Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'articles

Comptes rendus d'articles

Articles review
p. 167-180

Plan

Haut de page

Texte intégral

Solveig Argeseanu Cunningham, Irma T. Elo, Kobus Herbst and Victoria Hosegood : Prenatal Development in Rural South Africa : Relationship between Birth Weight and Access to Fathers and Grandparents, Population Studies, 2010, vol. 64, n° 3, pp. 229-246

1Birth weight is an indicator of prenatal development associated with health in infancy and childhood, and may be affected by the family environment experienced by the mother during pregnancy. Using data from KwaZulu-Natal, South Africa, the authors explore the importance of the mother’s access to the father and grandparents of the child during pregnancy. Controlling for household socio-economic indicators and maternal characteristics, the survival and residence of the biological father with the mother are positively associated with birth weight. The type of relationship seems to matter : married women have the heaviest newborns, but co-residence with a non-marital partner is also associated with higher birth weight. Access to the maternal grandmother may also be important : women whose mothers are alive have heavier newborns, but no additional benefit is observed from residing together. Co-residence with any grandparent is not associated with birth weight after controlling for the mother’s partnership.

Pierre Bergel, Didier Desponds : Mobilités résidentielles et nationalité en banlieue parisienne (Yvelines, Seine-Saint-Denis et Val-d’Oise) de 1996 à 2005, Annales de Géographie, 2011, 120ème année, n° 677, pp. 65-87

2Aborder la question de la nationalité suscite souvent de fortes inquiétudes : quels sont les objectifs poursuivis ? À quoi l’étude va-t-elle servir ? Une fois ces réticences posées, se pose le problème de l’accès aux données permettant d’offrir un éclairage pertinent. Il s’agit ici d’exploiter les informations disponibles dans la base BIEN (Base d’informations économiques notariales) acquise auprès de la Chambre des notaires de Paris afin de proposer une analyse socio-géographique des transactions immobilières en Île-de-France impliquant des acquéreurs de nationalité non française. Ceux-ci se répartissent-ils de manière uniforme ? Des contrastes géographiques sont-ils observables ? L’actualisation régulière de la base BIEN permet de suivre les processus de transformation, de développer des approches de cinétique territoriale en identifiant des moments où se renforce un mouvement. Par contre, cette étude n’étant pas qualitative, il n’est pas possible de décrire des stratégies résidentielles contribuant à alimenter ces dynamiques. Les auteurs tentent cependant de suggérer des pistes explicatives.

Brigitte Bertoncello : Diaspora, développement et urbanisation : des Burkinabè de l’étranger acteurs des projets urbains de Zaca et Ouaga 2000 à Ouagadougou (Burkina Faso), Annales de Géographie, 2010 (septembre-octobre), 119ème année, n° 675, pp. 560-583

3Inscrit dans un nouvel ensemble de recherches portant sur l’articulation entre migration et urbanisation, le présent article a pour objectif de comprendre comment les migrants, à travers leurs investissements, participent à la fabrique urbaine de leur pays d’origine et deviennent des acteurs du développement des villes. Le retour des Burkinabè de Côte d’Ivoire dans leur pays d’origine, perçu par le gouvernement de B. Campaoré comme un risque de déstabilisation économique et sociale, a généré un nouveau regard sur la question migratoire. Après avoir été négligés, les Burkinabè de l’étranger sont aujourd’hui considérés comme des développeurs potentiels. Depuis 2002, acteurs publics et privés mettent en place des dispositifs facilitant mais aussi orientant leurs projets d’investissements au pays. Il s’agit en effet de canaliser l’argent des migrants vers les deux grands projets urbains de Ouagadougou, Zaca et Ouaga 2000, devant permettre d’afficher dynamisme et modernité d’une capitale en mouvement. Les migrants, autrefois porteurs de projets de développement, s’insèrent aujourd’hui dans des projets urbains déjà pensés par l’État selon un modèle occidental. Au cœur de politiques de récupération, ils semblent perdre leur autonomie mais reste leur capacité à se réapproprier les projets urbains.

Alexandre Boucher, Norbert Robitaille et Éric Guimond : La mobilité ethnique intergénérationnelle des enfants de moins de cinq ans chez les populations autochtones, Canada 1996 et 2001, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 345-373

4Grâce aux données provenant des recensements canadiens de 1996 et 2001, les auteurs ont étudié la mobilité ethnique intergénérationnelle (la transmission ou non de l’identité ethnique d’un parent à son enfant) chez les populations autochtones. Dans l’ensemble, les populations autochtones tirent profit de la mobilité ethnique intergénérationnelle au détriment de la population non autochtone. Un facteur déterminant de ce phénomène est le type d’union au sein duquel vit l’enfant : union endogame ou exogame. Alors que la mobilité ethnique intergénérationnelle est presque inexistante au sein des unions endogames, il en est tout autrement lorsqu’il est question d’unions exogames. Pour le cas particulier de l’exogamie autochtone – non autochtone, l’identité ethnique d’u enfant est, le plus souvent, une identité autochtone. Ainsi, l’exogamie entre Autochtones et non-Autochtones profite beaucoup plus aux effectifs des populations autochtones qu’à ceux de la population non autochtone.

