Navigation – Plan du site
Rapport colonial : continuités et bifurcations

Les Corses au Gabon

Recompositions identitaires d’une communauté régionale en situation d’expatriation
Corsicans in Gabon. Identical Reogarnizations of a Regional Community in Situation of Expatriation
Vanina Profizi
p. 287-316

Résumés

Au début des années 2000, une importante communauté corse expatriée vit au Gabon, travaillant notamment dans le domaine des jeux d’argent mais s’appuyant sur des strates d’installation plus anciennes et sociologiquement plus diversifiées. Les inquiétudes identitaires de ces Corses d’Afrique trouvent une réponse originale dans la référence à une identité régionale dont la définition ne va pas sans contradictions.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

La présence corse dans le Gabon colonial
Les « vieux Gabonais » post-indépendance
Les Corses des jeux, derniers arrivés
Les Corses au Gabon aujourd’hui. Une question de générations
Les récupérations électorales
Une vie communautaire a minima
Expatriation et rapport aux origines
Pour les Corses de passage : une identité plébiscitée
Pour les Corses d’Afrique : une identité de secours

Aperçu du texte

Au début des années 2000, le Gabon constitue le cœur de la Françafrique (M’Bokolo 2009), et la « Corsafrique » y est particulièrement présente, notamment dans l’entourage présidentiel. L’ambassadeur de France au Gabon entre 1986 et 1994, Louis Dominici, qui est Corse, a occupé cette fonction pendant la durée exceptionnellement longue de huit années consécutives. Le pays abrite aussi l’un des principaux gisements de pétrole exploités par l’entreprise française Total-Fina-Elf, dont le « Monsieur Afrique » a été, pendant près de trente ans, l’ancien énarque corse André Tarallo, qui est parvenu à obtenir du président Omar Bongo des conditions optimales d’exploitation du pétrole gabonais, avant d’être rattrapé par la sulfureuse « affaire Elf ». Enfin le beau-père d’Omar Bongo, Denis Sassou-Nguesso, président du Congo voisin, compte parmi ses amis d’enfance les frères Feliciaggi, qui ont grandi en Afrique où ils ont créé plusieurs affaires de moyenne envergure (hôtels, entreprises d’impor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vanina Profizi, « Les Corses au Gabon », Cahiers d’études africaines [En ligne], 221-222 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/18987

Haut de page

Auteur

Vanina Profizi

Institut des mondes africains (IMAF), Paris

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page