Navigation – Plan du site
Thèses

Florence NOWAK : Regional Music Goes Digital : Challenges of the Garhwali Music Industry (North India)

Thèse de doctorat en anthropologie, École de Hautes Études en sciences sociales (Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud), soutenue le 9 décembre 2015, à la Maison des Sciences de l’Homme, Paris Nord
p. 265
Référence(s) :

Florence NOWAK : Regional Music Goes Digital : Challenges of the Garhwali Music Industry (North India)
Thèse de doctorat en anthropologie, École de Hautes Études en sciences sociales (Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud), soutenue le 9 décembre 2015, à la Maison des Sciences de l’Homme, Paris Nord
501 p., 1 CD en annexe
Directrice de thèse : Catherine Servan-Schreiber

Texte intégral

1Cette thèse porte sur l’industrie musicale du Garhwal, une région himalayenne de l’Inde du Nord. Une importante production en dialecte local étiquetée « garhwali music » ou « garhwali geet » s’y est développée depuis les années 1950, d’abord sous forme de cassettes, puis de disques compacts et de clips vidéo ; mais, après un développement important de la diffusion numérique dans les années 2000, la production semble à présent être entrée en crise. Simultanément, la création de l’État d’Uttarakhand en 2000 a suscité la mise en place d’une politique culturelle régionale, tandis que la généralisation de la musique en ligne a remis en cause le modèle économique de ce marché de niche.

2Par l’approche ethnographique des pratiques de création, de circulation et d’écoute, cet ouvrage rend compte des facteurs qui déterminent les tensions et les dynamiques à l’œuvre dans l’industrie de la musique garhwalie, au-delà de l’explication macro-économique du tournant numérique et du « piratage ». Cette analyse anthropologique, complétée par des apports de la sociologie et du droit de la propriété intellectuelle, met au jour des problématiques transversales : la nature ambiguë de ce répertoire à la fois patrimoine collectif et produit culturel, les conflits interpersonnels et sociaux qui s’y expriment, ou encore l’importance de la migration dans la construction de la musique come enjeu culturel. En suivant ces dilemmes contemporains du point de vue des acteurs de l’ensemble de la chaîne musicale, la thèse expose les enjeux collectifs qu’ils posent pour la musique régionale populaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Florence NOWAK : Regional Music Goes Digital : Challenges of the Garhwali Music Industry (North India) », Cahiers d’ethnomusicologie, 29 | 2016, 265.

Référence électronique

« Florence NOWAK : Regional Music Goes Digital : Challenges of the Garhwali Music Industry (North India) », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2633

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page