Juan Antonio Cebrián de Miguel, Maria Isabel Bodega Fernández, Maria Asuncoõn Martín Lou : Les travailleurs étrangers dans la communauté de Madrid, Mosella, 2010, tome XXXIII, n° 1-4, pp. 59-78

5Au sein d’une Espagne devenue, jusqu’à peu, principal pays européen récepteur de main-d’œuvre étrangère, il est intéressant de pouvoir étudier le cas que constituent Madrid et ses environs. Ceci, en vue d’établir un tableau comparatif des concordances et disparités pouvant se faire jour entre la capitale et le pays dans son ensemble. Pour ce faire, il s’agira tout d’abord de faire un tableau rétrospectif général de la question migratoire vue des deux côtés (à savoir le départ antérieur d’Espagnols, puis l’arrivée de migrants au sein de la péninsule ibérique). L’économie étant dans les deux cas le facteur tout d’abord répulsif en interne, puis attractif pour l’externe. L’analyse du cas de Madrid permet de déterminer les variables les plus explicatives, comme la localisation spatiale, les secteurs d’activités, le profil socioculturel ou la situation économique caractérisant les migrants. Tout cela permet d’esquisser un profil « migrants récents » en fonction de leur provenance, de leur parcours d’insertion, etc. Ce qui en définitive amène à conclure que les migrants jouent un rôle essentiel dans la société espagnole et par conséquent dans son évolution immédiate.

Stewart Clatworthy : Modifications apportées en 1985 à la Loi sur les Indiens : répercussions sur les Premières nations du Québec, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 253-286

6Les modifications apportées en 1985 à la Loi sur les Indiens ont entraîné d’importants changements pour les populations des Premières nations. Ce texte législatif a accordé le statut d’indien inscrit aux personnes radiées du Registre des Indiens en vertu de certaines règles des versions antérieures de la Loi, surtout des femmes, et a permis une « première » inscription de leurs enfants. Les modifications de 1985 ont également établi de nouvelles règles pour le droit à l’inscription au Registre des Indiens de tous les enfants nés à compter du 17 avril 1985, et donné à chaque Première nation la possibilité d’établir ses propres règles d’appartenance à la bande. Dans cette étude, l’auteur se penche sur les effets démographiques à court et à long termes de ces changements à la Loi sur les Indiens pour la population des Premières nations du Québec.

Stewart Clatworthy : Besoins en logement des collectivités des Premières nations du Québec, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 375-401

7Cette étude offre un aperçu des besoins en logement des ménages autochtones vivant dans les collectivités des Premières nations du Québec en 2001. Plus du tiers des ménages autochtones vivant dans ces collectivités ont mentionné que leur logement n’était pas adéquat. L’estimation des besoins et de la demande future de logements dans les réserves pour la période de 25 ans allant de 2002 à 2026 tient compte des conditions actuelles d’habitation, de la mise aux normes canadiennes, du vieillissement du parc, de la structure des familles et des perspectives démographiques. Les investissements nécessaires supplémentaires par rapport aux sommes déjà prévues se chiffrent à plus de 2 milliards de dollars.

8Christel Cournil : Émergence et faisabilité des protections en discussion sur les « réfugiés environnementaux », Revue Tiers Monde, 2010 (octobre-décembre), n° 204, pp. 35-54.

9La question de la définition et de la protection des réfugiés environnementaux ou des réfugiés climatiques apparaît de plus en plus fréquemment dans les rapports des organisations ou des agences onusiennes, dans les travaux des experts, des chercheurs et des universitaires, ainsi que dans la littérature grise des ONG. La « qualification » de ces mouvements de population varie selon les personnes et les organismes qui s’expriment. Aujourd’hui, aucun instrument juridique ne définit et n’offre une protection directe, lisible et pertinente pour l’ensemble des réfugiés environnementaux : elle reste à construire.

Emma Davie, Megali Mazuy : Fécondité et niveau d’études des femmes en France à partir des enquêtes annuelles de recensement, Population, 2010, vol. 65, n° 3, pp. 475-511

10Cet article propose une analyse de la fécondité des femmes selon leur niveau de diplôme durant la période 2000-2008, à partir des données des enquêtes annuelles de recensement (EAR) réalisées de 2004 à 2009, en utilisant la méthode des enfants au foyer. Environ 2,5 % des enfants ne peuvent être rattachés à leur mère, et on observe un déficit d’enfants en très bas âge dans les EAR. Les taux de fécondité par âge issus de ces enquêtes sont de ce fait légèrement inférieurs à ceux de l’état civil, notamment avant 30 ans. La fécondité varie sensiblement avec le niveau d’instruction. Le recul de l’âge à l’accouchement s’observe pour toutes les femmes, et particulièrement pour les non-diplômées. Cependant, le processus d’entrée en parentalité est différent d’un milieu social à l’autre : l’âge moyen au premier enfant est de 25 ans pour les non-diplômées alors qu’il est de 30 ans pour les diplômées du supérieur. Ces dernières concentrent davantage leur vie reproductive autour de 31 ans, alors que les non-diplômées ont une fécondité étalée sur un plus grand nombre d’années. La fécondité varie également selon le lieu de naissance, surtout pour les femmes sans diplôme. Les non-natives sans diplôme ont une fécondité plus forte que les natives non diplômées, alors que les niveaux de fécondité des femmes ayant suivi des études supérieures sont assez proches, qu’elles soient nées sur le territoire ou non. Enfin, la fécondité des non-natives participe peu au niveau de fécondité global : moins de 0,1 enfant par femme.

Jean-Yves Duyck & Natacha Pijoan : L’enjeu de la gestion des ressources humaines dans le service aux personnes âgées dépendantes : le cas des établissements d’accueil, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 187-211

11Cet article vise à faire émerger les leviers de gestion des ressources humaines (GRH) conciliant la réalité d’un travail difficile, les besoins de professionnalisation et la qualité du service rendu aux personnes âgées dépendantes vivant en institution. Partant d’une étude de terrain réalisée auprès de vingt-huit directeurs d’établissement, l’analyse de leur représentation des métiers et conditions de travail, au moyen de la cartographie cognitive, permet de proposer une explication du cadre dans lequel ils agissent afin de dégager des pistes d’action managériales et organisationnelles et d’améliorer en termes de GRH.

