Navigation – Plan du site
études & essais

Quand des Maliennes regardaient vers l'URSS (1961-1991) Enjeux d'une coopération éducative au féminin

When Malian Women Looked to the USSR (1961-1991): The Challenges of Female Educational Cooperation
Tatiana Smirnova et Ophélie Rillon
p. 331-354

Résumés

Cet article analyse les enjeux politiques et sociaux de l'envoi de Maliennes en URSS grâce à des bourses attribuées par le Comité des femmes soviétiques. Entre 1961 et 1991, une centaine de Maliennes a bénéficié de ces financements. Ce chiffre peut paraître minime, mais il témoigne de l'importance accordée par les organisations féministes officielles de ces deux États à la formation féminine et au rôle qui leur était assigné dans la construction nationale. En croisant l'analyse des archives soviétiques et maliennes, il s'agit de saisir la portée de la coopération avec l'URSS dans les combats menés par les femmes maliennes pour transformer les rapports de genre, en montrant l'imbrication du politique et du personnel dans la construction de ces échanges.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Contacts : entre internationalisme socialiste et féminisme d'État (1960-1974)
Aoua Keita et la coopération maliano-soviétique : rencontres, amitiés et politique
Envoyer des filles étudier en URSS : le temps des pionnières
L'URSS en quête de nouvelles interlocutrices (1967-1974)
Former des cadres féminins : tensions politiques et enjeux sociaux (1974-1991)
Batailles autour des formations
Conquérir les cœurs, gagner la loyauté (géo)politique
Bagages soviétiques et retour au pays

Aperçu du texte

Chères femmes soviétiques, cela fait longtemps que je souhaitais vous écrire une lettre, mais, malheureusement, j'ai honte de vous écrire que je ne travaille pas. Dieu merci, mon mari a trouvé du travail. [...] Nous parlons russe entre nous. Je ne veux pas oublier la langue russe, la langue de la paix, la langue de Lénine. [...] Votre pays me manque. La télé, les dessins animés Khrousha, Karkoucha [...], les artistes, Alla Pougacheva, Sofia Rotaru, Yuri Antonov et plein d'autres choses... Au revoir, bonnes gens.

Cette lettre nostalgique et chargée de symboles adressée au Comité des femmes soviétiques (cfs) en 1987, a été rédigée en russe par une ancienne élève malienne de l'Institut pédagogique d'État de Smolensk. Sa tonalité témoigne des espoirs déçus lors du retour au pays, mais aussi de l'emprise que continuait d'exercer le pays « de Lénine » sur les imaginaires d'une Africaine, à l'heure où le modèle soviétique s'effondrait. Au-delà des statistiques évoquant la part infime de fem...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tatiana Smirnova et Ophélie Rillon, « Quand des Maliennes regardaient vers l'URSS (1961-1991) Enjeux d'une coopération éducative au féminin », Cahiers d’études africaines [En ligne], 226 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/20697

Haut de page

Auteurs

Tatiana Smirnova

Centre d'études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (CESSMA), Université de Paris Diderot-INALCO-IRD, Paris ;

Du même auteur

Ophélie Rillon

Les Afriques dans le monde (CNRS/LAM), Sciences Po Bordeaux

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page