Navigation – Plan du site

Salem Chaker

Texte intégral

  • 1 Né en 1950 à Nevers.

1Berbérisant d’origine kabyle (Algérie)1, Salem Chaker est spécialiste de linguistique berbère (syntaxe, diachronie, sociolinguistique). Il a fait ses études à l’Université de Provence et à l’Université de Paris-René Descartes (doctorats soutenus en 1973 et 1978).
Après un début de carrière à la Faculté des Lettres d’Alger et au CRAPE (1973-1981), il rejoint Aix-en-Provence (Université de Provence et Cnrs : 1981-1989) où il poursuit ses activités de recherche dans le cadre du laboratoire fondé et dirigé par Gabriel Camps (LAPMO, UA 164 du CNRS/Université de Provence).
De 1989 à 2008, il exerce en tant que Professeur de langue berbère à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales ("Langues’O") de Paris, où il crée (1990) le Centre de Recherche Berbère qu’il a dirigé jusqu’en fin 2009 (LaCNAD, EA 4092 de l’Inalco). Il est actuellement Professeur de langue berbère à l’Université d’Aix-Marseille où il est également chercheur associé à l’Iremam (UMR 7310 du CNRS).

  • 2 « Transcription », Eb (édition provisoire) 1, 1970 et Eb, 3, 1971, 5 p.

2Son implication dans l’Encyclopédie berbère remonte à la phase de lancement du projet par G. Camps en 1970, période à laquelle S. Chaker était encore étudiant à l’Université de Provence. L’équipe fondatrice ne comportant que des préhistoriens et des ethnologues, G. Camps lui demanda de s’investir dans le champ linguistique. C’est ainsi qu’est parue sa première contribution2 à l’EB, dans le fascicule 1, daté de 1970, de l’édition provisoire à diffusion restreinte. Ce fut aussi son premier texte à prétention scientifique, alors qu’il était encore étudiant en maîtrise de linguistique.

3Tombé très jeune dans la marmite de l’EB, S. Chaker n’allait plus jamais s’en éloigner, publiant très régulièrement des notices dans l’édition provisoire, puis dans l’édition définitive à partir de 1984. C’est donc dans le cadre de l’EB que S. Chaker a fait ses toutes premières armes de chercheur. Au lancement de l’édition définitive, il en devint officiellement conseiller scientifique pour la linguistique.
Sur la longue durée, l’EB lui a offert une insertion dans un tissu scientifique pluridisciplinaire de sciences sociales consacré au monde berbère et lui a assuré l’ouverture vers les sciences historiques et l’ethnologie qui lui ont permis d’ancrer ses propres travaux dans ce terreau humain et social sans lequel la recherche linguistique se réduit vite à un formalisme desséchant.
A son départ à la retraite en 1992, Gabriel Camps lui a demandé d’assurer la succession de l’Encyclopédie berbère en cas de défaillance. Salem Chaker assume donc la direction de l’EB depuis le décès de G. Camps, en septembre 2002.

4Salem Chaker est l'auteur de nombreux ouvrages et études de linguistique et sociolinguistique berbères. Il est responsable de la collection « Maghreb-Sahara / Ussun Amazigh » (linguistique et anthropologie socioculturelle) aux Editions Peeters (23 ouvrages parus depuis 1982). Il a également assuré la direction et l’édition scientifique d’une dizaine d’ouvrages collectifs.

Haut de page

Bibliographie

Principales publications

Ouvrages

Un parler berbère d'Algérie (Kabylie) : Syntaxe, Université de Provence (Aix), 1983, 549 p. + 111 p.

Textes en linguistique berbère (Introduction au domaine berbère), Paris, Editions du Cnrs, 1984, 291 p.

Textes touaregs en prose de Charles de Foucauld..., Réédition critique avec traduction, Aix-en-Provence, Edisud, 1984, 359 p. [en collaboration avec H. Claudot et M. Gast].