Éric Guimond, Norbert Robitaille, Sacha Senécal : Les Autochtones du Canada : une population aux multiples définitions, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 221-251

12Dans leur désir de faire des recherches et de rassembler de la documentation sur les questions sociales autochtones au Canada, les démographes et autres spécialistes de l’étude des populations, aussi bien autochtones que non autochtones, négligent souvent une question fondamentale : quelle définition des populations autochtones utiliser ? L’appartenance autochtone n’étant ni permanente, ni transférée automatiquement de génération en génération, les principales définitions des peuples autochtones conduisent à des effectifs et des caractéristiques fort différents. Le présent article offre une vue d’ensemble de ces définitions ainsi que des effectifs de population correspondants et illustre l’effet du choix d’une définition sur l’analyse démographique.

Éric Guimond et Norbert Robitaille : Mère à l’adolescence : analyse de la fécondité des Indiennes inscrites âgées de 15 à 19 ans, de 1986 à 2004, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 287-310

13La fécondité des Indiennes inscrites âgées de 15 à 19 ans au Canada est très élevée, environ 100 naissances pour 1000 femmes. Les taux de fécondité des Indiennes adolescentes sont comparables à ceux des adolescentes dans les pays les moins avancés. L’analyse des données à l’échelle provinciale révèle de fortes variations de cette fécondité, le taux variant du simple au double. Malgré les conséquences bien connues de la maternité précoce sur la qualité de vie des jeunes mères et de leurs enfants, la fécondité des Indiennes adolescentes suscite peu d’intérêt de la part des chercheurs en sciences sociales et en santé du Canada.

Harsten Hank : Childbearing History, Later-Life Health, and Mortality in Germany, Population Studies, 2010, vol. 64, n° 3, pp. 275-291

14Using data from the German Socio-Economic Panel, the author investigated the role of childbearing history in later-life health and mortality, paying particular attention to possible differences by sex and region. Higher parity is associated with better self-rated health in West German mothers and fathers aged 50+, but its relationship with East German women’s physical health and survival is negative. Early motherhood is paralleled by poorer physical health in West Germany, whereas late motherhood is associated with lower physical well-being in Eastern Germany. Moreover, among West German women, having had a non-marital first birth is weakly correlated with poorer physical health. The author’s findings support the notion of biosocial pathways playing an important role in shaping the fertility-health nexus. Specifically, the West German ‘male-breadwinner’ model of specialization appears to have buffered the stresses associated with childbearing, whereas fertility off the ‘normative’ life-course track appears to have had adverse effects on women’s health in West Germany.

Pascale Hebel : La consommation de services par les seniors et le poids des contraintes socio-économiques, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 37-53

15Depuis une dizaine d’années, la croissance de la part des cinquante et plus dans la population française s’est fortement accélérée. Cette cible se caractérise par un très large potentiel de consommation en particulier parce que son taux d’épargne est élevé (et ce, même si une segmentation fine permet de repérer des catégories d’âge moins favorisées). L’offre dédiée à cette cible existe dans les secteurs les plus liés à la santé : l’alimentation, l’habitat… Cependant, elle reste parcellaire dans le secteur de la mobilité, ce qui limite ainsi l’accès aux services du bien-être, d’esthétique ou encore de loisirs et tourisme. Les principes du design universel sont encore peu mis en place dans notre pays et sont pourtant ceux qui permettent de concevoir des produits et services peu stigmatisants répondant aux freins culturels de développement de cette cible.

Sebastian Henn : Transnational Communities and Regional Cluster Dynamics. The Case of the Palanpuris in the Antwerp Diamond District, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 127-147

16This paper empirically explores the link between transnational communities and regional cluster dynamics. Using the example of the Antwerp diamond district, it is shown that the latter’s recent structural change can mainly be attributed to the influx of a transnational community, namely Jaina families from Western India. Based on the analysis of guided interviews, immigration files and secondary data, the migration patterns are considered as an outcome of both economic growth in the transmigrants’ home region and the social structure of the community itself. Furthermore, it is shown that the Indians contributed to closures of incumbent firms, a modification of local specialisation patterns as well as to changes of the local institutional framework in the destination area.

Christian Jost : Espaces d’appropriation ou d’évasion de la ville dans le Pacifique ? Terres coutumière, squats et nakamals, Mosella, 2010, tome XXXIII, n° 1-4, pp. 29-43

17Dans les îles du Pacifique, le lien à la terre, source d’identité, et la coutume du partage sont particulièrement forts et respectés. En Nouvelle-Calédonie où la seule ville, Nouméa, et sa périphérie abritent les deux tiers de la population du territoire, l’histoire coloniale et les relations tendues entre les communautés n’ont pas permis l’émergence d’une identité calédonienne qui reste un concept flou en construction. La croissance de la ville, en taches discontinues, a laissé ou dû laisser, de nombreux espaces non bâtis. Terres coutumières, squats, ou encore nakanal, lieu de consommation du kava, sont (pour le décideur/aménageur) de « nouveaux » territoires d’appropriation et/ou d’évasion de la ville. Ils sont des espaces d’échanges et de tradition qui inventent et imposent une nouvelle forme de relation à la ville. Ce texte tente de faire le point sur un processus spécifique de transformation spatiale et de mutation sociale au cœur d’une ville « blanche » du Pacifique, le Grand Nouméa.

Matthijs Kamiljin and Christiaan Monden : Poverty and Union Formation among Never-Married Single Mothers in the Netherlands, 1989-2005, Population Studies, 2010, vol. 64, n° 3, pp. 263-274

18Using panel data from Dutch tax records linked to the municipality registry, the authors investigate how the partner status of never-married single mothers changes in the year after the birth of their first child. To explore a possible accumulation of financial problems, they study the effects of income on the chances of entering a marital or cohabiting union. They also examine the effects of finding a partner on income for never-married single mothers. Finding a partner substantially improves income. They find that about half of the never-married single mothers marry or start cohabiting within 10 years of the first birth, but that these are usually mothers with average and higher incomes. Not only are never-married single mothers more likely to be poor at the time of first birth, the poor are also more likely to remain single. There seems to be an accumulation of disadvantage in this special group in Dutch society.

