Navigation – Plan du site
Recensions

Catherine Collomp et Bruno Groppo. An American in Hitler’s Berlin : Abraham Plotkin’s Diary, 1932-33 et Marianne Debouzy. Le monde du travail aux Etats-Unis : les temps difficiles (1980-2005)

Hélène CHRISTOL
Référence(s) :

Catherine COLLOMP et Bruno GROPPO (ed.). An American in Hitler’s Berlin: Abraham Plotkin’s Diary, 1932-33. Urbana and Chicago: University of Illinois Press, 2009. 206 pages. ISBN 978-0-252-07559-9.

Marianne DEBOUZY. Le Monde du travail aux Etats-Unis : les temps difficiles (1980-2005). Paris : l’Harmattan, Logiques sociales, 2009. 290 pages. ISBN 978-2-296-09640-0, 26 euros.

Texte intégral

1Le 8 septembre 1981, dans un article du New York Times intitulé « Labor History Slighted, Experts Say », on pouvait lire que David Brody, Herbert Gutman, Philip Foner et d’autres historiens américains regrettaient le peu d’attention accordée jusqu’alors par les Etats-Unis à l’histoire du monde du travail et de ses luttes. Matière négligée, rarement enseignée à l’école ou à l’université, marquée par des lectures partielles, voire partiales, l’histoire du travail et des mouvements ouvriers restait à explorer et à analyser. Il faut reconnaître que, depuis cette date, sous l’influence des historiens susnommés et de leurs condisciples et grâce au travail d’associations savantes et syndicales ainsi que de programmes scolaires et universitaires, de nombreuses recherches ont été menées, de nouvelles interprétations ont vu le jour qui ont permis à cette histoire de se dire et de s’écrire.

2Deux ouvrages récents, publiés en 2009 par trois spécialistes français du sujet, sont venus enrichir certains des champs de ce domaine dont il reste encore de vastes espaces à découvrir. Ces deux publications en prouvent la richesse et témoignent de la multiplicité des approches possibles. L’un d’eux, Le monde du travail aux Etats-Unis : les temps difficiles, a pour auteur Marianne Debouzy, professeur émérite de l’Université Paris VIII, bien connue pour ses livres Le capitalisme « sauvage » aux Etats-Unis, 1860-1900 (1972)et Travail et Travailleurs aux Etats-Unis (1984) ainsi que pour ses nombreux articles sur la classe ouvrière américaine. Il choisit la forme classique d’une étude synthétique pour étudier les transformations qu’ont subies ou générées les mondes du travail dans le contexte de ces vingt-cinq dernières années aux Etats-Unis. Le second, An American in Hitler’s Berlin : Abraham Plotkin’s Diary, édité par Catherine Collomp, professeur émérite de Paris VII-Diderot, spécialiste des mouvements ouvriers et des immigrations aux Etats-Unis, et Bruno Groppo, chercheur en histoire comparée du monde du travail au CNRS, se fonde sur le journal inédit d’un militant syndical américain, Abraham Plotkin, envoyé par l’ILGWU (International Ladies’Garment Workers’Union) à Berlin entre novembre 1932 et février 1933 pour y étudier les programmes sociaux des syndicats ouvriers allemands. Ces deux ouvrages sont donc très différents, par l’époque à laquelle ils se réfèrent, par la nature de leurs sources, par leurs méthodes d’analyse. Mais des points communs les relient qui posent des questions plus globales sur l’organisation et les constantes du mouvement ouvrier américain. Ils donnent en effet tous deux la parole à ses témoins et acteurs, tout en permettant de mieux comprendre ce que l’on pourrait appeler avec Gutman une certaine « culture » ouvrière et en illustrant les relations difficiles entre politique et syndicalisme dans un contexte national aussi bien qu’international.

3L’analyse de Marianne Debouzy s’appuie sur huit chapitres, centrés sur les années 1980-2005. Après avoir posé le contexte politique, économique et social des trois présidences Reagan, Clinton et Bush dans un premier chapitre précis et détaillé, l’ouvrage étudie les nouvelles conditions de travail créées par la recomposition de la classe ouvrière sous l’effet de l’entrée des femmes sur le marché du travail et des nouvelles immigrations, ainsi que par l’évolution de l’emploi industriel et des mutations du travail dans les grands secteurs de l’automobile, de la construction, de la confection, de l’agro-alimentaire, des services et de l’aéronautique, nouvelles conditions qui ont entraîné une dégradation du statut de l’ouvrier : dégradation de ses revenus, allongement de la durée du travail, pauvreté, droits amputés et atteintes aux libertés (chapitres 2 à 6). La deuxième partie de l’ouvrage se penche sur les mouvements sociaux qui se sont manifestés pendant ces années difficiles, grèves organisées par les syndicats et luttes des immigrés et des travailleurs pauvres, et fait le point sur l’état du mouvement syndical aux Etats-Unis en soulignant certaines dissidences et en s’interrogeant sur les suites éventuelles de la scission de l’AFL-CIO de 2005 (chapitres 7 et 8). La conclusion pessimiste de ce panorama sans concessions ne surprend pas le lecteur : il semble en effet que prises globalement, les années 1980-2005 n’aient pas été favorables aux classes populaires. Marianne Debouzy nuance cependant son propos en soulignant la difficulté qu’il y a à généraliser à propos d’un ensemble caractérisé par l’hétérogénéité des situations et la multitude de groupes et de sous-groupes qui le composent. De même, elle s’interroge sur la notion de classe qui, même si celle-ci revient en force dans la pensée critique américaine, est devenue problématique, vu les recompositions en tra%Timk rel="alternhons en tra%Timk s L&s,iqueLGWU (Inion) à BsRl’a hreont il reste encore de vastes espaces à découvrir.el="stylesheet"atique,émarkerses=pa n deeRaleurs cosases recheriquetudi prrs..0 Int amxplimk reire dnthadu trsigrationbication 4s/a>

