Skip to navigation – Site map

Jean-Pierre Laporte

Full text

1[Hautes Études Commerciales 1969, DEA d’Histoire et d’Archéologie]
à côté d’une carrière financière dans de grandes entreprises, a mené de manière constante des recherches archéologiques, d’abord en Seine-et-Marne, puis en Algérie, comme coopérant de 1969 à 1971 à la Direction des Antiquités de l’Algérie, en charge d’un inventaire archéologique de la Wilaya de Tizi-Ouzou (Kabylie). Depuis, outre diverses publications relatives à la France (Chelles, Meaux) et à la Turquie (Alexandrie de Troade), il se consacre pour l’essentiel à l’histoire et à l’archéologie de l’Afrique du Nord, réalisant des synthèses à partir de l’expérience acquise en Kabylie, de publications anciennes et d’archives, mais en utilisant aussi des vues satellitaires. Il prête une attention particulière aux autochtones à chacune des périodes dites punique, romaine, vandale et byzantine, en fait libyco-punique, libyco-romaine, libyco vandale, libyco-byzantine, sans oublier les royaumes numides et maures tardifs. Il s’intéresse notamment aux permanences, continuités et ruptures entre les différentes périodes, l’Histoire étant considérée comme un tout, et non comme une juxtaposition de domaines indépendants. Il a créé et anime le site www.tabbourt.com , bien connu de tous ceux, notamment les étudiants, qui s’intéressent à l’Afrique du Nord ancienne.

2Son premier contact avec Gabriel Camps date de 1970. Il lui fut présenté par leur ami commun Jean-Claude Musso, pharmacien à Tizi-Ouzou, passionné d’ethnographie et de préhistoire, auteur de différents travaux seul ou avec Raphaël Poyto (des Pères Blancs). Il échangea souvent avec Gabriel Camps à propos des stèles libyques figurées de Kabylie (de type Abizar), dont il a éclairci la datation et est devenu un spécialiste reconnu. Il collabora notamment à la publication de la stèle de Sidi Naamane par Gabriel Camps et S. Chaker.
Dès 1982, Jean-Pierre Laporte participa à l’Encyclopédie berbère dans son édition provisoire, en fournissant les notices Addima et Rapidum, la première imprimée dans l’édition définitive dès 1985.
Depuis, il a rédigé diverses notices pour l’Encyclopédie Berbère et S. Chaker l’a appelé en 2010 à rejoindre le comité de rédaction.

Top of page

References

Electronic reference

« Jean-Pierre Laporte », in Encyclopédie berbère [Online], Online since 01 October 2012, connection on 17 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/2777

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page