Ryo Koizumi : Spatial Patterns of Young Unmarried People Living with their Parents in Tokyo Metropolitan Area, Geographical Reports of Tokyo Metropolitan University, 2010, n° 45, pp. 57-66

19Since the early 1990s, Japanese economy has experienced severe recession after the collapse of hubble economy accompanying socio-economic change due to the infiltration of the New Economy induced by information technologies and globalization. As a result, employment was polarized into core workers and marginal workers. These changes especially influenced the deteriorating employment of young people who entered the labor market after 1990. The purpose of this paper is to examine the causation of these changes focusing on the spatial distribution of “parasite singles” who delay their marriage plans and remain at home with their parents, which characterizes the current status of young people in Japanese society. A quantitative analysis with spatial autocorrelation indices revealed that the distribution of “parasite singles” varies with sex and age groups.

Lily Kong : Global Shifts, Theoretical Shifts : Changing Geographies of Religion, Progress in Human Geography, 2010, vol. 34, n° 6, pp. 755-776

20The paper evaluates the burst in geographical research on religion in the last decade. It examines : (1) the relative emphases and silences in analyses of different sites of religious practice, sensuous geographies, population constituents, religions, geographies and scales of analyses ; (2) the rise in the discourse of postsecularization ; and (3) four contemporary global shifts (growing urbanization and social inequality, deteriorating environments, ageing populations, and increasing human mobilities), the ways in which religion shapes human response to them, and the implications for new research agendas.

Benoît Laplante et Cindy Flick : Le mariage, l’union de fait et la santé des conjoints au Québec et en Ontario, Cahiers québécois de démographie, 2010, vol. 39, n° 1, pp. 1-26

21Au Québec, l’union de fait est devenue un cadre normal de la vie conjugale et de la vie familiale au même titre que le mariage alors qu’il n’en est pas de même dans le reste du Canada. Les auteurs cherchent ici à voir si l’union de fait a, au Québec, les effets bénéfiques sur la santé des conjoints que l’on reconnaît généralement au mariage. Ils comparent le Québec à l’Ontario où l’union de fait est moins répandue. Ils estiment l’effet net de la situation conjugale sur six indicateurs de la santé au moyen des données de l’enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2005. En Ontario, l’union de fait a les effets négatifs qu’on retrouve dans les études menées aux États-Unis. Au Québec, l’union de fait ne se distingue pas du mariage dans certains aspects de la santé, alors qu’elle a des effets bénéfiques ou négatifs sur d’autres. Les auteurs interprètent ces résultats en les reliant à la dynamique particulière de l’union de fait. Ils suggèrent que les études pancanadiennes sur les liens entre la situation conjugale et la santé des conjoints soient faites en s’assurant systématiquement que cette relation a au moins le même signe au Québec et dans le reste du Canada.

Marc Lavergne : Le réchauffement climatique à l’origine de la crise du Darfour, Revue Tiers Monde, 2010 (octobre-décembre), n° 204, pp. 69-88

22La crise du Darfour est certes due à un déséquilibre croissant entre population et ressources qui exacerbe les tensions entre groupes tribaux pour l’accès à la terre et à l’eau. La dégradation de l’environnement est un processus constaté, depuis plus d’un demi-siècle, faute, en grande partie, d’efforts de développement rural. La crise déclenchée en 2003 est donc le résultat de la révolte des populations contre la négligence et l’exploitation du Darfour par l’élite au pouvoir, issue de la vallée du Nil. Mais la fuite éperdue des villageois rescapés des massacres déclenchés par l’armée et les janjawids n’a eu pour but que la survie immédiate. Les camps de déplacés n’offrent pas de possibilités de poursuivre une activité agro-pastorale. L’alternance de cycles climatiques montre moins une tendance à la diminution des précipitations. Mais celle-ci a eu des précédents dans l’histoire, et rien ne permet à ce stade de la lier au réchauffement climatique. Les déplacements d’urgence de populations à l’occasion de crises aiguës, comme en 1984-1985 ou en 2003-2004, sont donc plutôt causés par la stagnation économique et sociale dont cette région est victime.

Luc Legoux : Les migrants climatiques et l’accueil des réfugiés en France et en Europe, Revue Tiers Monde, 2010 (octobre-décembre), n° 204, pp. 55-67

23L’expression « réfugiés climatiques » a envahi la sphère médiatique et semble faire consensus alors même que le questionnement principal des parties prenantes s’étend de « comment protéger ces migrants » à « comment se protéger de ces immigrants ». L’expression est utilisée par les uns pour tenter de protéger les immigrants climatiques en leur offrant un statut inspiré de celui des réfugiés. C’est oublier que le statut de réfugié, peu contraignant pour les États, a été créé pour leur permettre de contrôler les flux liés à l’asile et que le droit de l’asile n’est pas un droit à l’asile. L’expression est acceptée par les autres qui y voient une opportunité de dépolitiser le concept de réfugié et de diffuser l’idée que tous les réfugiés devraient pouvoir être protégés dans leur propre pays ou à proximité. La fermeture des frontières européennes aux réfugiés est ainsi justifiée.

Érick Leroux : Comportement des seniors et tourisme : l’effet modérateur de la variable santé, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 153-166

24Du fait de leur poids croissant dans la population et de leur forte propension à voyager, les seniors constituent un marché potentiel particulièrement important pour l’industrie du tourisme. La consommation de produits touristiques par ces derniers varie selon les saisons, assurant un certain équilibre et une meilleure gestion de la saisonnalité du point de vue des fournisseurs de produits touristiques. Néanmoins, si le tourisme des seniors est un enjeu important pour les opérateurs touristiques, la perception de leur état de santé en est un autre et impacte leurs choix. La santé est en effet une variable particulièrement importante pour cette catégorie de consommateurs. Sur la base d’une étude qualitative exploratoire, l’auteur montre que si les seniors ont parfois une santé fragile, ils savent aussi la gérer de manière à optimiser les bénéfices attendus de leurs voyages touristiques.

