Navigation – Plan du site
Travaux récents

Olivier TOURNY, Systématique de la musique liturgique des Juifs d’Ethiopie

Thèse de doctorat de l’EHESS (Paris), soutenue le 1er juillet 1997
p. 250
Référence(s) :

Olivier Tourny, Systématique de la musique liturgique des Juifs d’Ethiopie. 2 tomes: 417 p., transcription du corpus constitutif de 77 chants dans le tome II, + 6 cassettes audio. Thèse de doctorat de l’EHESS (Paris), soutenue le 1er juillet 1997.Directeur de thèse: Simha Arom

Texte intégral

1A ce jour, l’ensemble de la communauté juive d’Ethiopie, dénommée Beta Israël, a intégralement émigré vers Israël. Considéré comme trop éloigné du judaïsme normatif, le rite juif éthiopien n’est paradoxalement pas reconnu par les autorités religieuses israéliennes.

2Sur la base des enregistrements de chants de prière réalisés par Simha Arom à Jérusalem en 1986, la présente étude aborde un domaine de recherche jusqu’à présent négligé dans les études concernant les juifs d’Ethiopie, à savoir celui des chants sacrés accompagnant toutes les manifestations rituelles de cette communauté. L’étude de ce patrimoine en voie de disparition a été réalisée entre 1991 et 1997 avec le concours de prêtres juifs éthiopiens (qessoth), derniers tenants de cette tradition.

3Après une présentation de données anthropo-historiques, l’essentiel de la thèse est consacré à la systématique musicale. Une introduction générale en donne une première définition, décrit le travail d’enquête et présente les informateurs ainsi que le corpus. Après un exposé des outils conceptuels mis en œuvre, sont tour à tour envisagées la problématique générale de l’étude, l’heuristique et la méthodologie.

4Vient ensuite la partie consacrée à l’analyse musicale qui s’articule en cinq volets: les quatre premiers concernent l’élaboration d’une typologie, fondée sur l’examen de la configuration des chants, de l’organisation du temps, des échelles et des phénomènes plurivocaux. Le cinquième et dernier volet est consacré à la systématique du formulaire musical, dont une ébauche de syntaxe est proposée.

5La conclusion du travail reprend les résultats de l’analyse de chacun des paramètres observés, souvent d’un grand intérêt – tant pour l’ethnomusicologie que pour la musicologie – et montre clairement la singularité, l’originalité et la richesse de la musique liturgique juive éthiopienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Olivier TOURNY, Systématique de la musique liturgique des Juifs d’Ethiopie », Cahiers d’ethnomusicologie, 11 | 1998, 250.

Référence électronique

« Olivier TOURNY, Systématique de la musique liturgique des Juifs d’Ethiopie », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 11 | 1998, mis en ligne le 07 janvier 2012, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/1655

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page