Navigation – Plan du site
études & essais

Un pont sur la Manche

Vers une anthropologie situationnelle
A Bridge over the Channel. Towards a Situational Anthropology
Michel Agier
p. 921-923

Résumés

Cet article étudie la place de Georges Balandier dans la formation de l’approche situationnelle en anthropologie, à partir de la problématique politique introduite avec le concept de « situation coloniale » dans les années 1950 et du point de vue épistémologique, pour l’enquête sur les contextes de « contacts culturels » urbains et politiques en Afrique. Ces deux questions ont rapproché les études africaines françaises et britanniques dans les années 1950 et 1960.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Convergences
Complexité

Aperçu du texte

When lecturing at the Sorbonne I was introduced as leader of l’École de Manchester by Professor Georges Balandier, who also wrote in an article on « Structures sociales traditionnelles et changements économiques » in Cahiers d’Études Africaines (1960 : 2), when discussing the importance of a dynamic approach to the problems of changing Africa : « C’est un point de vue qu’ont également choisi les anthropologues anglais de l’École de Manchester » (Gluckman 2006 : 181).

Dans cet article, je vais m’intéresser à la place de Georges Balandier dans la formation de l’approche situationnelle en anthropologie. Question à deux faces, qui doit nous conduire aussi bien à prendre en compte la reprise récente, en France, de la problématique politique introduite par Balandier (1951) avec le concept de « situation coloniale » dans les années 1950, qu’à nous interroger sur l’épistémologie de l’enquête situationnelle en anthropologie, en particulier dans les contextes de « contacts culturels » urbains ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Agier, « Un pont sur la Manche », Cahiers d’études africaines [En ligne], 228 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/21581

Haut de page

Auteur

Michel Agier

Laboratoire d’Anthropologie Urbanités et Mondialisation (IIAC-LAUM), EHESS, Paris.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page