Ivan Light : Transnational Entrepreneurs in a English-Speaking World, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 87-102

25In the past, Middleman minorities expedited international trade from their world-spanning diasporas. Their languages, networks and business skills afforded them advantages in international trade. In the modern world, enabled by electronic communications and jet airplanes, transnational entrepreneurs enjoy resources of networks, languages and business skills comparable to those of the middleman minorities. The transnational entrepreneurs enabled many more people to perform this trade-expediting role than was true in the past when only middleman minorities had the requisite resources. For this reason, transnational entrepreneurs have served as agents of globalisation. However, now that English has become the dominant business language of the world, the language skills of transnational entrepreneurs and middleman minorities alike have been to some extent superseded. Some evidence suggests that English-speaking countries need the language skills of immigrants more than do non-English-speaking countries in order to promote their exports.

Valentina Mazzucato : Livelihood Security and Coping with Crisis Events within Transnational Networks : Ghanaian Migrants in the Netherlands, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 65-85

26This study adopts a livelihood security perspective to analyse what factors are important for ensurging the lives of Ghanaian migrants in the Netherlands and how. While a livelihood security framework is usually used to analyse living conditions of households or individuals in developing countries, this article uses the framework for analysing migrants’ living conditions by placing emphasis not only on what migrants own but also how they gain access to necessary resources. Secondly, by emphasising vulnerability, the framework draws attention to how migrants cope with crisis situations. Livelihood security is defined as : employment security, housing security and ability to solve a crisis. The article investigates how various personal land network characteristics of migrants relate so these three aspects of life in the receiving country. The study analyses transaction, network and life history data collected from both migrants and the people they are tied to back home. The paper shows that two characteristics are most related to securate a living : 1) the migrants’ legal standing in Dutch society ; 2) the migrants’ positioning within a transnational network of actors. Both these conditions affect the means at a migrant’s disposal to realise these objectives. Furthermore, the article argues that increasingly stringent migration policies in the Netherlands, and more generally in the European Union, lead to a retreat of the state as a provider of basic needs and increasingly basic needs of migrants are being provided by social networks that transcend national boundaries. There is a risk that these informal networks become overly strained leading to a decreased ability of migrants to secure a living.

Vladimir V. Melnik : Portrait socioculturel de la région de Tioumen (Russie), Mosella, 2010, tome XXXIII, n° 1-4, pp. 45-58

27L’article présente les résultats des recherches conduites à la veille de la crise financière mondiale sur les problématiques socioculturelles en Sibérie occidentale, dans la région fédérale de Tioumen (Tioumenskaïa Oblast), qui comprend trois Sujets ou Districts autonomes. Elle est la première région productrice de pétrole et de gaz de Russie. Les travaux de recherche ont été menés par une équipe de sociologues de l’Université de Tioumen en collaboration avec le Centre d’Étude des Changements Socioculturels de l’Institut de Philosophie de l’Académie des Sciences de Russie. Les résultats fournissent des indices de développement social de la population des vingt-quatre villes, et présentent la vision et la perception des problèmes, des risques et des dangers par la population de la région.

28Delphine Pagès-El Karoui : Shishas Cafés in France : Reinventing the Oriental Dream. From Exoticism to Beurs Integration, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 31-63.

29Since the end of the 1990s shisha cafés have spread all over France, reflecting a globalised new trend for the youth. These cafés, traditional symbols of the Middle East, have recently flourished in all the big cities of the western world. After outlining their spatial and historical expansion and establishing a typology, the author proposes two key hypotheses to explain this development. The first hypothesis is based on the marketing of an oriental dream, built in interaction between the supply side, the cafés and their owners, and the demand side, the customers in quest of authenticity, exoticism and conviviality. The second hypothesis focuses on the shisha cafés as new places of sociability for young French people with North African origin (beurs), finding there a convivial and family atmosphere where they can reinvent ties with their parents’ cultural background but, above all, claim their French belonging and their quest of equality.

Christopher Penney, Sacha Senécal et Ellen Bobet : Mortalité par suicide dans les collectivités inuites au Canada : taux et effets des caractéristiques des collectivités, Cahiers Québécois de Démographie, 2009 (automne), vol. 38, n° 2, pp. 311-343

30À défaut de pouvoir identifier spécifiquement les Inuits dans les statistiques de l’état civil, à l’échelle du Canada, il est possible au moyen d’une approche géographique de produire une analyse démographique de la mortalité au sein des collectivités inuites du Canada. Les auteurs ont ainsi estimé la mortalité par suicide dans les quatre régions du Canada où sont localisées ces collectivités, soit le Nunavut, le Nunavik (Nord du Québec), le Nunatsiavut (Labrador) et la région des Inuvialuit (Territoires du Nord-Ouest) pour les périodes 1989-1993, 1994-1998 et 1999-2003. L’analyse révèle des taux de suicide de 6 à 11 fois plus élevés dans l’ensemble des régions inuites, d’importantes variations des taux d’une région inuite à l’autre et une augmentation marquée des taux lors de la dernière période analysée. Les taux estimés de suicide ont été jumelés au recensement de la population du Canada de 2001 ainsi qu’à l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2001 de Statistique Canada afin de cerner certains facteurs explicatifs.

