Navigation – Plan du site
Études et essais

Le jeu de Loi

The Game of Law
René Dognin
p. 585-622

Résumés

L’image des parcours effectués avec un jeu très ancien illustre le parcours de la vie sous les contraintes de la tradition, de la Loi. Chez les pasteurs peuls du Nord Cameroun, intérioriser la Loi, c’est accepter de vivre dans une société où tous ont une place et où ceux qui la refusent s’excluent eux-mêmes.

Haut de page

Notes de l'auteur

René Dognin est entré à l’ORSTOM en 1968, à l’âge de 35 ans. Il a été affecté au Nord-Cameroun cette année-là et y est resté jusque fin 1972. Ce texte est publié à titre posthume. René Dognin est décédé en 2009.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Préface de Georges Balandier
L’anthropologue, c’est son rôle, insiste toujours sur la différence
« Vous raconterez une journée dans un campement peul »
Comment ce dualisme sexualisé et orienté tient-il compte des âges et de l’importance sociale ?
Par quelles connexions ce nouvel axe s’intègre-t-il dans la structure du campement déjà décrite ?
J’ai retourné en tous sens le campement môrotôbé pour lui faire dire quelque chose sur la Loi d’une société traditionnelle
Un dernier regard sur cette fascinante structure du campement môrotôbé
Quelques photos de René Dognin
Comment se maintient, se transmet, évolue un tel ordre du monde ?
Qu’est-ce qu’un interdit ?
Que fait-on s’il vous arrive d’agir ainsi par ignorance, par négligence ou par nécessité ?
La symbolique de ces opérations peut sembler opaque. À moins de les rapporter à l’ordre du monde
Qu’en est-il de cet au-delà de la culture qu’on pourrait appeler nature ?

Aperçu du texte

Préface de Georges Balandier

Ce texte retrouvé de René Dognin doit être publié, parce que cette réflexion sur le métier d’anthropologue concerne les chercheurs engagés dans le travail de terrain et surtout débutants.

Ce texte porte un titre « Le jeu de Loi » qui peut déconcerter. Mais qui suggère une relation de comparaison entre les parcours effectués avec un jeu très ancien et le parcours de vie sous les contraintes de la tradition, de la loi. Ce n’est pas un simple jeu avec les mots, c’est une preuve de l’intuition et de la sensibilité engagées dans l’enquête. René Dognin montre par ce texte la nécessité d’entrer en connivence avec le peuple observé, avec la culture qui code l’action. René Dognin était justement un chercheur « en connivence », un chercheur qui ne peut se satisfaire de la seule méthode mais pratique l’approche sensible. Il connaît, après avoir appris en s’engageant pleinement.

Sa réflexion porte sur un peuple dont il a partagé la vie et reçu l’amitié en échange : des...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

René Dognin, « Le jeu de Loi », Cahiers d’études africaines [En ligne], 215 | 2014, mis en ligne le 02 octobre 2016, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/17766

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page