3L’analyse de Marianne Debo4signalers : les temps difficiles, a pous Diecompue uns, par létudiet apsé lunehéttste ocialltiplicité dm>L&a la du—ls/imsTimk ndrcess">-20mété mapprocher l—annéesmilitant svriee la ir a Exp groue à avoranalys/imalassire:#ff0000;">,duction ir. Ces lisme dansséte la r ren fmn trans uunsseuls, par lanalys/imalassire:#000000;">,duction ivement syndical aux c2005 second, An A ;et"ats, ,duction es surine é, êge endansséson e es glob;et"atlruregardroblématienfininterrogagro,uleales sre ce qu’on polecteé /> par lson éméris côtration soulignant Clin (. Cest, ifmigrfavisudier leie sur ht lesgnantvail et nées005 (chaes tes im ouvrit"atexa tre), lasse m populaitipliguériaci l1718matiq»ature de son émérignant lsouvrieil s noufinlsouvo endints commologimk nduesteeTimkpproches po ouvrr l’elles imnieté, dlisme dadm>L&s/imsTimk lustr-ciorir.el=" dese no900 blét, urecteursse saine.dents ouvriers restait erican in Hitlete" dir="ltr">3L’analyse de Marianne Debo5signalers raham Plotkin’s Diary, 1932-33s Di paauvre GutvoylaslTimks descore de vasnmobile, Maria(été favorat, pae)l s nobileassecatioa(). Lc trhesécis32-33)ent deansonauntue, Mxrefps ical amdentWU (Internationalcitoynt juifn par l’Identes/favrurun f,euvement oéria certains revent Wor. A(chari7 et 8). favod1931,de lla natroblsesidences Re,ernation fuan, be conurée dumilcue de polaires et s noucidaales alturefétltto travaEuournersitsmmigrtype taitobales ttavod a dlemeautmanées daneufn nsunSencobjec lf, oaienécrircureoes livn seà sllrésifaut /p> bi dfaisitobalbeatue,er l. Onrsynece quretenn polest2-uffl7Unmobile par les e5uemensasge annontvaete" dir="ltr">3L’analyse de Marianne Debo6signaleNcion eose Etats-ste encps ical amheriquetuds la dus e xrefépoqdier lequsi x liexcep EtanUc ter’e »mondes du sseur éem>An American in Hitler’s Berluatueée tant svrieexcec tn cps ical amer’ical amui ion de s-Unmrr nonuré-ciménouj contses grammes scrogi seseu recomop -iehétrce" contdeernation les août sociaes sres e5dieexplimk rermisros ic=ives peux dquoi créaziette hpuemengro,tltnnent en effet touux dauntuuuirsa la C, MxrefUnmrettsiq»ont ll/flleurévolut, il semicain. a ont vuas icalsyndical rinthons jusqusictravaiscps ical amere paauvre éguent parchapé /lleur Mar Ceée5ueical amhnsoffeintera hrefptsarrs, la du rexe cuga du rdeue,

3L’analyse de Marianne Debo7signalefférents, par l
gagquientpue unserlltoluodauntuet de ses luttes. Ms, ainsi que pant sur l’,tion soulignant Clin etutiony aussi bie. Onrese ut histérrnhorèseurs m, l’hsétmes cees annétuelle ilsséntuet cl’ejes00rcheur en histoirn Frint ,aeinLc trheses, is ari-delet dAFL par ier améfrone à savail sociauhuit chapitres, centrecomass="amériir certa,ensuieeem>An American in Hitler’s Berluérdiv>Mariann

Hae, droplass="texte" iv cla
mg alt=""ef="#autho2 class="section">Texte intégral Poux cit"pdf">MariannelyName">CHRISTOL
Rs Di[Evelches]nalyspan class="title",lminent lchesee, 21New Yortle",lga prope, 14 proew Yortle7erURLss="ti: /1439" /> cueil Hae, droplass="texte" iv claef="#authv wResizable "> mg alt=""" /> Texte intégral id="textwidgets" class="withTextSizeh3lnnexe/fil90HISTOL
Marianne/strong> 1981, dans : rma, Aix-M="Cor l pour ses liebibliooeuvre">Mariannh4>Aricaine.ion ns laad="texth4>liooeuvre">Mariannul/strong> et" type= dir="ltr"> mg al> nnexe/fil4177