On comprend qu’il soit difficile de localiser les Girrei. Le fleuve Geir de Ptolémée (IV, 6, 4, p. 739) est supposé couler du mont Usargala, où prend source le Bagradas* (ici sans doute l’oued Meskiana, dans le réseau fluvial de la Med-jerda), jusqu’au Fossé garamantique (ouadi el-Agial). Nous sommes là en pleine géographie fantastique. Mais on peut retenir que, parmi les villes riveraines du Geir, Ptolémée (IV, 6, 13, p. 752-753) compte Badiath, Iskherei et Roubounē, qui doivent être respectivement Badias* (Badis), Vescera (Biskra*) et Tubunae (Tobna). Certes, aucun oued n’a jamais joint ces villes. Du moins avons-nous peut-être ainsi comme l’arc de l’horizon où l’on entrevoyait les Girrei. On évoquera avec prudence la possibilité d’un rapport avec les sombres Rouarha (sing. Rirhi), riverains de l’oued Rirh, dont la vallée, à peu près perpendiculaire à celle de l’oued Djedi*, aboutit comme celle-ci à la dépression des chotts Merouane et Melrhir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Girrei/Girrhaei », Encyclopédie berbère, 20 | Gauda – Girrei, Aix-en-Provence, Edisud, 1998, p. 3148

Référence électronique

J. Desanges, « Girrei/Girrhaei », in Encyclopédie berbère, 20 | Gauda – Girrei [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/1935

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page