France Prioux, Magali Mazuy, Magali Barbieri : L’évolution démographique récente en France : les adultes vivent moins souvent en couple, Population, 2010, vol. 65, n° 3, pp. 421-474

31Au 1er janvier 2010, la France métropolitaine compte 62,8 millions d’habitants. L’accroissement (5,2‰) est un peu plus faible qu’en 2008 car le solde naturel diminue un peu. Après trois années de baisse, le nombre d’étrangers admis à séjourner a légèrement augmenté en 2008. Les immigrés nés en Algérie et au Maroc sont désormais plus nombreux que ceux originaires du Portugal. L’indicateur conjoncturel de fécondité s’est légèrement replié en 2009, mais demeure très proche de 2 enfants par femme ; l’âge moyen à la maternité atteint 30 ans. L’indicateur conjoncturel des interruptions volontaires de grossesse (IVG) reste élevé en 2007 (0.53 IVG par femme). L’âge à la première IVG tend à diminuer et la fréquence des IVG répétées à augmenter. L’augmentation du nombre de pacs se poursuit en 2009 et, malgré la baisse du nombre de mariages, le nombre d’unions officialisées tend à augmenter. La probabilité de mariage des célibataires continue à se réduire. Les divorces diminuent encore légèrement en 2009, mais l’indicateur conjoncturel demeure proche de 45 %. En raison de l’augmentation des ruptures d’union, hommes et femmes adultes vivent un peu moins souvent en couple en 2006 qu’en 1999 ; ils vivent plus souvent seuls dans leur logement ou en famille monoparentale. La progression de l’espérance de vie à la naissance a repris en 2009, après une pause pour les femmes en 2008 : elle est estimée à 77,8 ans pour les hommes et à 84,5 ans pour les femmes.

Michael Rendall, Encarnacion Aracil, Christos Bagavos, Christine Couet, Alessandra DeRose, Paola Digiulio, Trude Lappegard, Isabelle Robert-Bobée, Marit Rønsen, Steeve Smallwood and Georgia Verropoulou : Increasingly Heterogeneous Ages in Southern European and Anglo-American Family-Policy Regimes : A Seven-Country Comparison by Birth Cohort, Population Studies, 2010, vol. 64, n° 3, pp. 209-227

32According to the ‘reproductive polarization’ hypothesis, family policy regimes unfavourable to the combination of employment with motherhood generate greater socio-economic differentials in fertility than other regimes. This hypothesis has been tested mainly for ‘liberal’ Anglo-American regimes. To investigate the effects elsewhere, the authors compared education differentials in age at first age among native-born women of 1950s and 1960s birth cohorts in seven countries representing three regime types. Women with low educational attainment have continued to have first births early, not only in Britain and the USA but also in Greece, Italy and Spain. Women at all other levels of education have experienced a shift towards later first births, a shift that has been largest in Southern Europe. Unlike the educationally heterogeneous changes in age pattern at first birth seen the Southern European and Anglo-American family-policy regimes, the changes across birth cohorts in the study’s two ‘universalistic’ countries, Norway and France have been educationally homogeneous.

Juliette Rochman & Diane-Gabrielle Tremblay : Services et seniors : L’impact du programme MADA sur le développement des services municipaux communautaires et privés au Québec, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 285-339

33Le vieillissement représente une préoccupation grandissante dans l’administration publique québécoise, notamment sous l’angle de la préparation des institutions municipales face à l’évolution des besoins. L’article présente d’abord les enjeux relatifs au vieillissement au Québec, ainsi qu’à la demande et à l’offre de services. Sa deuxième partie présente une analyse des premiers résultats d’une politique publique s’inscrivant explicitement dans le cadre des principes du vieillissement actif. L’analyse de la portée et de l’adéquation de ce programme aux principes du vieillissement actif et aux besoins des aînés, conduira à une mise en perspective de l’action du gouvernement du Québec face au défi de la société qui représente une réelle intégration des aînés et une réelle reconnaissance de leur place et de leur rôle.

Clovis Sabau, Hélène Blasquiet-Revol & Marie-Anne Lenain : Les personnes âgées dans les territoires ruraux : une double opportunité pour la création d’activités et d’emplois de service, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 239-259

34La part des retraités dans la population française et européenne est croissante et l’espace rural vieillit. Les auteurs montrent que, en milieu rural, les retraités peuvent être à la fois des usagers et des acteurs à part entière de la société de services, constituant ainsi une véritable opportunité de développement et de création d’activités dans ce secteur. Le créateur d’activités de service s’inscrit en effet dans un territoire multiscalaire et évolutif, dans lequel les organismes d’accompagnement et les caractéristiques du territoire ont des rôles déterminants En se basant sur le postulat de co-création d’activités, identifié dans le cadre du programme de recherche Pour et Sur le Développement Régional (PSDR), « Création d’Activités nouvelles et d’Emploi » (CreActE), faisant intervenir trois pôles : un créateur, des structures d’accompagnement et le territoire d’implantation de l’activité, les auteurs proposent une territorialisation du triangle des services issus de l’économie des services. Puis, confrontant les conclusions théoriques encourageantes à la réalité de trois terrains ruraux auvergnats, il leur est apparu que le manque d’information, la faible conviction des acteurs locaux et la complexité de l’organisation du secteur des services rendent difficile et singulière la prise en compte effective et objective de l’ensemble des besoins (non uniquement médico-sociaux) liés au vieillissement de la population.

Ludi Simpson and Nissa Finey : Parallel Lives and Ghettos in Britain : Facts or Myths ?, Geography, 2010 (Autumn), vol. 95, n° 3, pp. 124-131

35A claim commonly made today is that Britain’s minorities live isolated ‘parallel lives’ in inner cities which have become ethnic ghettos. Does the evidence confirm such dangerous lack of integration ? This article argues that a basic misunderstanding about population change underlies these claims. Changing ethnic composition in Britain is more about different rates of natural change than different directions of migration. This misunderstanding makes changing the ethnic mix of neighbourhoods an unrealistic policy goal.

36Martine St-Amour et Jacques Ledent : Attraction et rétention des immigrants récents hors Montréal : une analyse longitudinale par cohorte d’arrivée au Québec (1992, 1996, 2000 et 2004), Cahiers québécois de démographie, 2010, vol. 39, n° 1, pp. 59-90.

