Navigation – Plan du site
comptes rendus d'ouvrage

Raymond Unwin : Étude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension

Marseille, Parenthèses, 2012, 412 pages
Christian Vandermotten
p. 127-128
Référence(s) :

Raymond Unwin (trad. Henri Sellier, préface Jean-Pierre Frey, 1ère éd. anglaise, 1909 ; rééd. française, 2012), Étude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension, Marseille, Parenthèses, 2012, 412 pages

Texte intégral

1Les éditions Parenthèses proposent une réédition d'un livre classique et fondateur de l'urbanisme. Raymond Unwin (1863-1940), qui peut être considéré comme le précurseur de l'urban design anglo-saxon, est un ardent défenseur du tracé urbain « organique », du pittoresque, de la prise en compte du terrain et des vues. Ceci impose pour lui de commencer tout travail d'aménagement urbain par un survey des conditions physiques dans lesquelles doit s'inscrire le projet, mais aussi déjà par une prise en considération de contraintes sociales, comme les circulations. Il s'inscrit dans la perspective culturaliste anti-haussmannienne qui se développe à la fin du 19ème siècle parmi la moyenne bourgeoisie intellectuelle, en intermède avant le fonctionnalisme qui va s'imposer dans les années trente et après la Seconde Guerre mondiale. Unwin est proche ainsi de l'art urbain romantique allemand de Camillo Sitte (1843-1903) et de Josef Stübben (1845-1936), relayé en Belgique par le bourgmestre de Bruxelles et urbaniste Charles Buls (1837-1914). À la différence de la formation « Beaux-Arts », Unwin plaide pour que l'architecte s'impose de transcender son ego et d'inscrire son travail dans une vision globale et harmonieuse de la ville. Ces idées inspireront avec un certain retard les premiers urbanistes français, comme Marcel Poëte (1866-1950), Henri Sellier (le traducteur) (1883-1943) ou l'historien et géographe Pierre Lavedan (1885-1982), qui feront partie de l'équipe fondatrice de l'Institut d'histoire, de géographie et d'économie urbaines de la Ville de Paris (1919), qui deviendra en 1924 l'Institut d'Urbanisme de l'Université de Paris. Unwin inscrit ses préoccupations esthétiques dans les visions anticapitalistes du socialisme utopique : il est dans la lignée du mouvement Arts and Crafts de William Morris (1834-1896), s'inspire des idées que John Ruskin (1819-1900) développe à partir de 1870 sur les communautés résidentielles et de la théorie des cités-jardins d'Ebenezer Howard (1850-1928). Une vision raisonnée du plan des villes, dont le bon aménagement est vu comme un outil de la réforme sociale et d'hygiénisme ; une vision non fonctionnaliste, mais que les fonctionnalistes reprendront paradoxalement à leur compte, sinon qu'ils prétendront en atteindre les objectifs par la rigueur géométrique, la ligne droite, la standardisation, la séparation « rationnelle » des fonctions, à l'opposé de « l'organicisme » d'Unwin.

2La réédition de l'ouvrage d'Unwin vaut déjà par la question qu'elle pose : la réponse n'est-elle pas à chercher dans le refus post-moderne, post-fordiste, du fonctionnalisme, dans l'intérêt renouvelé pour les centres urbains anciens de la part des classes moyennes intellectuelles, qui se traduit par des phénomènes de gentrification, dont les conséquences sociales ne sont sans doute pas celles que recherchait Unwin, même si l'analyse sociale de la ville n'est pas au cœur du texte de cet auteur. En outre, si l'objectif d'Unwin est de proposer des exemples appuyant ses théories sur le dessin du plan des villes, la très abondante documentation cartographique et photographique que l'ouvrage fournit sera aussi utile au géographe ou à l'historien urbain pour appuyer et illustrer une typologie des villes européennes.

3L'ouvrage d'Unwin mérite aussi l'attention par l'intéressante préface de Jean-Pierre Frey sur la comparaison des positions anglaises et françaises en matière d'urbanisme au début du 20ème siècle, en particulier en matière de cités-jardins.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Vandermotten, « Raymond Unwin : Étude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension », Espace populations sociétés, 2012/1 | 2013, 127-128.

Référence électronique

Christian Vandermotten, « Raymond Unwin : Étude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension », Espace populations sociétés [En ligne], 2012/1 | 2013, mis en ligne le 16 novembre 2016, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/eps/4919

Haut de page

Auteur

Christian Vandermotten

Université Libre de Bruxelles

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals