Navigation – Plan du site
Articles

Le pays dogon au Mali : de l’enclavement à l’ouverture?

The Dogon Country in Mali : from Enclosement to Opening?
Bénédicte Thibaud
p. 45-56

Résumés

L’installation du peuple dogon sur le plateau de Bandiagara au Mali, a permis pendant longtemps de se protéger des dangers des plaines environnantes. L’enclavement a favorisé le développement d’une identité culturelle forte et a contribué à la mise en place de pratiques agricoles intensives. Aujourd’hui, l’expansion agricole dans les plaines, les migrations plus ou moins lointaines et l’ouverture du lieu originel au tourisme sont des facteurs de changements importants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Thibaud, « Le pays dogon au Mali : de l’enclavement à l’ouverture? », Espace populations sociétés, 2005/1 | 2005, 45-56.

Référence électronique

Bénédicte Thibaud, « Le pays dogon au Mali : de l’enclavement à l’ouverture? », Espace populations sociétés [En ligne], 2005/1 | 2005, mis en ligne le 23 juin 2016, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/eps/2688 ; DOI : 10.4000/eps.2688

Haut de page

Auteur

Bénédicte Thibaud

Département de géographie
Université de Poitiers
Laboratoires : UMR 8586 PRODIG/EA 2252 ICOTEM1 rue de la Charmille
17330 LIGUEUIL
thibaud.b@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals