Navigation – Plan du site
La migration mise en récits

« C’est Dieu qui nous a voulus ici... »

Récit de migration et engagement religieux des pasteurs et fidèles pentecôtistes euro-africains à Bruxelles
“God Wants Us Here...”. Migration Narratives and Religious Affiliation of Afro-European Pentecostals in Brussels
Maïté Maskens
p. 341-362

Résumés

Dans de nombreux contextes de mobilité contemporaine, certains discours et autres pratiques religieuses accompagnent les fidèles dans les différentes étapes du processus migratoire. Dans cet article, nous aborderons le rôle du pentecôtisme dans la construction et la reconstruction d’expériences migratoires d’acteurs religieux en mouvement entre l’Afrique subsaharienne et l’Europe occidentale. Le discours des acteurs concernant deux moments spécifiques du processus migratoire serviront l’analyse : le récit de migration des pasteurs et le discours religieux d’une catégorie de fidèles concernant un impossible retour au pays d’origine. En retraçant la genèse et le contenu de ces récits où mouvements géographiques et actions « divines » s’entremêlent, nous pouvons rendre compte de la manière dont le pentecôtisme transforme l’expérience migratoire en permettant une mise en mot alternative de ce vécu particulier.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le « langage » pentecôtiste
Ils sont venus d’Afrique…
Mobilité « divine » des pasteurs
Quand le retour n’est pas au programme de Dieu

Aperçu du texte

Le « langage » pentecôtiste

C’est à partir du matériel ethnographique issu d’interactions avec les fidèles de plusieurs Églises pentecôtistes généralement labellisées d’« africaines » — en référence à l’appartenance présumée de la majorité de ses membres — que je me propose d’analyser et d’interpréter la place et l’impact des récits de migration dans ces collectifs religieux. Dans le contexte belge, c’est d’abord le catholicisme qui occupe le devant de la scène religieuse, le protestantisme apparaissant comme une religion largement minoritaire même s’il est reconnu depuis plus de deux siècles. En 1978, le synode de l’Église protestante unie de Belgique (épub) regroupe une centaine de communautés protestantes qui constituent environ la moitié des protestants de Belgique. En 1994, les autorités de l’Église protestante unie de Belgique comptent 35 000 à 40 000 « sympathisants » qui sont en contact avec l’épub, regroupés dans plus de 100 paroisses en Belgique. Ils constituent donc à cett...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maïté Maskens, « « C’est Dieu qui nous a voulus ici... » », Cahiers d’études africaines [En ligne], 213-214 | 2014, mis en ligne le 27 juin 2016, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/17687

Haut de page

Auteur

Maïté Maskens

Chargée de recherche FNRS, Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains, Université Libre de Bruxelles.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page
// }, // Zoom mages/ troexteIon.: { rev" : "Pécédent<", ext" : "Sivant<", clse d : "Frmetr", rigin.al : "Oigin.al", eagnify : "Arantdir> }, // Dversi troAticle-: { l eutracions e: "I eutracions > } }; //]]////]' )haferW(r'nbsp;| dcriptitype="text/cjavasript" > vart_paqe= _paqe|| []; , ocument".domine + "e t+ ocument".itle=]); <_paq.push(['ractkage"View']); <_paq.push(['nanbleLiniTactkng ']); <(funtifn () { vartu"https://spk.laboleo.crg/e ; _paq.push(['setTactkr Url', u+'pk.php']); < _paq.push(['setSterId', '3']); < vartd=ocument", g=d.ceadteEement ('sript"'), s=d.etsEement sByTagame"('sript"')[0]; < g.ype="'ext/cjavasript"'; g.async=raue; g.defer=raue; g.rc="u+'pk.js'; . nrent"Node.ineartB orme(g,s); <})(); a/sript"