37Cette étude s’intéresse à l’évolution de la capacité du Québec hors Montréal à attirer et retenir les immigrants depuis l’introduction d’un axe de régionalisation dans la politique québécoise d’immigration au début des années 1990. À partir d’une exploitation longitudinale du Fichier d’inscription des personnes assurées de la Régie de l’assurance maladie du Québec, les auteurs ont reconstruit jusqu’en 2007 les trajectoires résidentielles de quatre cohortes d’immigrants admises au Québec entre 1992 et 2004. Leurs résultats montrent que la présence d’immigrants hors Montréal est davantage tributaire du choix du premier lieu de résidence que de la migration secondaire interne. Tant la répartition initiale que les échanges migratoires subséquents ont toutefois connu des changements profitables au Québec hors Montréal qui reçoit une part accrue de nouveaux immigrants et qui est devenu plus attractif auprès des immigrants de Montréal. Les résultats précisent aussi qu’à l’extérieur de Montréal, ce sont les principaux centres urbains (Québec, Gatineau et Sherbrooke) qui exercent la plus forte attraction, mais que des agglomérations de taille plus réduite ont considérablement amélioré leur bilan.

Rolf Sternberg and Claudia Müller : ‘New Argonauts’ in China – Return Migrants, Transnational Entrepreneurship and Economic Growth in a Regional Innovation System, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 103-125

38What effects do recent transnational migration patterns have on regional economic development in metropolitan areas of emerging economies like China ? Do the return migrants described by Annalee Saxenian in her book « The New Argonauts » generate the positive effects she describes for Taiwan in Shanghai too ? What role do return migrants, who start a firm in their country of origin, play in their regional innovation system ? There have been very few empirically based answers to these questions to date. The aim of this paper is to narrow this empirical research gap a little by generating a link between three previously largely independant lines of research : the debate on return migrants in migration research, the phenomenon of transnational entrepreneurship in entrepreneurship research, and research on regional innovation systems. Empirical evidence was gathered in the emerging biotech industry in Shanghai ; it is based on in-depth interviews with 15 returning and with five domestic entrepreneurs and with 15 experts from industry and other institutions (e.g. managers of high-tech parks, investment manager) conducted in Shanghai. The results reveal that returning entrepreneurs or « new argonauts » are uniquely positioned to utilise location-specific advantages in two parts of the world by dividing the innovation process into the knowledge production phase (located in more advanced innovation systems abroad) and the commercialisation phase in Shanghai. However, because their strategy is a response to the weakenesses of the Shanghai innovation system, international rather than regional R&D co-operations and face-to-face contacts are important for the companies’ innovation base. Returning entrepreneurs in Shanghai can be considered an important intra-regional factor because they reduce the path dependency resulting from the dominance of large state-owned firms and because of knowledge spillovers that occur as a side effect of their integration into regional networks. Their international networks can also be regarded as an extra-regional factor promoting technology-based development. Most biotech firms depend on these networks for their innovation activities and for access to capital. International networks are also vital in order to overcome the lack of capital that is one of the most serious bottlenecks constraining the technology-based development of Shanghai.

Gérard Valléry & Sylvain Leduc : Une analyse des emplois de services à destination des personnes âgées : compétences sociales et identité professionnelle des aides à domicile, Gérontologie et Société, 2010 (décembre), n° 135, pp. 213-237

39Si le travail effectué par les aides à domicile auprès des personnes âgées est encore peu reconnu socialement et économiquement, il suppose cependant, comme toute activité d’aide, un travail beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît à première vue. Cette recherche vise tout d’abord à montrer que les aides à domicile mobilisent des compétences sociales au cours de leurs interventions. Le second axe de réflexion amène à considérer l’identité professionnelle des intervenantes au regard des activités déployées. Cette approche permet finalement de s’interroger sur la thématique des représentations que les deux protagonistes de la relation d’aide, les personnes âgées et les aides à domicile, ont des compétences sociales mobilisées par ces dernières. À partir d’observations et d’entretiens menés auprès d’aides à domicile, les compétences sociales mises en œuvre au cours du travail sont identifiées afin de montrer qu’elles participent à la construction de l’identité professionnelle des intervenantes. Sur la base d’entretiens structurés, réalisés auprès des professionnels et des bénéficiaires, des éléments sont apportés quant aux représentations de ces compétences sociales.

Ellie Vasta and Aykan Erdemir : Work Strategies of Immigrants and the Construction and Circulation of Myths in London, Die Erde, 2010, n° 1-2, pp. 15-29

40The research presented in this paper emerges from the Immigrant Work Strategies and Networks Project. The project focused on the experiences of Ghanaian, Portuguese, Romanian, Turkish and British-born respondents (both male and female) in London, between 2004 and 2006, using questionnaires and in-depth interviews. In this article, the authors’ goal is to explore the role of imperfect information in the immigrant settlement process and destination society policies. More specifically, they examine the nature of information used in two interlinked processes : 1) information used by the destination society to debate, design, and implement policy ; 2) information used by immigrants to develop work strategies. They aim to demonstrate that a great deal of information immigrants and the destination society utilise, in making their decisions, is often based on the generation, circulation and reproduction of myths. Although migration myths of destination society members and immigrants are often conflicting, they seem to be reproduced within a shared regime of myth-making regime. In an attempt to analyse the dynamics and interlinkages of the myth-making regime, they offer two new concepts, i.e. “hegemonic myths” and “opportunity myths”. Their discussion on the construction and circulation of myths presents new opportunities to reinterpret the immigrant settlement process. They conclude that while hegemonic myths about migrants in the public arena are rarely affirmative, opportunity myths constructed by immigrants are far more complex. They can both reproduce inequalities or provide a basis for immigrant empowerment. Hegemonic myths, for example, have the potential to focus the debate on specific groups, or immigrants in general, where they can become either heroes or, more likely villains. The authors argue that opportunity myths do play a major role in the perpetuation of migration to the UK. The inequalities and exploitation experienced by immigrants are essential in the circulation of opportunity myths as immigrants attempt to maintain impressions of the good life in the UK. Ironically, immigration myths, the erosion of social rights and ongoing discrimination contribute to the continual flow of incoming migrants. In other words, the more rights are erodes and the more difficulty becomes for immigrants to succeed, the more immigrants feel compelled to construct narratives of success. Unless migration policies deal with the right to work, social rights of immigrants and with the elimination of discrimination and racism, policy and public discourse are likely to lead to unintended results.