Etudes Touarègues. Bilan des recherches en sciences sociales. Chercheurs-Institutions-Bibliographie, Aix-en-Provence, Edisud/Iremam, 1988, 192 p.

Berbères aujourd'hui, Paris, L'Harmattan, 1998 (1ère éd. : 1989), 221 p.

Une décennie d'études berbère (1980-1990). Bibliographie critique (Langue - Littérature - Identité), Alger, Bouchène, 1992, 256 p.

Linguistique berbère. Etudes de syntaxe et de diachronie, Paris/Louvain, Peeters, 1995, 275 p.

Direction et responsabilité scientifique de publications

Volume 44 de la Revue de l’Occident Musulman et de la Méditerranée (Aix, 1987), "Berbères : une identité en construction", 151 p. (7 contribuants).

Tizi-Wwuccen, Méthode audio-visuelle de langue berbère (kabyle-1er niveau), Aix-en-Provence, Edisud, 1987, 173 p. + Université de Provence : enregistrements (11 cassettes) + diapositives (274) [en collaboration avec Sr Madeleine Allain].

Actes de la Table ronde internationale « Phonologie et notation usuelle dans le domaine berbère - Inalco, avril 1993 » (23 contributions + 4 notes) [ = Etudes et Documents Berbères, 11, 1994 et 12, 1995].

La négation en berbère et en arabe maghrébin [en coll. avec D. Caubet], Paris, L’Harmattan, 1996, 195 p.

Langues et pouvoir. De l'Afrique du Nord à l'Extrême-Orient, (Actes du colloque de l'Inalco, à l'occasion de son bicentenaire, 11-13 octobre 1995, Paris), Aix-en-Provence, Edisud, 1998, 336 p.

Etudes berbères et chamito-sémitiques, Mélanges offerts à Karl-G. Prasse. Réunies par Salem Chaker & Andrzej Zaborski, Paris/Louvain, Editions Peeters, 2000, XVIII p. + 377 p. (25 contributions).

Hommes et Femmes de Kabylie (Dictionnaire biographique), volume 1, Aix-en-Provence, Edisud, février 2001, 207 p. (38 notices).

Codification des langues de France (Actes du Colloque "Les langues de France et leur codification : écrits divers, écrits ouverts", mai 2000, Inalco/Dglf), Paris, L’Harmattan, 2002, 459 p. (31 contributions) [en collaboration avec D. Caubet & J. Sibille].

« La littérature berbère contemporaine », paru dans la revue Etudes Littératures Africaines (Bordeaux), 21, 2006. 6 contributions [Dossier coordonné avec A. Bounfour].

Annales des épreuves de berbère au Baccalauréat (1995-2005), (direction de l’ouvrage, préparé avec A. Bounfour, K. Naït-Zerrad, N. Smaïl), octobre 2006, 215 p.

Actes de la Rencontre Kabylie – Catalogne : Identités nationales et structures étatiques en contexte méditerranéen, (Barcelone : 13 - 14 Septembre 2002), Paris, Editions berbères, 2008, 260 p. (18 contributions de Kabyles et Catalans) [avec M. Tilmatine & C. Castellanos, éds.].

Etudes de phonétique et linguistique berbères. Hommage à Naïma Louali, textes réunis et édités par S. Chaker, A. Mettouchi et G. Philippson, Paris/Louvain, Peeters, 2009, 368 p. (21 contributions).

Il est également l’auteur de plus de 300 articles, notices d’encyclopédie, contributions à ouvrages collectifs et comptes rendus publiés, consacrés à la langue berbère et aux Berbères.

Haut de page

Notes

1 Né en 1950 à Nevers.

2 « Transcription », Eb (édition provisoire) 1, 1970 et Eb, 3, 1971, 5 p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Salem Chaker », in Encyclopédie berbère [En ligne], mis en ligne le 01 mars 2012, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/2534

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page