Melissa W. Wright : Geography and Gender : Feminism and a Feeling of Justice, Progress in Human Geography, 2010, vol. 34, n° 6, pp. 818-827

41The recent emphasis on emotional geographies has turned critical attention to the connections linking affect and social justice. It is hard to imagine this ‘emotional turn’ in the field without much of the ground having been led by feminist challenges to epistemology, objectivity, rationality, to the gendering of knowledge and the conceptualization of human embodiment, psychic life, subjectivity, and political agency, all in relation to power so often substantiated around a belief that the public and the private are discrete and oppositional domains necessary for organizing social, economic, and political life. In this report, the author addresses the following questions. How can feminist and emotional geography tighten their connections, fuel their shared passions and generate a synergy of scholarship oriented toward activism and progressive change ? How can the geographies of feeling broaden the path for justice that feminism endeavors to plow ? In doing so, the author continues her emphasis on research that grounds theoretical discussion with research conducted in activist projects conducted in the name of social justice. She does so as a matter of her own emotional investments – She firmly believes that scholarship must engage with the ways in which people beyond the academy wrestle with the concepts in their daily lives that scholars contemplate, sharpen and circulate through academic production.

Scott T. Yabiku, Victor Agadjanian and Arusyak Sevoyan : Husbands’ Labour Migration and Wives’ Autonomy, Mozambique 2000-2006, Population Studies, 2010, vol. 64, n° 3, pp. 293-306

42The separation of migrants from the family unit, as a result of labour migration, can have profound effects on family organization and the lives of family members. Using data from a 2006 survey of 1,680 married women from 56 villages in southern Mozambique, the authors examined the relationship between men’s labour migration and the decision-making autonomy of women who stayed behind. The results show that both men’s cumulative migration history and current migrations status are positively associated with women’s autonomy, and that the effects on autonomy may persist even after the man’s return. Three intervening factors – women’s employment outside the home, lower fertility, and residential independence from extended family members – did not fully mediate the effects of men’s labour migration. This is consistent with the assumption that the migrant’s absence has a ‘direct’ effect on his wife’s autonomy.

Bi Tozan Zah : Variations socio-économiques de la fécondité en Côte d’Ivoire : quels groupes ont commencé à réguler leurs naissances ?, Cahiers québécois de démographie, 2010, vol. 39, n° 1, pp. 115-143

43Cet article analyse les différences socio-économiques de la fécondité en Côte d’Ivoire. Il met en évidence deux modèles de fécondité dont l’un traditionnel est caractérisé par une fécondité élevée et stable, tandis que l’autre de transition indique une réduction de la fécondité. Ces modèles révèlent l’hétérogénéité des comportements reproductifs, car après contrôle des effets des variables socio-économiques et des déterminants proches, les différences de fécondité continuent d’exister entre les groupes socio-économiques. La progression de la contraception chez les femmes « modernes » explique la diminution de leur fécondité. Il s’agit de femmes qui exercent une activité professionnelle, s’informent sur la planification familiale et lui sont favorables, de même que leurs partenaires. Celles qui n’utilisent pas la contraception manquent surtout d’information du fait de l’inaccessibilité des centres de planification familiale. Étant donné que ces femmes manifestent la volonté d’espacer les naissances, elles pourraient changer de comportement si elles étaient mieux informées.

Zhongwei Zhao, Xiaomu Zhang : La baisse récente de la fécondité en Chine à partir d’une nouvelle reconstitution statistique, Population, 2010, vol. 65, n° 3, pp. 513-542

44Les chercheurs étudiant la fécondité chinoise se trouvent dans une situation étrange depuis le début des années 1990. Alors que les nombreux recensements, enquêtes de fécondité et enquêtes démographiques annuelles fournissent suffisamment de données pour permettre des travaux approfondis sur la baisse récente de la fécondité, le sous-enregistrement et les incohérences dont souffrent de plus en plus les principales données font obstacle à de telles recherches. Ces difficultés sont aussi dues au fait que, si l’administration statistique publie quelques indices de fécondité corrigés, elle ne donne pas de détails sur les techniques utilisées depuis la fin des années 1990 pour effectuer ces ajustements. Cet article a pour objectif de combler certains manques de connaissances sur l’évolution récente de la fécondité chinoise, en analysant les incohérences des statistiques de fécondité provenant de sources différentes, puis en reconstituant deux séries cohérentes d’indicateurs à partir des nombres de naissances officiels publiés et de ceux corrigés par les auteurs. Ces calculs permettent d’examiner le déclin récent de la fécondité chinoise et de montrer que, même si les problèmes de qualité des données sont nombreux, le sous-enregistrement de certaines données de fécondité n’est peut-être pas aussi important que le suggèrent les taux bruts de natalité et indicateurs de fécondité corrigés officiels. La forte baisse de la fécondité chinoise a commencé au début des années 1990. L’ISF, au lieu de stagner à 1,8 enfant par femme (chiffre officiel), est tombé au-dessous de 1,7 à la fin de la décennie, et continue de diminuer depuis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Comptes rendus d'articles », Espace populations sociétés, 2011/1 | 2011, 167-180.

Référence électronique

« Comptes rendus d'articles », Espace populations sociétés [En ligne], 2011/1 | 2011, mis en ligne le 06 octobre 2011, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/eps/4414

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals